Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Trop bavards, comment ils ont réussi à se taire

Publié par
Maria Poblete
, le
Trop bavards, comment ils ont réussi à se taire

Pour sortir de la spirale des avertissements ou des exclusions de cours, il n'existe pas de remède miracle, à part votre volonté de vous en sortir.

Pour Mauricette et Julie, le déclic après trop de réflexions

Après une année de seconde catastrophique, tant du point de vue des résultats que du "remontage de bretelles", et un passage en classe de première in extremis suite à une commission d'appel, Mauricette, 16 ans, au lycée Colbert, à Paris, a eu le déclic, au cours d'un été. "J'ai failli redoubler ! Mes résultats n'étaient pas nuls, mais les appréciations m'ont cassée, dit-elle. J'ai compris que je n'étais pas au lycée pour échanger des petits mots avec mes copines, ou faire des commentaires débiles sur le pull de Machine ou sa nouvelle coupe de cheveux. C'était puéril..." Son amie Juliette, 16 ans, scolarisée dans le même établissement, acquiesce : " À force d'entendre 'Toi, là-bas, tais-toi' ou 'Mets-toi ici, devant', on finit par se dire qu'on dérange... et qu'on a plein de temps libre pour discuter avec nos potes !" Mauricette et Juliette ont compris par elles-mêmes qu'elles devaient se recentrer sur leurs priorités d'élèves durant le temps scolaire.

Le jour où Marie et Pierre n'ont plus eu peur pour leur popularité

Marie, en terminale L dans un lycée parisien, membre du conseil de vie lycéenne, élue au conseil d'administration, a traîné derrière elle une réputation de bavarde. "Elle était étonnante, parce que très sûre d'elle sur plein d'aspects et mûre, raconte Dominique, sa mère. Et en même temps, les profs me convoquaient pour me demander ce qui n'allait pas, ils n'arrivaient pas à la faire taire. Après pas mal de punitions et de discussions, j'ai fini par saisir qu' elle avait peur de ne plus être aimée de ses camarades si elle cessait de parler aux uns et aux autres... même en classe !"

"Il faut une sacrée personnalité pour décider d'arrêter de bavarder, c'est une résistance", suggère Joël Clerget, psychanalyste. Les bavards bénéficieraient d'une certaine aura, d'une belle considération. Ils ont une gouaille, une image de rebelles à tenir. "Et pourtant, franchement, on se rend compte (peut-être un peu tard, certes) que la popularité ne tient pas à ça, justement", reconnaît Pierre, un "ex-bavard impénitent". " Tu es mal vu au début, puis ça passe, les autres acceptent et baissent les bras."

La solution pour Shanna et Thomas : s'isoler

C'est en entrant en terminale que Shanna, 19 ans, aujourd'hui en L2 de droit à Lyon 3, a décidé d'arrêter. " Dès le premier jour, je me suis installée au premier rang, dit-elle. Je prenais en note tout ce que disait le prof, je ne levais pas les yeux du cahier. Je n'ai pas fait ça dans toutes les matières tout de suite ! Mais peu à peu j'y suis arrivée. Quand j'avais très envie de raconter un truc à une copine, je faisais un effort en me disant que je le lui dirais à la pause. C'était difficile, mais au cours de l'année, avec la pression du bac, j'ai réalisé que j'apprenais en écoutant. J'ai trouvé ça génial !"

Thomas, 17 ans, garçon bavard mais timide, voulait aussi s'installer au premier rang pour ne pas répondre à son voisin. Il n'a pas osé. Alors il est allé voir la prof d'allemand. "Je lui en ai parlé discrètement ; au cours suivant, elle m'a interpellé devant la classe en disant : "Ça suffit, Thomas, venez devant, j'en ai assez de vous entendre" ! Évidemment, personne ne l'a jamais su..."

Pour Paul, dessiner plutôt que bavarder

Paul, 18 ans, sort du lycée avec une étiquette d'indiscipliné pour cause de bavardage incessant. Inscrit depuis la rentrée dans une prépa à une école d'art, il a enfin trouvé le moyen de se taire en cours : il dessine en permanence. Une solution à envisager uniquement si elle ne nuit pas à votre capacité d'écoute et donc à vos résultats.

À lire aussi sur letudiant.fr - Comment améliorer sa note de vie scolaire au collège. - Sur le blog du prof de seconde de "Ma vie de lycéen" : comment venir à bout de votre réputation. - Sur le blog du CPE de "Ma vie de lycéen" : comment effacer les bêtises que j'ai dites à un prof.

Etudes