Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Le conseil sexy du lundi

Le conseil sexy du lundi : J’ai mal quand je fais l’amour, que faire ?

Publié par
Priscilla BM
, le

Le sexe devrait être une partie de plaisir. Seulement, parfois, il peut devenir plus douloureux qu’agréable. Mais ce n’est pas insurmontable, voici comment inverser la tendance.

Emma a 21 ans et depuis quelque temps, à chaque fois qu’elle a des rapports sexuels avec son petit-ami, ça lui fait plus de mal que de bien car elle souffre de douleurs lors de la pénétration. Non seulement, cela gâche son moment d’intimité avec son chéri, mais cela provoque aussi une réaction en chaîne : comme le sexe est douloureux, elle finit par en avoir peur et ne plus en avoir envie et cela entraîne des tensions dans son couple. Et elle n’est pas la seule dans ce cas-là.

De nombreuses personnes, tous sexes confondus, rencontrent des douleurs pendant les rapports sexuels. C’est ce qu’on appelle de la dyspareunie, et ça peut être lié à plusieurs choses : une infection sexuelle, un traitement hormonal, une maladie dermatologique, un problème au niveau du col de l’utérus comme un kyste ou un fibrome, des déchirures sur le pénis, une inflammation de la prostate ou encore de l’endométriose, une maladie gynécologique chronique.

Crédit : Velizar Ivanov via Unsplash

Le premier réflexe à prendre lorsqu’on souffre de douleurs régulières pendant l’amour est de prendre rendez-vous avec un médecin ou un gynécologue. Ça peut paraître embarrassant de parler de sexe, mais il est important de se rappeler que les médecins sont habitués à faire face à de tels problèmes et surtout, que c’est peut-être sa santé qui est en jeu.

La cause des douleurs sexuelles n’est pour autant pas toujours médicale. Elles peuvent être dues à un vagin trop “serré” pour les hommes, ou encore à un problème de lubrification du côté des femmes. Dans ce cas-là, plusieurs options peuvent y remédier. La première est d’utiliser un lubrifiant pour rendre la pénétration plus facile et plus agréable. La deuxième est de passer plus de temps sur les préliminaires, car parfois, il suffit juste de quelques minutes de plus pour lancer la machine.

Et la troisième option est d’en parler avec son partenaire, car la raison de cette absence d’excitation est peut-être tout simplement un problème de synchronisation sexuelle. Si le sexe n’est pas satisfaisant, l’envie se fait tout de suite moins sentir. Une discussion ouverte s’impose donc pour voir comment améliorer les choses au lit.

Crédit : Allan Filipe Santos via Unsplash

Enfin, un problème psychologique peut aussi être la cause de ce manque de lubrification. Le stress, la dépression, le manque de confiance en soi ou encore des problèmes de couple peuvent diminuer l’excitation et rendre ainsi les rapports sexuels douloureux. Dans le dernier cas, il suffit parfois simplement d’en parler avec son partenaire pour arranger les choses. Mais s’il s’agit de stress, de dépression ou de manque de confiance en soi, il n’y a pas 36 solutions : il va falloir faire un travail sur soi et en parler à quelqu’un peut aider, qu’il soit un proche, un médecin ou un psychologue.