Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Jobs & Stages

Les 10 pires offres de stages vues sur le web

Publié par
Alexandre Robert
, le
Les 10 pires offres de stages vues sur le web

Que ce soit sur Twitter, Facebook ou LinkedIn, les offres de stages se multiplient sur le web. Ça tombe bien, vous etes en pleine recherche et pour le moment vous n'avez rien trouve. Malheureusement, les missions proposees sont parfois tellement surrealistes qu'elles donnent envie de pleurer de rire ou pleurer tout court ! Nous avons compile 10 des pires offres de stages parues sur le net.

Certaines boîtes n'utilisent que des stagiaires pour fonctionner. // © Toffelginkgo - license creative commons

Le stagiaire concepteur de jeux vidéo

En 2013, une entreprise française cherche un ou une stagiaire "graphiste/level builder" afin de participer à la conception d'un jeu vidéo et notamment la conception d'éléments de décor. Mais là où le bât blesse dans ce stage rémunéré 436 €, c'est dans la suite de l'annonce. La description du poste explique ainsi que le candidat devra également produire et réaliser TOUTES les cartes du jeu, mais aussi améliorer les modèles 3D existants. Bref, le stagiaire devient quasiment le réalisateur du jeu. Malin !

La chaîne de stagiaires

Un cabinet de conseil en communication basé à Paris cherche un stagiaire. Les missions : communication, standard, événementiel et le clou du spectacle... ressources humaines ! Alors non seulement le stage court sur deux mois, donc non rémunéré, mais en plus, il est écrit dans l'annonce que la mission RH du stagiaire sera de recruter celui qui lui succèdera !

Rémunérez-vous avec les bourses d'études !

Un des leaders des sociétés d'accompagnement en Pologne pour les entreprises françaises ne s'embarrasse pas de la question de la rémunération dans l'une de ses annonces. Le stage en Pologne qu'il propose de trois à six mois n'est donc pas rémunéré, mais bien aimable, la société prend tout de même le soin de signifier aux étudiants qu' il existe des bourses d'État (Erasmus et collectivités territoriales) pour amortir le coût de l'expérience. Ce n'est quand même pas à eux de tout faire...

Stage à Bora Bora... avec frais, surprise !

Un stage à Bora Bora : le rêve ! Surtout pour tous les étudiants en hôtellerie ou conciergerie. C'est sûr, ce sera l'expérience d'une vie. À un petit détail toutefois, pour ce stage rémunéré 251 € par mois, le stagiaire devra payer son billet d'avion aller-retour pour Bora Bora. Des candidats ?

L'auto-entrepreneur qui délègue la partie commerciale

Un graphiste auto-entrepreneur français passe une annonce de stage sur le site LeBonCoin. Dans le cadre de "son développement", celui-ci cherche un stagiaire pour assurer la partie commerciale de son travail : trouver des clients, prendre les RDV et faire la relance. Lire entre les lignes : toute la partie prospection de clients ne m'intéresse pas, donc je vais prendre un stagiaire commercial durant "deux mois maxi".

Le stage qui remplace le CDD

Voilà une précision qui aurait mieux fait de ne pas figurer sur cette offre. Une entreprise française recherche en 2012 un stagiaire durant six mois pour une expérience dans la communication. Mais un petit détail vient perturber la lecture : "Contexte : renfort équipe durant un congé maternité". Une salariée se voit donc remplacée, non pas par un CDD, mais par un ou une stagiaire qui se verra donc payé à 30 % du SMIC.

Votre mission : vivre avec 150 € brut par mois à St Tropez

On le sait, le travail d'animateur est très prenant, voire épuisant. Il mérite donc une belle rémunération. Sauf lorsque l'on a le statut de stagiaire visiblement. Une entreprise française recherche ainsi un animateur pour trois mois dans le golfe de St Tropez. Mais l'annonce déraille ensuite : une base de 35 heures est prévue, hormis lorsqu'il faudra travailler en soirée. Et le tout sera rémunéré 150 € brut par mois.

Le stagiaire promu

Une entreprise indépendante spécialiste de la collecte d'abonnements presse propose la lune à son futur stagiaire. Ici, aucune précision du type "assistant de..." dans l'intitulé du poste. La société propose ni plus ni moins de recruter un directeur régional en stage, pour gérer ses équipes et promouvoir ses revues, et ce, pendant six mois. Des responsabilités énormes pour un simple étudiant et le tout est "URGENT".

Un stagiaire pour demain svp !

C'est pratique Twitter : on tweete et en quelques minutes, on peut obtenir une réponse concise. C'est certainement ce que s'est dit le ou la twittos qui a posté : "URGENT : je recherche un étudiant en histoire-géo, ou stagiaire, ou prof de la matière au chômage qui serait dispo pour partir avec un groupe d'élèves de 3e dans les Vosges, à Xonrupt-Longemer demain matin et jusqu'à vendredi pour des révisions !"

Payer pour participer à un concours afin d'obtenir un stage

Le nouveau phénomène à la mode pour trouver LE stagiaire : organiser un concours entre les candidats et bien évidemment, prendre le meilleur. C'est d'ailleurs ce que fait un célèbre site dédié aux concours. Sauf qu'il faut au préalable payer 5 € pour participer à ces concours. Payer pour ne serait-ce que postuler à une offre, le comble.

Jobs & Stages