Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

La question sexo : "J'ai rompu à cause de mes parents, dois-je continuer à le voir ?"

Publié par
Caroline Michel
, le
La question sexo : "J'ai rompu à cause de mes parents, dois-je continuer à le voir ?"

Caroline répond à Claire, 15 ans, qui a été forcée de rompre avec son copain de 19 ans, car ses parents la considéraient trop jeune pour cette histoire. Elle se demande s'il est judicieux de garder des liens avec lui.

La question

Bonjour, je m'appelle Claire, j'ai 15 ans. J'ai dû rompre avec mon copain de 19 ans, alors que je l'aime encore, parce que mes parents ne veulent pas que j'aie de relation avant mes 18 ans. Nous nous aimons toujours, mais je ne sais pas si ce sera toujours le cas quand j'aurai 18 ans. Je ne veux pas lui donner d'espoir et je ne veux pas m'en faire.

Peut-on continuer à se voir, alors que nous allons certainement nous comporter comme un couple ? Dois-je le cacher à mes parents ?

La réponse

Bonjour Claire,

Ce n'est pas à moi de juger si, oui ou non, vos parents ont raison. Ni de remettre en cause leur décision. Je ne les connais pas, je ne sais pas comment ils perçoivent votre histoire...

N'est-ce qu'une question d'âge ? Ont-ils rencontré votre (ex) copain ? Manquent-ils de confiance en vous, en lui ? Craignent-ils que vous ayez des rapports sexuels ? Veulent-ils que vous vous concentriez sur vos études ?

Je ne peux que vous suggérer de discuter avec vos parents, pour mieux comprendre leurs inquiétudes et pour les rassurer. Leur expliquer que vous êtes amoureuse, que vos sentiments sont sincères, que vous voulez aller chez le gynécologue pour prendre une protection, que vous avez confiance en votre copain...

Quant à arrêter de discuter avec lui, je ne peux pas vous le conseiller. Ce serait vous priver de son contact et nier vos sentiments. Et il est possible que ce soit plus fort que vous.

Bien entendu, ce n'est pas simple de composer avec cette "impossibilité", en vous contentant de quelques SMS ou coups de fil, et de supporter l'attente. Mais ce que je sais, c'est que ce genre de liens ne se défait pas comme ça. Que votre amour saura peut-être passer les mois, les années, pour, un jour, s'exprimer pleinement.

En gardant contact, vous ne prenez pas tant le risque de vous faire de faux espoirs : vous profitez au mieux l'un de l'autre. Ce qui veut dire que dans un an, peut-être que vous n'aurez plus envie (vous, ou lui) de cette relation, peut-être que vous rencontrerez quelqu'un d'autre.

Si votre histoire est freinée "à cause" de vos parents, cela ne remet pas en question votre amour. Il vous "reste" à vivre au jour le jour, en vous répétant que vous êtes jeune et que la vie vous réserve son lot de surprises. Je pense que c'est la solution la moins douloureuse.

Et bien sûr, essayez de discuter avec vos parents, sans tenter une relation en cachette qui pourrait vous faire culpabiliser au risque de ne pas vivre pleinement.

Caroline

Crédits : Pollux

Love & Sexo