Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

Étudier à l'étranger : les 5 "Lost in Translation" les plus importants

Publié par
Lauren Mezière
, le
Étudier à l'étranger : les 5 "Lost in Translation" les plus importants

Pour les prochains mois vous avez décidé de poursuivre vos études à l'étranger, et vous imaginez déjà à quel point votre vie va changer. Pourtant, vous êtes loin d'avoir tout prévu ! Découvrez la petite liste (non exhaustive) des bouleversements et décalages auxquels vous devez vous attendre…

1. Vous allez découvrir que vous n'êtes pas poli

Vos parents ont bien travaillé : vous souriez, n'oubliez jamais de saluer votre interlocuteur, dites pardon et merci, posez la fourchette à gauche et le couteau à droite quand vous vous mettez la table... Bravo, vous pouvez dès à présent oublier ces règles !

À chaque pays son univers, sa culture... et ses signes de politesse. Sourire à un inconnu en Russie sera par exemple interprété comme un signe d'hypocrisie, tandis qu'il faudra sourire à tout le monde si vous partez en Inde. Dans les pays anglo-saxons, le vouvoiement n'existe pas. Sans parler du Japon, où les règles de politesse sont totalement déconcertantes !

N'annulez pas votre voyage tout de suite, votre ignorance d'étudiant étranger * sera facilement pardonnée... au moins la première fois*.

2. Vous allez devenir un pro de la conversion monétaire

Si vous partez dans un pays en dehors de la zone euro, révisez vos maths ! Maîtriser le taux de change est indispensable pour gérer votre budget, au moins au début. Petit à petit, vous vous habituerez à cette nouvelle échelle de valeurs.

Le plus dur sera de vous réhabituer à votre monnaie d'origine , en rentrant au bercail.

3. Vous allez vite oublier votre langue maternelle

Vous êtes une bille en langues étrangères, et c'est ce qui a motivé votre départ ? Le cerveau est très malléable. Si vous renoncez (dans votre tête, hein) à votre langue maternelle et communiquez en permanence dans la langue de votre pays d'accueil, au bout de quelques semaines, certains mots français vous viendront moins facilement. Le cerveau retient ce dont il a besoin, et met de côté le superflu !

4. Vous allez devenir sexy

Oui, vous avez bien lu : sexy. D'abord, votre accent mignon et votre maladresse de transfuge vont séduire. Ensuite, les Français gardent cetteréputation de romantiques, élégants et raffinés. Oui, même vous, et même quand vous aurez raconté votre dernier marathon alcoolisé. C'est comme ça.

5. Vous allez vous intéresser à la politique

Même si vous n'êtes pas attirés par le débat politique en France, il y a de fortes chances pour que vos soirées virent au pugilat idéologique. N'oubliez pas qu'aux États-Unis, le socialisme est presque considéré comme du bolchévisme, et que dans beaucoup de pays, notre système de santé est vu d'un œil méprisant ou suspicieux.

Il vous arrivera donc de devenir l'ardent défenseur de certaines valeurs françaises , comme la Sécurité sociale, le SMIC, ou le multipartisme.

Etudes à l'étranger