Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Comment aider un(e) ami(e) à se sortir d'une relation toxique ?

Publié par
Betty B.
, le
Comment aider un(e) ami(e) à se sortir d'une relation toxique ?

L'un(e) de tes ami(e)s est coincé(e) dans une relation toxique mais tu ne sais pas quoi faire pour l'aider ? Voici quelques conseils.

Dernièrement, la rédac' de Trendy t'a donné 4 conseils pour consoler quelqu'un qui traverse une période difficile. Aujourd'hui, elle se penche sur les relations toxiques. Ici, on parle de maltraitance psychologique qui peut malheureusement parfois s'accompagner de violences physiques. Mais comment reconnaître une idylle destructrice ? En général, c'est lorsqu'une personne est avec un partenaire qui lui fait plus de mal que de bien. Si tu remarques que ton ami(e) souffre plus qu'il/elle ne profite de sa romance, c'est que quelque chose cloche. Si son comportement change, qu'il/elle est malheureux (-se) ou que son estime d'elle/de lui-même baisse, il faut agir. Mais attention, mieux vaut éviter de mettre les pieds dans le plat. Voici d'ailleurs quelques conseils pour aider ton ami(e) à retrouver le chemin du bonheur.

Sois à l'écoute

Getty Images
Crédit : Getty Images

C'est la première chose à faire : être une oreille attentive. Laisse ton ami(e) te parler de ses problèmes et sois présent(e) pour lui/elle. Fais lui comprendre que tu seras toujours là en cas de besoin et surtout si elle souhaite se confier. Et si jamais c'est un jour le cas, laisse-le/la prendre son temps. Il faut qu'il/elle se sente à l'aise pour s'ouvrir à toi. Évite alors d'être trop virulent(e) ou d'insister pour qu'il/elle rompe avec sa/son partenaire, cela ne fera que le/la braquer et il se pourrait même qu'il/elle omette de te dire toute la vérité par peur de tes remarques négatives. Tu n'es pas là pour débattre ni le/la convaincre et encore moins imposer ton opinion. Tu dois subtilement l'amener à remettre son couple en question. Quitter une relation toxique est un long processus et il faut savoir être patient. Accompagne-le/la et rassure-le/la, il/elle t'en sera reconnaissant(e).

Reste le plus neutre possible

Même si tu es en colère et outré(e) par la façon dont ton ami(e) est traité(e) dans sa relation, essaie de prendre du recul. Ne lui mets pas la pression pour qu'il/elle prenne une décision rapidement et ne clashe pas son/sa partenaire. Cela n'aura vraiment pas l'effet escompté. Au contraire, il/elle risque de se mettre sur la défensive. Pire encore, il/elle pourrait même en venir à défendre son bourreau. La phase du déni est difficile à gérer mais dis-toi que c'est son bien-être qui prime dans cette situation. Pour tenter de le/la faire réagir, tu peux toutefois lui confier tes inquiétudes et tes doutes avec autant de franchise que de bienveillance. Lui dire que tu te sens concerné(e) par ce qui lui arrive et qu'il/elle a ton soutien sans faille pour s'extirper de cette emprise est important.

Partage ton expérience personnelle

Tu es probablement réticent(e) à l'idée d'évoquer ce sujet avec ton ami(e) mais sache que c'est nécessaire de lui tendre la main pour éviter qu'il/elle ne sombre dans la solitude. Pour lui donner envie de se livrer sur ce qu'il/elle vit, tu peux lui parler de tes propres relations compliquées. Ou celles de ton entourage. N'aie pas peur de te montrer vulnérable en lui avouant, par exemple, que tu as parfois excusé le mauvais comportement de ton ex ou tout simplement ignoré les signaux d'alarme. Essaie de ne pas trop faire de comparaison pour ne pas qu'il/elle se sente manipulé(e). Ça peut paraître évident mais explique-lui qu'une relation est censée t'apporter de l'amour, de la joie, de la paix et non pas de la souffrance. Il/Elle réalisera qu'il/elle n'est pas le/la seul(e) à vivre ça. Et avec un peu de chance, ton histoire lui ouvrira peut-être les yeux sur sa situation.

Ne la/le juge pas

Gemma Chua-Tran via Unsplash
Crédit : Gemma Chua-Tran via Unsplash

La dernière chose dont ton ami(e) a besoin, c'est d'être critiqué(e). Crois-nous, il/elle ressent déjà un sentiment de honte d'être tombé(e) dans le panneau et d'avoir du mal à tourner la page. Il/Elle est très certainement le/la premier (-ère) à vouloir sortir de cette ambiance pesante. Au lieu de lui balancer un ton condescendant au visage, garde donc l'esprit ouvert. Quoi que tu dises, sois délicat(e). Mais n'aie pas peur de lui poser des questions sur sa relation. À savoir comment il/elle se sent, et comment cette relation l'affecte au quotidien. Le but ? Qu'il/elle entende ses réponses à haute-voix afin qu'il/elle prenne conscience de son mal-être pour enfin trouver le courage de s'en aller. Il faut qu'il/elle parvienne à cette conclusion tout(e) seul(e), tu ne peux bien évidemment pas l'y forcer. Tu peux simplement le/la soutenir durant cette transition qui ne sera pas simple.

Booste sa confiance en elle/lui

Si ton ami(e) est souvent rabaissé(e) ou humilié(e) au quotidien dans sa relation, sa confiance en lui/elle en a probablement pris un sacré coup. Il/elle doit certainement penser qu'il/elle ne mérite pas mieux que ce lien si malsain. N'hésite donc pas à lui rappeler ses nombreuses qualités et tout ce que tu aimes chez lui/elle. Le but est de remonter son estime au maximum pour qu'il/elle comprenne qu'il/elle est plus solide qu'il/elle ne l'imagine. Dis-lui clairement qu'il/elle a le droit d'être heureux. (-se). D'avoir tout le bonheur du monde et d'être traité(e) à sa juste valeur. Donne-lui simplement la force dont il/elle a besoin pour quitter cette relation si néfaste pour sa santé mentale. Avec ton soutien, il/elle pourrait enfin avoir le déclic pour s'en sortir.

Psycho