Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Pourquoi ils préfèrent vivre en studio qu'en coloc

Publié par
Delphine Dauvergne
, le
Pourquoi ils préfèrent vivre en studio qu'en coloc

Beaucoup d’étudiants boudent la colocation, préférant vivre seul. Quels en sont les avantages ? À quelle personnalité ce mode de logement correspond-il ? Des étudiants donnent leur avis.

Une fois le cocon familial quitté, 7 étudiants sur 10 préfère que nous avons interrogés préfèrent vivre dans un studio ou dans une chambre dans une résidence. " Après le lycée, ils ressentent un besoin d’autonomie, de se poser, seul ", constate le sociologue Christophe Moreau.

Pour Tiphaine, le choix de vivre seule s’est imposé naturellement pour ses deux années de classe prépa. " J’avais besoin de réviser au calme, d'optimiser mon temps ", justifie la jeune femme, désormais étudiante à Grenoble.

Être tout à fait libre

" Je voulais être libre de faire ce que je voulais, quand je le voulais ", résume Marie-Liévine. Avant de vivre en studio, celle-ci a expérimenté la chambre chez l’habitant. "Il y avait des règles strictes, on ne pouvait pas manger dans sa chambre et les repas étaient pris à heures fixes", se souvient-elle. Désormais, elle peut organiser des soirées avec ses amis quand elle le veut !

Pour Axelle aussi, "l’indépendance" était importante. L’étudiante en histoire sciences de l’antiquité a vécu quatre ans dans le même studio : "Je ne connaissais personne en arrivant à Toulouse, je ne voulais pas prendre le risque de tomber sur quelqu’un au mode de vie différent. Je suis très maniaque, je ne supporterais pas que quelqu’un fasse mal le ménage."

Éviter les disputes

Laisser la vaisselle sale de la veille dans l’évier a moins de conséquences lorsqu’on vit seul… En colocation, les tâches ménagères et le rythme de chacun sont souvent l’objet de disputes … "Une de mes cousines s’est mise en coloc avec une très bonne amie, depuis, elles sont brouillées à vie", confie Marie-Liévine, que cet exemple a peu encouragée.

*Lire aussi : *Êtes-vous fait(e) pour la colocation ?

Se loger plus facilement

" Les propriétaires sont plus réticents à louer leur logement à des étudiants en colocation , craignant notamment que l’un d’entre eux ne parte", remarque Alain Gaulon, secrétaire confédéral à la CNL (Confédération nationale du logement). Si la colocation est souvent perçue de manière positive (cf. les chiffres de notre enquête dans l’infographie ci-dessous), ce n’est pas pour autant le mode de logement privilégié.

Il est plus difficile de trouver un logement seul qu’à plusieurs. Pour se mettre d’accord, mais également pour trouver des garants. L’offre est également plus nombreuse pour les studios et les chambres , notamment en résidence étudiante.

Moins de place et un risque de solitude accru

"Si on rêve de tranquillité en rentrant chez soi, le studio est le mode de logement idéal", assure Tiphaine. Mais parfois, elle peut aussi peser. "En prépa, je travaillais tout le temps, cela me manquait d’avoir une présence chez moi. Je restais seule le week-end, sauf si j’allais à la bibliothèque". Pour Marie-Liévine, " il faut faire attention à ne pas s’enfermer chez soi , profitez-en pour inviter du monde !"

Enfin, attendez-vous à des loyers plus chers que si vous partagiez un appartement, avec moins d’espace. Tiphaine paie 400 € pour un 28m2 à Grenoble. Marie-Liévine, elle, a trouvé un appartement de 29 m2 près des transports en communs. Seul inconvénient : il est au 4e étage sans ascenseur. Quel que soit le type de logement que vous choisirez, il faut savoir faire quelques concessions…

Les étudiants préfèrent vivre en studio Infogram

Notre méthodologie 1.636 personnes ont répondu à un questionnaire entre le 26 octobre et le 20 novembre 2017, sur le site Trendy. Parmi les répondants, 53 % ont entre 18 et 20 ans, 33 % entre 21 et 23 ans, 9 % entre 24 et 26 ans.

Mon appart