Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

La question sexo : " Je le désire mais je le repousse par crainte d'avoir (encore) mal. Que faire ? "

Publié par
Caroline Michel
, le
La question sexo : " Je le désire mais je le repousse par crainte d'avoir (encore) mal. Que faire ? "

Allô Trendy ? Chaque semaine, nous répondons à vos questions sur l’amour, le sexe, les relations… et tout le reste. Cette semaine, Caroline répond à Louise, qui souffre pendant les rapports sexuels et préfère alors les repousser.

La question de Louise

Bonsoir,

J'ai un copain depuis maintenant 2 mois, je l'aime, la question n'est pas là et j'ai envie de lui... Mais quand il s'agit de passer à l'acte, je n'ai plus de désir, j'essaie de repousser au maximum ce moment car cela me fait mal pendant le rapport et même 2-3 jours après. Je ne veux pas qu'il pense queje n'éprouve rien pour lui. Est-ce que cela est normal ? Comment cela s'explique-t-il ? Merci pour votre réponse. Louise

La réponse de Caroline

Bonjour Louise,

Vous éprouvez donc du désir pour votre compagnon, qui s'éteint avant de passer à l'acte. Étant donné que vos rapports sont douloureux, vous vous bloquez par peur d'avoir mal. Ainsi, impossible de vous détendre, la douleur revient et ainsi de suite. C'est un cercle vieux : plus on craint de souffrir, plus on y pense, moins on s'abandonne au lit et plus on redoute la prochaine fois.

Quand on parle de douleur pendant les rapports,on parle de dyspareunie. Il serait intéressant de creuser la piste de la douleur. D'où vient-elle ? D'un manque de lubrification vaginale ? Avez-vous pensé à utiliser un lubrifiant à base d'eau ? La douleur peut également provenir de rapports sexuels trop violents qui manquent de douceur. Et aussi d'un souci gynéco, comme une petite infection. Je vous conseille deconsulter un professionnel qui pourra vous éclairer sur ce point.

Ensuite, notez que la douleur est peut-être réellement survenue une fois et que depuis, alors que la cause s'est envolée, l'appréhension la fait renaître. Autrement dit, votre tête n'en fait qu'à sa tête. Je vous recommande "d'entrer" dans le rapport sexuel différemment : nouvelle ambiance détendue, davantage depréliminaires, de douceur, retarder la pénétration qui peut être à l'origine de la douleur, puis essayer des positions où vous contrôlez davantage le rapport, comme vous sur lui. Vous pourrez bouger à votre façon et donc mieux gérer vos sensations.

Évidemment, troisième chose, en plus de la consultation gynéco et des rapports plus doux, discutez avec votre compagnon. Qu'en dit-il ? Demandez-lui par exemple de prendre plus son temps. Vous avez certainement besoin d'être rassurée pour chasser vos pensées négatives et votre peur. Il peut vous aider à créer un cadre plus tendre, plus tranquille, et vous oserez prendre votre temps. Car si vous ne lui dites rien, peut-être êtes-vous "soumise" à son rythme qui ne vous convient pas.

Tenez-nous au courant !

Vous aussi, vous vous posez des questions sur votre/la sexualité ? Vous avez besoin de conseils, de réponses ou d'un nouveau point de vue ? Envoyez votre question par mail à trendy@letudiant.fr. Rassurez-vous, vous resterez anonyme lors de la publication de l'article.

Love & Sexo