Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Comment vivre en couple quand on est étudiant ?

Publié par
l'Etudiant
, le
No thumbnail

Que vous soyez au début de vos études ou qu’elles soient déjà entamées, il y a fort à parier que vous soyez amenée un jour ou l’autre à changer de ville.

Nouvelle école, autre fac pour pouvoir suivre tel ou tel master ou pour des questions de niveaux, le parcours étudiant est en effet jalonné de changements, petits ou grands, propices aux mouvements géographiques, plus ou moins importants.

Au moment où la question se pose, il n’est pas rare qu’elle tourne au casse-tête : car derrière la décision de partir pour telle ville, c’est toute une tranche de vie qui se joue !

Un choix draconien

Après avoir épluché les classements des formations et avoir repéré celles qui vous paraissent les mieux adaptées à votre parcours et à vos objectifs, d’autres questions entrent inévitablement en ligne de mire : est-ce que la ville me plaît ? La vie étudiante est-elle réputée agréable ?

Parmi les questions autres que purement scolaires qui peuvent peser dans la balance (et compliquer la donne en même temps), il en est une autre, et pas des moindres, que vous vous posez sûrement : et mon mec ?

Quand Chouchou s’en mêle

Eh oui ! Car les déménagements au cours des études peuvent être l’occasion d’un éloignement ou d’un rapprochement de l’élu de votre cœur. Si vous évoluez tous les deux dans la même filière, il se peut que vos parcours et vos déplacements coïncident naturellement, et que les mêmes établissements, donc les mêmes villes, vous fassent de l’œil à tous les deux.

Si vos parcours sont en revanche différents, les chances de vous retrouver « comme par hasard » dans la même ville sont nettement amoindries. Mais puisque vous n’êtes pas femme à laisser le dernier mot au destin, rien ne vous empêche de donner un petit coup de pouce à votre histoire, en regardant si la « terre d’accueil » de votre chéri propose aussi la formation que vous envisagez… Et réciproquement.

Attention à ne pas vous tromper de choix ! **

Mais attention, sans vouloir jouer à la vieille tata moralisatrice, point de précipitation en la matière !

Il est normal, naturel et humain (oui, tout ça à la fois !) que la question de la distance éventuelle entre vous et votre bien-aimé se pose et influe vos envies. Mais tâchez de laisser à cet aspect la place qui est la sienne, et de ne pas vous laisser submerger par cette question.

On voit parfois des étudiants choisir leurs études en fonction de la ville du partenaire, ou renoncer à une école en raison de l’éloignement géographique… À la clé, ce sont beaucoup de remords, voire de rancune envers l’autre, qui peuvent apparaître : on le rend responsable d’un parcours pas très épanouissant, alors que c’est finalement nous qui avons pris la décision de mettre de côté nos envies profondes pour éviter la distance géographique. Ici, comme souvent, tout est question de juste milieu.

En résumé

- Faire preuve de souplesse pour mettre toutes les chances de votre côté de vous retrouver ensemble, oui, mais sacrifier vos objectifs scolaires et professionnels pour éviter l’éloignement, non…

- Choisir la fac de Rennes plutôt que celle de Trifouillis-les-Oies parce que votre amoureux a opté pour la première, admettons, mais pas si le master de vos rêves ne se fait qu’à Trifouillis-les-Oies…

Quand le hasard fait bien les choses

Votre chéri vient de réussir les concours pour une école à Nice. Et voilà que vous réalisez que la meilleure faculté pour vos études est… à Nice. Comme par hasard, diront certaines mauvaises langues… Comme la vie est bien faite, répondrez-vous du tac au tac.

Quoi qu’il en soit, vous n’allez quand même pas payer un appart tout seul, chacun de votre côté, n’est-ce pas maman ? Se retrouver ensemble, par hasard ou pas, dans une nouvelle ville, peut être l’occasion rêvée de se lancer dans l’aventure du toit pour deux.

L’union fait la force !

Quitter sa ville d’origine pour partir à l’inconnu, c’est souvent aussi excitant qu’angoissant. On s’apprête à rencontrer de nouvelles têtes, mais aussi à quitter celles qu’on appréciait. On se prépare à découvrir de nouveaux lieux, mais aussi à abandonner les petits repères qu’on s’était faits. À deux, on est plus forts, paraît-il. Ce qui est clair, c’est que l’on est moins angoissés !

Découvrir une nouvelle ville en couple, c’est n’avoir que les bons côtés de la nouveauté : à vous les nouveaux potes, mais aux autres les soirées en tête-à-tête avec leur télé ; à vous les nouvelles études, mais aux autres le stress de ne rencontrer personne puisque quoi qu’il arrive, quelqu’un (et pas n’importe qui !) vous attend at home.

Mais laissez-vous respirer

C’est donc la solution tranquillité, celle aussi qui permet de vivre avec son homme des moments sympas, de faire son trou à deux, de se faire des copains en commun, de vous découvrir mutuellement autrement, dans un endroit « neutre », où vous partez tous les deux du même point.

Attention tout de même à ne pas vous fermer à de nouvelles rencontres en restant collés l’un à l’autre, et à ne pas finir par vous taper dessus parce que vous êtes tout le temps fourrés ensemble !

D’une pierre, deux coups

Emménager à deux dans une nouvelle ville, c’est aussi diviser par deux le nombre de contraintes liées à un déménagement. Un appart pour deux, c’est deux fois moins d’allers-retours pour transporter les meubles, deux fois moins de budget déménagement, et deux fois plus de place, pour le même prix… Nouvelle ville ou pas, la question financière pointe forcément le bout de son nez dans la décision de s’installer ensemble.

Mon appart