Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Jobs & Stages

Flippé(e) par la Journée d’appel ? No stress, ça va bien se passer !

Publié par
Aude Lorriaux
, le
Flippé(e) par la Journée d’appel ? No stress, ça va bien se passer !

Bientot 18 ans, et dans votre boite a lettres, un cadeau en avance pour les feter : votre convocation a la JDC, la Journee defense et citoyennete. Voici de quoi savoir ce qui vous y attend. Et certainement pas le calvaire que certains se plaisent a vous brosser…

Il y a des chances que vous tombiez sur des amis que vous connaissez. À défaut, peut-être vous en ferez-vous de nouveaux… © Ludovic / Réa.

_ _

Pas le temps de s'ennuyer !

La journée passe très vite : sensibilisation au secourisme, tests d'évaluation de la langue française, présentation du volontariat pour l'insertion, du service civique et du volontariat dans les armées, information sur le don de sang, de gamètes ou d'organe... Vous allez recevoir des quantités d'information, dont certaines peuvent se révéler très utiles. Contrairement à ce qu'on en dit, "ce n'est pas ennuyeux à mourir", explique Roxane, 18 ans, qui a passé sa "JAPD", comme on appelait encore cette journée il y a quelques mois. "C'était rythmé", ajoute-t-elle. "Il y a des diapositives, des vidéos, c'est assez interactif", estime aussi Nina, 23 ans, qui l'a passée quant à elle en 2008. Tout n'était pas "intéressant", détaille-t-elle, mais elle a apprécié "les petits débats" sur certains sujets.

Tournez-vous vers les autres

Il y a de grandes chances pour que vous rencontriez à la Journée défense et citoyenneté quelqu'un que vous connaissez : c'est le cas de Roxane, qui y a revu sa cousine, et de Nina, qui a retrouvé là-bas son "meilleur ami". Si ce n'était pas le cas, ouvrez-vous aux autres ! Il est assez rare de pouvoir échanger avec des jeunes venus de tous horizons et de tous milieux sociaux. "Dans notre vie on évolue dans un certain cercle assez fermé et cette journée permet de discuter avec des gens qu'on n'aurait jamais croisés ailleurs", confie Nina. "On est tous citoyens !" s'enthousiasme Roxane, qui dit avoir vu de "beaux dialogues" se nouer lors de la pause déjeuner à la table d'à côté entre des militaires et des jeunes venus pour la JDC.

Pas d'angoisse sur le niveau des tests, ils sont très simples

Quant aux tests, n'ayez pas de crainte : ils visent simplement à détecter des cas d'illettrisme ou des lacunes profondes en mathématiques. "C'est du niveau collège voire élémentaire", selon Roxane. "Il n'y a pas de challenge, ce n'est pas un examen !" tient à rassurer Nina, qui trouve que c'est une bonne chose que de pouvoir "faire un bilan pour se rendre compte de ses lacunes". "Je me suis rendu compte que dans la population, il y avait de grosses différences de niveau scolaire", ajoute-t-elle. "C'est une bonne chose de détecter l'illettrisme", estime quant à elle Roxane, sensibilisée à la question en classe préparatoire d'infirmière.

En revanche, Nina a moins apprécié certaines "explications" sur la bombe atomique : "Cela ressemblait un peu à de la propagande". Car il s'agit aussi pour l'État français pendant cette journée de vanter ses options stratégiques. Au moins, vous êtes prévenu !

Jobs & Stages