Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Etudes : Ces métiers méconnus mais trop cool qui pourraient bien t'intéresser

Publié par
Betty Ramez
, le
Etudes : Ces métiers méconnus mais trop cool qui pourraient bien t'intéresser

Alors que tu devras peut-être choisir ton avenir professionnel d'ici le mois de mars prochain, voici 5 métiers méconnus mais trop cool qui pourraient bien t'intéresser !

Entre le mois de janvier et le mois de mars, c'est une véritable course contre la montre qui s'engage pour les étudiants. En effet, ils ont environ 3 mois pour décider ce qu'ils veulent faire entreprendre après le lycée en se connectant sur la plateforme Parcoursup. Si certain(e)s n'ont pas encore d'idée précise, ils doivent quand même choisir une formation qui commencera déjà à les emmener sur le chemin de la vie professionnelle. Si tu es dans ce cas, c'est parfois un vrai casse-tête de prendre une décision tant il y a de possibilités et de pression liées à ce choix. Cependant, il existe des métiers méconnus qui pourraient bien t'intéresser. En voici quelques-uns !

Fundraiser

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Fundraiser autrement directeur de collecte de fonds est un métier en pleine expansion dans le milieu culturel mais aussi dans l'immobilier. Si tu choisis de t'orienter dans ce domaine, ton rôle sera de collecter des fonds pour une fondation ou pour une association. Pour y parvenir, tu devras monter des dossiers pour convaincre des entreprises ou encore des mécènes de donner de l'argent à la cause que tu défends mais tu devras aussi organiser des événements afin de solliciter des dons auprès du public. Un métier multi casquette qui conviendra bien à ceux et celles qui ont peur de s'ennuyer. Pour devenir fundraiser, tu devras passer par une grande école pour obtenir un diplôme et te lancer.

Zoothérapeute

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Si tu adores les animaux, pourquoi ne pas te lancer dans le métier de zoothérapeute ? Car, en effet, ce spécialiste n'a qu'un but : favoriser le bien-être et la détente des humains en s'appuyant sur le soutien de nos boules de poils préférées. Ainsi, il est prouvé depuis des années que les animaux sont particulièrement apaisants et aident des personnes en situation compliquée (handicap, autisme, dépression...). Le zoothérapeute va donc essayer de créer un lien de confiance fort entre l'animal et l'homme qui va véritablement aider à surmonter des problèmes à la fois physiques et psychologiques. Depuis 2012, il existe l'EAPAC (Éthologie Appliquée aux Animaux de Compagnie) qui permet d'être accrédité mais ce métier n'est pas encore reconnu. Pour se lancer, il est donc préférable de pouvoir aussi compter sur une formation en psychologie ou en médecine.

Styliste culinaire

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Et si tu devenais styliste culinaire ? Voilà un métier qui sort de l'ordinaire car il combine deux passions : celle de la cuisine et de la photographie. Le but ? Mettre en avant des plats en jouant sur la lumière, les ingrédients, les différentes textures et les angles pour donner envie aux amateurs d'acheter un livre ou de cuisiner. Bref, tout un art ! Cependant, il n'existe pas encore de formation pour ce métier bien qu'un passif en cuisine ou en photographie soit évidemment un vrai plus.

Ingénieur patrimonial

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Quand on entend parler du domaine bancaire, on pense souvent à tort que ces métiers-là sont synonymes d'ennui. Pourtant, certains d'entre eux sont très motivants et demandent un véritable investissement. C'est notamment le cas de l'ingénieur patrimonial. Son rôle est d'apporter une expertise en matière juridique et fiscale auprès des banquiers privés. Si tu te lances dans cette carrière, tu travailleras aux côtés de notaires, de directeurs financiers et de spécialiste dans les questions d'héritage. Pour y parvenir, il te faudra un master en gestion de patrimoine ou en économie monétaire et financière.

Documentaliste juridique

Crédit :
Crédit : Gettyimages

Connaissais-tu ce métier ? Il s'agit de prêter main forte aux avocats dans leur recherche juridique quotidienne. Ainsi, tu devras créer une bibliothèque (physique ou numérique) pour simplifier leurs tâches. Mais cela ne sera pas ton seul travail. En effet, tu devras aussi faire une veille juridique en filtrant l’information pour les avocats du cabinet, transmettre ton expertise, négocier les contrats avec les éditeurs et peut-être t'occuper du site internet et des réseaux sociaux du cabinet. Un rôle clé ! Et pour y parvenir, tu n'as pas besoin d'une formation mais des solides connaissances en droit.

Crédits : Gettyimages / carrières juridiques / Je change d'emploi/ Link Finance

Etudes