Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

IST : comment ça se dépiste

Publié par
l'Etudiant Trendy
, le

MA SEXO, MA SANTE - On n'y va pas toujours en chantant mais les tests de depistage sont tres importants. Car les IST - infections sexuellement transmissibles - se transmettent facilement et ne sont pas toujours visibles. Au moindre doute, il est necessaire d'aller faire un test, mais aussi au debut d'une histoire d'amour lorsque l'on decide d'arreter le preservatif. En quelques lignes, tout ce qu'il faut savoir.

Quelles sont les infections sexuellement transmissibles ?

Autrefois nommées "maladies honteuses", "maladies vénériennes", les infections sexuellement transmissibles ou IST (anciennement maladies sexuellement transmissibles – MST) concernent toutes les infections transmises, de façon exclusive ou non par voie sexuelle, responsables d’une infection génitale et/ou générale. Dans l’immense majorité des cas, ces maladies sont d’origine infectieuse, d’où leur changement de terminologie passant de "maladies" à "infections", bien qu’on parle encore de "MST". Ce nouveau terme permet – de surcroît – de préciser que l’ on peut être infecté sans être malade (notion importante en prévention) et que l’on peut donc contaminer des personnes sans le savoir.

Les IST les plus fréquentes chez les 15-24 ans sont : la chlamydiose, la papillomatose, l’hépatite virale B et la Blénnorragie. Les plus connues sont la Syphilis, l’Herpès, le Papillomavirus, et le Sida (HIV).

La plupart de ces infections sont faciles à dépister et se soignent simplement. Certaines sont plus graves et ne se guérissent pas, comme le Sida, mais il existe des traitements qui "freinent" l’infection dans l’organisme.

Comment se transmettent les IST ?

Les IST se transmettent toutes lors des rapports sexuels, généralement pendant la pénétration (vaginale ou anale) mais aussi via des pratiques bucco-génitales (fellation et cunnilingus). Si le risque de transmission du VIH (sida) est faible via les rapports bucco-génitaux, il existe néanmoins ! Le risque de transmission est en revanche important pour la Syphilis et l’hépatite B.

Une question de prévention

Pas de panique ! Les IST ne sont pas une fatalité, il existe des gestes simples pour les éviter et stopper leur transmission. Pour se protéger et protéger l’autre, on utilise un préservatif pour chaque rapport sexuel et avec chaque partenaire dont on ne connaît pas le statut en termes de contamination par le VIH ou autres IST. Se protéger, c’est aussi faire régulièrement un test de dépistage.

Le dépistage : j’y vais

Les IST se transmettent très facilement et il n’y a pas toujours de signes visibles. En cas de doute ou lorsqu’on décide d’arrêter le préservatif lors d’une nouvelle relation, il est important de se faire dépister. Pour effectuer un dépistage des IST ou du VIH, vous pouvez consulter votre médecin ou vous rendre dans certains centres spécialisés gratuits et anonymes :

- Les CDAG : Consultations de Dépistage Anonyme et Gratuit. - Les CIDDIST : Centres d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des IST. - Les CPEF : Centres de Planification et d’Education Familiale.

Pour toute information complémentaire, appelez Sida Info Service au 0 800 840 800 24h/24 : appel confidentiel, anonyme et gratuit ou se rendre sur www.sida-info-service.org.

Love & Sexo