Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

Les erreurs à éviter quand tu pars étudier à l'étranger

Publié par
Priscilla BM
, le

Partir étudier à l'étranger est une expérience des plus enrichissantes. Et pour en profiter un maximum, voici les erreurs à ne pas faire une fois là-bas.

Ne pas prendre le temps de faire des choses seul(e)

Quand on arrive dans un nouveau pays, au début, on n'ose pas trop sortir seul(e) et on attend de se faire des amis pour aller découvrir la ville. Et c'est une erreur, car tenter des expériences par soi-même peut-être très enrichissant. Que ce soit en allant te promener sur le bord d'une rivière, visiter un musée qui te fait particulièrement envie, tester ce petit bouis-bouis qui sent délicieusement bon ou encore prendre un cours de salsa, c'est un bon moyen de s'immerger dans la culture en te faisant ton propre avis et de faire de nouvelles rencontres.

Ne pas faire de recherches sur la ville et ses alentours

Bien que prendre ses clics et ses clacs et partir à l'aveuglette peut paraître excitant, il serait plus intelligent de te renseigner un peu sur la ville où tu vas et notamment sur les lieux incontournables à visiter ou encore les bons plans, afin de tirer le meilleur parti de ton année d'études à l'étranger et être sûr(e) de ne rien rater. N'hésite pas à fouiner dans les tréfonds de l'Internet, pour aller plus loin que les lieux touristiques habituels et découvrir des choses plus inédites et originales, que seuls les locaux partagent. 

Ne pas sortir des sentiers battus

Cela peut paraître effrayant d'essayer de nouvelles choses que l'on ne connaît pas et on a donc tendance à préférer rester dans sa zone de confort et à dire non lorsqu'on nous propose de tester quelque chose d'un peu original. Mais c'est une erreur car, qu'il s'agisse d'essayer des plats inédits, une activité spéciale du pays ou encore de partir à l'aventure dans la pampa, cela peut être très enrichissant et créer de merveilleux souvenirs et anecdotes. Et puis, comme on dit : "mieux vaut des remords que des regrets" !

Crédit : Sammie Vasquez via Unsplash

Ne pas tenir de journal

Que l'on reste 3 mois, 6 mois ou 1 an, partir étudier à l'étranger est toujours une folle aventure. Entre les rencontres, les lieux que l'on visite, les week-ends à la découverte des alentours et les activités que l'on fait pour s'immerger dans la culture, on se crée des tonnes de souvenirs. Tellement d'ailleurs, qu'on a parfois du mal à tout se rappeler. Tenir un journal ou un blog peut donc être un bon moyen d'imprimer certains détails de ses expériences, ainsi que de noter ses ressentis. Si l'écriture n'est pas ton truc, tu peux également te faire un petit album photos souvenir.

Trop planifier 

Certes, cela peut être rassurant de planifier ses activités et ses week-ends, surtout quand tu te retrouves sans ta famille et tes ami(e)s à l'étranger. Tu sais au moins à quoi t'attendre. Mais où est le fun dans tout ça ? S'il est nécessaire de planifier certaines choses pour en tirer le meilleur parti, se laisser aller à un peu de spontanéité de temps en temps ne peut pas faire de mal. Au contraire, de jolies surprises peuvent en ressortir. 

Et pour plus de conseils, n'hésite pas à aller lire notre article "Comment profiter à fond de ton année d'études à l'étranger"

Etudes à l'étranger