Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

À votre avis, les amours de vacances, c’est sérieux ou pas ?

Publié par
Caroline Michel
, le
À votre avis, les amours de vacances, c’est sérieux ou pas ?

Régulièrement, on se réunit entre potes pour discuter d’un sujet qui vous trouble, vous tracasse, côté cœur ou sexo ! Caroline Michel vient compléter vos réflexions de son avis d'experte. Aujourd’hui, on se demande si les amours de vacances peuvent être sérieuses.

L'avis des lecteurs de Trendy

Léa, 19 ans

"Je n'ai jamais rencontré l'amour en vacances, parce que je suis collée à mes parents (enfin eux, à moi !). Un jour, qui sait, si je pars avec des amis ? Ce serait agréable, parce qu'on serait dans un cadre sympa, on s'amuserait en bande avant de se rapprocher. J'imagine toujours de belles scènes de séduction en vacances. Mais je crois que j'idéalise beaucoup. Au fond, je n'y crois pas trop. On peut profiter, mais à mon avis, on ne voit pas plus loin, et à la rentrée, fini ! Il me reste à tester et vous dire... "

Antonia, 24 ans

"J'ai eu deux expériences d'amour de vacances, mais je n'aime pas les appeler "amour de vacances" car ça a duré un peu plus longtemps... Ce terme classe tout de suite ces histoires comme éphémères. Il y a deux ans, j'ai rencontré un garçon en soirée, ça a duré une semaine. Nous étions à fond ! Et une fois éloignés, on s'appelait tous les soirs. C'était sérieux pour nous. Mais la distance nous a rattrapés, ça devenait compliqué... N'empêche que moi, j'y crois aux amours sérieuses qui naissent l'été, loin de chez soi. Peut-être qu'il faut juste savoir gérer les kilomètres ensuite".

Marc, 26 ans

"Tout dépend de ce qu'on veut, je pense. Moi, l'été, j'ai envie de m'amuser, et je vois mes relations comme des parenthèses, et je tombe sur des filles comme moi. J'ai des potes qui cherchent plutôt des histoires sérieuses, et qui ont déjà connu des relations plus longues. Parfois courtes, aussi, mais ça ne veut pas dire que ce n'était pas sérieux. Je dirais donc qu'on s'en fiche de la saison. On peut se lancer n'importe quand, ça dépend de ce qu'on attend, et tout le monde attend quelque chose de différent !"

Thibaut, 27 ans

"Je n'ai jamais rencontré d'amour sérieux en vacances, alors je pense que c'est possible, mais rare ! En fait, je n'entends que des histoires qui se terminent au retour. Du coup, je dirais que tout est question de coup de pot, de bonne surprise ! Si on tombe sur quelqu'un avec qui on a envie que ça le fasse, alors on fait tout pour que ça marche. Je suis en couple depuis deux ans, mais franchement, si j'avais rencontré ma copine en vacances, ça aurait marché pareil, quand je vois qu'aujourd'hui on est vraiment bien".

L'avis de Caroline

Comme le dit Marc, tout dépend de ce que l'on veut. L'été, on se détend, on se rend plus disponible car les tracas du quotidien sont derrière nous. Ainsi, trouver l'amour est plutôt aisé. Toute la question est : ai-je envie que ça dure ? Ai-je envie de construire quelque chose avec cette personne ? Suis-je en mode fun, ou mode sérieux ? Vous pouvez rencontrer un amour sérieux au lycée comme en vacances, et un amour pas sérieux au lycée comme en vacances.

Si l'histoire ne dure pas, si elle s'éteint en septembre, ça ne veut pas dire qu'elle n'était pas sérieuse. Le "sérieux" d'une histoire ne se mesure pas en jours ou années, mais sur notre sincérité et notre envie de s'ouvrir à l'autre. Donc, vous pouvez vivre une histoire très sérieuse, qui malheureusement se fait rattraper à la rentrée par la distance ou la simple réalité : "on se plaît bof". Et s'apercevoir qu'on ne colle pas, ça ne veut toujours pas dire que ce n'était pas sérieux !

Le caractère de l'été nous fait penser que les relations qui naissent au milieu de l'année n'ont rien de solide. Du coup, quand une histoire sérieuse débute dans ce cadre-là, on a tendance à se dire : "ça ne peut pas être du sérieux !" Ou : "on va se rétamer !". En somme, on n'y croit pas. Ce n'est pas parce qu'on est léger dans sa tête durant les vacances qu'on aura "l'amour léger". Au contraire, tomber l'un sur l'autre en vacances, alors qu'on a l'esprit zen, ça permet de se dévoiler sans filtre, donc de se donner les clés pour créer quelque chose.

Crédits : Nickay3111

Love & Sexo