Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Slow sex : et si on ralentissait aussi au lit ?

Publié par
Caroline Michel
, le
Slow sex : et si on ralentissait aussi au lit ?

Quand on débute sa vie sexuelle, on a envie de satisfaire ses envies le plus vite possible et on est parfois déçu(e). Et si la solution était de prendre son temps… Étape par étape, Trendy vous donne les clés pour plus de plaisir.

Le slow sex pour (re)découvrir son plaisir

Quand on vit ses premiers émois sexuels, la fougue est bien souvent au premier plan. "On a tendance à se précipiter, pour deux raisons, commente Alexandra Hubin, sexologue et fondatrice de la SexoPositive. D’une part, le stress invite à se dépêcher, pour agir vite et bien. D’autre part, le désir est tel qu’on brûle les étapes".

Cet engouement n’a rien de condamnable, mais il a ses défauts. En fonçant tout droit vers votre but sans profiter du chemin qui y mène, vous pourriez passer à côté de nombreuses sensations. Et cette course effrénée explique aussi pourquoi on jouit parfois trop rapidement. "L’éjaculation précoce touche beaucoup de jeunes hommes qui se mettent la pression et veulent tout, tout de suite ", constate l’experte. Ce n’est pas irrémédiable.

Le slow sex, inspiré de la slow life, qui s’inscrit dans un monde qui cherche à ralentir, propose de prendre son temps et de se connecter à l’instant présent. Les couples qui se connaissent par cœur apprécient ce nouveau rythme. Et pour ceux qui démarrent leur vie sexuelle, transformer les secondes en minutes aide les deux partenaires à découvrir leurs corps respectifs et des sensations nouvelles. Autrement dit, *pour qui veut (re)découvrir son plaisir, lever le pied est une excellente idée. *

Étape par étape : comment ralentir ?

Freiner, oui ! Mais comment ? Comme le rappelle Alexandra Hubin, freiner ne veut pas dire faire des pauses en se regardant dans le blanc des yeux ou enchaîner les pratiques pour tenir plus longtemps. "Il s’agit de prendre le temps de ressentir les choses, d’observer, de donner et de recevoir" , explique la sexologue. Concrètement, voici comment s’y prendre.

Défaut n°1 : on se déshabille trop vite

On balance les vêtements à travers la pièce pour se toucher, se dévorer, se faire du bien. Nos corps nus se rencontrent instantanément.

Façon slow sex : faites tomber la chemise tranquillement ! Les caresses à travers les vêtements sont très agréables, pas besoin de se dénuder illico. Prendre le temps de découvrir le corps, c’est faire monter l’excitation.

Défaut n°2 : on descend sous la culotte trop vite

Nos mains pressées glissent dans les dessous et cherchent tout de suite les clés de la jouissance.

Façon slow sex : le corps est un tout, le plaisir est partout ! Certes, les sexes sont hautement érogènes, mais d’autres recoins méritent d’être explorés. Cou, bas du dos, cuisses, poitrine, fesses… Prenez le temps de vous promener. C’est très excitant, ça contribue à faire grimper le désir, et au moment de conclure, la sensation sera extra.

Défaut n°3 : on zappe les préliminaires pour la pénétration

S’échauffer, pourquoi pas. Mais pratiquement, on échange quelques caresses uniquement pour mieux en venir à notre but.

Façon slow sex : remettez les préliminaires au centre de l’acte sexuel. Ils sont essentiels à la montée du plaisir et permettent de s’extasier sur le corps de votre partenaire tout en découvrant ce qu’il apprécie. La pénétration n’est plus un but, mais fait partie du rapport.

Défaut n°4 : on fait des va-et-vient rythmés

La pénétration rime avec va-et-vient, façon marteau piqueur.

Façon slow sex : jouez ! Changez de rythme (plus vite, moins vite), promenez-vous (dedans, autour), arrêtez-vous (parce que c’est bon de prendre conscience de l’instant)… Chaque mouvement se suit mais ne se ressemble pas !

Défaut n°5 : on ne s’arrête pas et on jouit

Nos va-et-vient sont intenses, et inutile de ralentir puisqu’on sent l’orgasme arriver.

Façon slow sex : stoppez la pénétration en plein milieu. Comme ça. Pour le plaisir de revenir à d’autres caresses. Alternez les moments de sensualité, de pénétration ; de découverte. Revenir à quelques préliminaires étire le rapport et offre des sensations diverses et variées. Puis retrouver la pénétration excite à nouveau : on vit plein de rapports en un… Alors, vous freinez ?

Love & Sexo