Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Coloc' : au fait, à quelles aides ai-je droit ?

Publié par
Nina Keller
, le
Coloc' : au fait, à quelles aides ai-je droit ?

*Ce n'est pas parce que vous partagez votre appartement a plusieurs que vous n'avez pas le droit a certaines aides pour payer votre loyer. CAF, AL, APL, FSL… decryptage de ce qui se cache derriere ces sigles pour savoir a quelles portes frapper. *

© PlainPicture

Pour calculer le montant de votre aide au logement en colocation, la Caisse d'allocations familiales tient compte de vos ressources personnelles et du montant du loyer divisé par le nombre de colocataires. Il existe plusieurs sortes d'aide au logement, selon le type d'appartement loué et votre situation personnelle.

L'Allocation logement

L'allocation logement est l'aide la plus courante si votre logement n'est pas conventionné APL (aide personnalisée au logement). Pour obtenir cette aide, votre nom doit figurer sur le bail. De plus, le propriétaire ne doit pas être un membre de votre famille.

La CAF tient seulement compte de vos ressources et peut alors vous verser une aide.

Attention, celle-ci n'est pas cumulable avec les allocations familiales. Si vos parents en bénéficiaient jusqu'à présent à votre nom, calculez avec eux la solution la plus avantageuse pour vous. Pour calculer le montant de votre future AL, rendez-vous sur le site de la CAF pour une simulation.

L'Aide personnalisée au logement

Dans ce cas, c'est le logement qui est conventionné : chaque mois, votre propriétaire reçoit directement le versement de l'APL de la CAF, à vous de compléter ensuite ce qui reste du loyer.

Vous pouvez bénéficier de l'APL quelle que soit votre situation de famille ou votre nationalité. Attention, l'AL et l'APL ne sont pas cumulables.

De plus, elles ne sont pas versées le premier mois d'occupation. Prévoyez-le dans votre planning budgétaire !

Effectuer sa demande

Afin d'effectuer votre demande d'aide au logement et de calculer son montant, connectez-vous sur le site de la CAF. C'est maintenant l'unique façon de procéder.

Les étrangers peuvent prétendre à ces aides de la CAF, à condition qu'ils soient titulaires d'un titre de séjour en règle (le visa ne suffit pas). Si vous êtes ressortissant de l'Espace économique européen, rien ne change pour vous dans les démarches. Attention cependant, la CAF exige que l'organisme bancaire du bénéficiaire ait son siège en France.

Une demande pour chaque coloc

Évidemment, tous les colocs doivent faire leur demande d'aide séparément. Son montant sera différent pour chacun car il est calculé à partir des ressources personnelles.

Notez également que des conjoints qui emménagent ensemble ne sont pas considérés comme des colocataires, mais comme des cohabitants. Une seule demande devra donc être formulée pour le couple.

Les infos nécessaires

Pour aller plus vite dans la saisie informatique, ayez sous la main :

- votre numéro d'allocataire et votre code confidentiel, si vous êtes déjà inscrit(e) ;

- l'adresse complète du logement pour lequel vous faites la demande d'aide ;

- si vous êtes titulaire d'une bourse sur critères sociaux, les coordonnées de l'organisme qui vous la verse ;

- vos ressources annuelles pour l'année précédente ;

- vos coordonnées bancaires.

Les papiers à fournir

Branchez également votre imprimante, car vous aurez quelques documents à sortir sur papier, dont une attestation à faire remplir par votre bailleur.

Prévoyez par la suite, pour votre dossier, les pièces justificatives suivantes :

- la photocopie de votre pièce d'identit é (+ titre de séjour pour les étrangers) ;

- l'attestation remplie par votre bailleur ;

- un RIB.

Le Fonds de solidarité logement

En cas de gros pépin – dettes locatives, impossibilité d'avancer le dépôt de garantie, etc. – vous pouvez faire appel au FSL (Fonds de solidarité logement). Celui-ci est géré par le département et s'inscrit dans le plan départemental d'action pour le logement des personnes défavorisées.

Cette aide peut prendre la forme d'un prêt ou du versement d'une subvention. Renseignez-vous auprès des services sociaux de votre mairie ou bien de l'ANIL (Agence nationale pour l'information sur le logement).

Mon appart