Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Les 5 conseils pour enfin accepter les compliments

Publié par
Lauren Mezière
, le
Les 5 conseils pour enfin accepter les compliments

Si l’humilité et la modestie sont de belles qualités, elles peuvent parfois conduire à un véritable mal-être. Ne pas savoir accepter les compliments témoigne d’un manque de confiance qui peut gâcher la vie durant l’adolescence, puis à l’âge adulte. Voici 5 conseils pour remédier à cette situation.

1. Ne vous dérobez plus

La première règle pour réussir à accepter les compliments est d' arrêter de se dérober. Quand on vous dit "Ton appart est joli !", ne répondez pas : "Il était comme ça quand je suis arrivé !". Certes, vous n'avez pas construit l'appartement ni installé la fenêtre, mais ce compliment en particulier vous félicitait pour ce que vous en avez fait, le canapé que vous avez choisi, le cadre qui entoure la photo au mur... Pour ne plus vous dérober dans ce cas-là, un simple merci suffit.

2. Le compliment, c'est aussi un effort !

Les compliments sont un acte de pure gentillesse. Personne n'est obligé de dire que vous avez une jolie coupe ou que vous avez réussi à merveille votre plat de spaghetti ! En soulignant un point positif, votre interlocuteur vous fait part de sa gentillesse et de sa bienveillance envers vous. Un geste d'amitié ou d'amour, auquel il est positif de répondre.

3. Réagissez sans en faire trop

Si recevoir un compliment vous paraît insurmontable, apprenez juste à dire merci lorsque l'on vous en fait. Même si votre premier réflexe est la dérobade, vous pourrez la ponctuer par un "Merci", ou encore mieux, un "Ça me touche beaucoup" sera de circonstance. Ce travail sur soi peut sembler difficile au début , mais petit à petit vous apprendrez à répondre d'une façon qui vous paraîtra de plus en plus naturelle et spontanée !

4. Rougissez sans pudeur

Un compliment vous fait rougir, voire baisser la tête ? La timidité, la modestie et l'humilité sont souvent liées. Rougir est une réponse physiologique naturelle à ce surplus de timidité. Il faut alors l'accepter, parce que même si la timidité se travaille et peut être minimisée, elle fait partie du caractère. Il faut juste apprendre à la surpasser, pour éviter qu'elle vous submerge et vous isole totalement. Rougissez sans honte !

5. Faites la somme de vos qualités

À l'inverse d'un narcissique, vous préférez que l'attention ne porte pas sur vous ? Voilà pourquoi vous ne réussissez pas à accepter les compliments. Pour y remédier, il faut reprendre confiance en vous. Faites un inventaire mental de toutes les qualités que vous vous trouvez, physiques, intellectuelles et morales. N'ayez aucune honte à être fier de vous ! Cherchez des compliments à vous faire et vous réussirez à coup sûr à accepter ceux des autres !

Psycho