Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

La question sexo : "Avec lui, je ne ressens qu'un plaisir clitoridien et pas vaginal... Dois-je m'inquiéter ?"

Publié par
Caroline Michel
, le
La question sexo : "Avec lui, je ne ressens qu'un plaisir clitoridien et pas vaginal... Dois-je m'inquiéter ?"

Allô Trendy ? Chaque semaine, nous répondons à vos questions sur l'amour, le sexe, les relations... Et tout le reste. Cette semaine, Caroline répond à Mama qui, au lit, ne ressent qu'un plaisir clitoridien avec son partenaire alors qu'elle a déjà connu le plaisir vaginal avec d'autres garçons.

La question

Bonjour, Cela fait deux ans que je suis avec mon petit ami. Au début, niveau sexe, tout allait parfaitement, mais avec le temps, je ressentais moins de choses... Je pensais que cela venait de moi, que je faisais un blocage... Au bout d'un an, nous nous sommes quittés, j'ai eu quelques aventures, au cours lesquelles j'ai retrouvé enfin de "vraies sensations". Puis, nous nous sommes remis ensemble car nous nous aimions toujours. Malheureusement, le problème est revenu... Je n'ai des sensations qu'au niveau du clitoris. Nous en avons discuté, mais cela ne change rien.

La réponse de Caroline

Chère Mama, J'ai beaucoup de choses à vous dire à la lecture de votre petit mot ! D'abord, je voudrais revenir sur ces notions de plaisir clitoridien et de plaisir vaginal.

Le plaisir vaginal est souvent plus inaccessible que le plaisir clitoridien. Pourquoi ? Pour résumer, le clitoris est un organe visible , que l'on connaît mieux à force de se masturber, d'avoir des rapports sexuels, tandis que le vagin reste un mystère , il est caché ! Ensuite, le clitoris est plus innervé que le vagin, il est donc plus sensible. Se focaliser sur le plaisir vaginal n'est pas une bonne idée : on ne pense qu'à ça pendant le rapport, on espère le voir débarquer, et voilà qu'on s'absente de l'étreinte.

Or, il faut relâcher la pression et se concentrer sur les sensations clitoridiennes en même temps que la pénétration. Ressentir du plaisir grâce au clitoris tandis que le vagin est stimulé aide le plaisir à devenir "global". Et s'il ne devient pas global, n'en faites pas un fromage. Profitez du plaisir clitoridien, très bon, très agréable... et suffisant. C'est du plaisir ! Petit à petit, votre vagin reviendra dans la course , quand vous n'y penserez moins... ou pas. On peut s'épanouir sexuellement avec son clitoris seulement !

Ensuite, peut-être que ce manque de plaisir vaginal vient d'une chose : votre copain vous pénètre et fait des allers-retours. Bien. Mais le vagin aime aussi que l'on titille ses parois. Cela peut être des petits ronds à l'intérieur, que votre copain reste en vous et fasse des petits tours sur lui-même. Le manque de plaisir vaginal peut aussi venir d'un manque de préliminaires et donc de lubrification. Ou de préliminaires maladroits, trop rapides. Plus on joue avec le clitoris, en laissant le vagin de côté, plus le vagin s'impatiente ! Il veut de la visite. Prenez peut-être plus de temps ?

Voilà pour ce qui est du "physique". Après, on ne peut pas exclure l'hypothèse des sentiments. Vous êtes amoureuse, mais peut-être que quelque chose vous gêne ? Posez-vous la question. Le plaisir est bien souvent cérébral. Cela ne veut pas dire que vos sentiments ne sont pas entiers, mais il se peut qu'un détail vous bloque vous, si ce n'est pas une question de maladresse pendant l'acte.

Je pense aussi qu'à force d'y penser, on se met en tête des choses comme "de toute façon je n'ai pas de plaisir". Des pensées négatives qui créent un cercle vicieux. Et si vous vous disiez : "au lit, c'est génial, j'ai du plaisir et avec le temps, il ne peut que grandir !" Il faut parfois des mois pour que deux corps s'apprivoisent et découvrent des sensations extraordinaires.

Tenez-nous au courant !

Love & Sexo