Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Anxiété : 3 techniques pour relativiser pendant une crise d’angoisse

Publié par
Betty Ramez
, le
Anxiété : 3 techniques pour relativiser pendant une crise d’angoisse

L’anxiété, c’est un véritable fardeau pour celles et ceux qui la subissent mais peut-on réussir à relativiser pendant une crise d’angoisse ? Trendy te donne 3 techniques pour essayer d’y parvenir.

Bien que cela soit encore tabou et que peu de gens en parlent librement, l’anxiété reste la maladie mentale la plus répandue. En effet, le stress est presque inévitable dans notre société, que cela soit à cause d’une pression sociale envahissante, d’un travail trop exigeant ou de problèmes familiaux difficiles à surmonter, il fait désormais partie intégrante de nos existences. Même si cela peut se manifester de façon différente, tout le monde a déjà senti le stress monter dans des situations qui mettent les nerfs à rude épreuve. Pas facile de se détendre dans toutes les situations !

Et malheureusement, pour certain(e)s l’anxiété se traduit par des crises d’angoisse impossibles à stopper et qui gâchent sérieusement la vie. Ainsi, une oppression thoracique, des maux de ventre, des tremblements, des palpitations et bien d’autres symptômes encore peuvent se déclencher au moment le moins importun. Et s’ils semblent particulièrement persistants, il y a des solutions pour mieux les appréhender. D'ailleurs, il existe même des aliments qui aident à réduire l'anxiété. Trendy te donne 3 techniques pour essayer de relativiser quand cela se produit.

1) L'acceptation

Quand la tension commence à monter, notre premier réflexe est de tout tenter pour l’en empêcher. Cette disposition fait partie de nous. Dès qu’un sentiment négatif nous envahit, nous avons tendance à essayer de ne pas le ressentir. Pourtant, cela n’arrange malheureusement rien. En effet, notre détermination à stopper la crise avant qu’elle ne se produise ne fait que l’aggraver car nous focalisons toute notre énergie sur la possibilité de l’arrêter quand c’est généralement impossible.

Une des clés pour relativiser ce qui se passe est donc d’abord et tout simplement de l’accepter. Oui, la crise d’angoisse est là. Oui, elle est forte et intense mais elle passera. Rappelons nous que rien n’est permanent dans ce monde et que nous sommes en perpétuel mouvement. Le moment sera difficile mais il sera remplacé par un autre. L’expression "Après la pluie, le beau temps" n’a jamais eu autant de sens que dans cette situation précise.

2) Lâcher prise

Souvent, l’anxiété s’accompagne de pensées négatives. Nous allons nous reprocher d’être incompétent(e)s, trop sensibles, moins que rien … et on en passe. Plus encore si la crise d’angoisse amène avec elle des symptômes douloureux. Dans ces cas-là, nous allons imaginer des issues terribles qui évidemment accentuent davantage l’angoisse. Car le stress se déclenche souvent lorsque nous craignons pour notre futur, lorsque nous écrivons une histoire qui finira mal.

Il est important de se rappeler que nos pensées ne sont que des pensées. Elles vont et viennent en fonction de notre humeur. Même si cela est compliqué dans les instants les plus durs, il est essentiel d’apprendre à les regarder comme des nuages dans le ciel. Ils passent et finissent par disparaître. Une des techniques est donc de lâcher prise et de les observer sans jugement, avec bienveillance. L’anxiété ne se contrôle pas, ne se maîtrise pas et ce n’est pas de votre faute.

3) Se concentrer sur sa respiration

C’est l’une des bases de la méditation. Quand l’esprit s’emballe et s’angoisse, nous avons l’habitude de nous laisser envahir par nos pensées et de perdre la notion de l’instant présent. Pourtant, c’est souvent la clé pour sortir d’une crise. Ainsi, se focaliser sur sa respiration est un bon moyen de faire le vide dans sa tête et de revenir au moment présent. En observant attentivement l’air entrer et sortir de notre corps, nous sommes plus à même de prendre du recul sur nos émotions et d’appréhender les sensations physiques qui accompagnent l’anxiété.

Pour y parvenir, il faut s’isoler dans une pièce calme, fermer les yeux et essayer de prendre du recul sur toutes les pensées qui nous habitent pour se concentrer uniquement sur notre souffle. Pour vous y aider, il existe de nombreuses applications qui proposent des stages d’initiations mais aussi des stages directement liés à l’anxiété et au stress comme l’application Calm. Mais tu peux également te tourner vers la lithothérapie car les pierres ont des vertus apaisantes.

Quoi qu’il en soit, si ces techniques ne fonctionnent pas immédiatement, ne te mets pas la pression. Prends du temps et sois bienveillant(e) avec toi-même. Nous sommes tous/toutes différent(e)s et c’est en essayant de ne pas te juger et de ne pas culpabiliser que tu pourras trouver des solutions pour relativiser lorsque tu es stressé(e).

Psycho