Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Trop de mauvais stress tue le bon stress !

Publié par
Patricia Labiano
, le
Trop de mauvais stress tue le bon stress !

Cumuler études, job et soirées entre amis engendre des problèmes d’organisation et met parfois les nerfs à rude épreuve. La fatigue s’en mêle rapidement et fait voir la vie en noir. En résumé, on est stressé. Mais qu’est-ce qui se cache exactement derrière ce terme ?

À la fin de l’adolescence, les dés sont jetés. Les années d’enfance ont modelé l’adulte que vous êtes devenue ou êtes en train de devenir. Le stress va se manifester de manière plus ou moins amplifiée en fonction de votre éducation, de votre histoire, de vos expériences, de vos succès et de vos échecs, qui influencent forcément votre perception des choses (faites le test : « Savez-vous gérer votre stress ? »).

Être confronté à de nouvelles responsabilités, devoir s’assumer, être livré à soi-même peut réveiller tout à coup les failles laissées par le passé, lesquelles resurgissent sous forme d’angoisses pas toujours faciles à surmonter.

Le stress, une réponse du corps face au « danger »

Le stress est une adaptation à une perturbation extérieure. *Ses manifestations sont nombreuses : certaines ont mal au ventre, d’autres perdent l’appétit, le sommeil devient plus agité, voire disparaît… *

Dans un premier temps, l’organisme réagit, émet des signaux d’alarme. Il mobilise toute son énergie pour faire face au « danger ». Puis il résiste et s’adapte comme il peut, entraînant un cortège de troubles auxquels on finit par s’habituer (douleurs musculaires, des organes digestifs…) au point de considérer ces manifestations comme normales.

Le problème : si le stress continue à faire son chemin insidieux en vous, il vous conduit tout droit à l’épuisement, stade ultime de l’état de stress dont on a parfois du mal à se relever !

Bon ou mauvais stress ?

Appelé aussi syndrome général d’adaptation, le stress désigne une réponse de notre corps à une situation qui nous oblige à nous défendre. Les désagréables signaux que déclenche en nous cet invisible ennemi nous guettent si l’on baisse la vigilance.

Il faut faire avec, au jour le jour, en maintenant un délicat équilibre entre le bon stress qui nous fait avancer et le mauvais stress qui peut affecter notre corps et perturber notre esprit et notre vie. Malheureusement, c’est souvent lorsqu’on dit « je suis stressé » que l’on a déjà dépassé les limites acceptables !

Le stress nous met en état d’alerte pour faire face à une agression extérieure physique ou psychologique. Le stress peut donc être un allié et pas seulement un ennemi. Mais alors, quand faut-il tirer la sonnette d’alarme ?

Quand le stress s’installe : danger !

Une petite montée d’adrénaline avant un examen peut aider à mobiliser tout son potentiel d’énergie et à être au top de l’efficacité. Mais s’il est là, tapi en permanence, il va nous épuiser, transformant notre belle énergie en fatigue chronique totalement improductive.

Le mauvais stress survient donc lorsque nous ne pouvons plus nous adapter, nous mettant en surrégime et laissant la porte ouverte à ses effets dévastateurs. Il faut savoir s’arrêter avant de perdre de vue notre énergie naturelle, et apprendre, pour les « dopés » de l’adrénaline, à être efficace sans être en haut de la courbe de stress en permanence.

Accros du stress, attention !

Il faut identifier les causes d’un tel fonctionnement de stressée chronique et se demander pourquoi on est « accro » au stress, sans lequel on a l’impression de ne pas être combatif.

On pense parfois - à tort - que l’on est efficace seulement quand on est ultra-stressé ! Le problème, c’est qu’il est justement dangereux de vivre en perpétuel état d’alerte !

À lire aussi dans ce dossier :

- Les hormones du stress

- Les causes et les effets du stress

- Dix conseils pour vaincre son stress

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Comment se remettre d'une rupture amoureuse ? - Je suis jalouse, mais je me soigne - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - DOSSIER : « Gyms douces : laquelle choisir ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Psycho