Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

City trip : andiamo a Napoli !

Publié par
Le Petit
, le
City trip : andiamo a Napoli !

Dominée par le Vésuve et ouverte sur l'une des plus belles baies du monde, Naples est la ville italienne du sud par excellence, où le soleil brille toute l'année. Au-delà des clichés et de sa délicieuse pizza napolitaine, elle possède un riche patrimoine légué par les nombreux peuples qui l'ont façonnée. Embarquez vite pour Napoli, dépaysement garanti !

Les visites immanquables

Le musée national archéologique À deux pas de la piazza Cavour, ce musée est probablement l'un des plus impressionnants au monde. Dans un magnifique palais du 16e siècle, il rassemble une immense collection d'antiquités gréco-romaines.

La piazza Plebiscito Avec 25.000 m², c'est la plus grande place de Naples ! Elle doit son nom au plébiscite du 21 octobre 1860, qui vit Naples réunifiée à l'Italie. Jusqu'en 1994, elle était occupée par un parking... Et fut réhabilitée après le sommet du G7. Aujourd'hui, cette piazza accueille de nombreux concerts et événements culturels.

Le monastère et le cloître de Santa Chiara Le magnifique monastère de Santa Chiara se situe en plein cœur de la Spaccanapoli. C'est un des monuments phares du centre, à ne manquer sous aucun prétexte. Plus grande construction de style gothique de la ville, le monastère a été restauré dans un style baroque. Laissez-vous surprendre par le cloître des carmélites et ses 64 pilastres peints sur céramique !

Le Castel Sant'elmo et la chartreuse de San Martino Situé dans les hauteurs de Naples, le Castel Sant'Elmo surplombe la ville. C'est la dynastie angevine qui ordonne, en 1329, sa construction. Le château est transformé en forteresse au cours de la première moitié du 16e siècle, sur décision du vice-roi espagnol, Don Pedro di Toledo. Ce bâtiment austère, en forme d'étoile, est l'un des symboles de Naples.

La chartreuse de San Martino est érigée entre 1325 et 1368 sous l'égide du roi de Naples, Charles II D'Anjou. Elle abrite un musée retraçant l'histoire de la ville à travers différentes sections, dont une réservée exclusivement aux crèches ! Cette tradition de Noël est ancrée dans la culture napolitaine. De là, vous bénéficierez d'une vue exceptionnelle. N'oubliez pas d'emprunter le pedamentina, l'un des passages les plus anciens de Naples, et ses 414 marches !

Le Duomo Le Duomo (cathédrale) a été construit sous Charles II d'Anjou à la fin du 13e siècle. La cathédrale, consacrée à Saint-Gennaro, saint patron de la ville, s'élève sur le site autrefois occupé par la cathédrale Stefania attenante à la basilique Santa Restituita, qui date du 4e siècle. Faites un tour à la chapelle de Saint-Gennaro : elle abrite des fioles contenant le sang solidifié du saint. Deux fois par an , au mois de mai et de septembre, un miracle se produit : le sang contenu dans les fioles se liquéfie. Si malheureusement cela n'est pas le cas, c'est un mauvais présage pour Naples...

Cette mosaïque d'un satyre et d'une nymphe orne la Maison du faune, l'une des plus grandes habitations retrouvée à Pompéi. // © Stéphan SZEREMETA

Pompéi Le site de Pompéi n'est pas à proprement parler situé à Naples, mais sa visite reste incontournable. En 79, l'éruption du Vésuve ensevelit Pompéi, ville de 20.000 habitants, sous les cendres. Cette catastrophe a permis de découvrir un site préservant, tel un instantané, les coutumes des Pompéiens et leur vie quotidienne. Elle est facilement accessible en train par la circumvesuviana, à environ 20 minutes de trajet de Naples.

Où dormir sans se ruiner

L'offre d'hébergement à Naples est abondante. Un peu plus chère dans les quartiers sur les hauteurs, vous aurez l'embarras du choix dans le centre historique, avec de nombreux B &B. Vous trouverez dans le quartier du Mercato, des hôtels à des prix très bon marché, surtout autour de la gare, mais dans une zone un peu dangereuse le soir. N'hésitez pas à regarder les sites des hébergements, ils proposent des offres spéciales tout au long de l'année.

Hostel of the Sun. Via G. Melisurgo, 15 (Mercato). Perchée au 7e étage, à deux pas de la piazza del Municipio, cette auberge de jeunesse est accessible en bus R2 depuis la gare. Mais au bout de l'ascension de l'immeuble, amoureux du Nutella, réjouissez-vous, ici, c'est dans de grands pots que l'on se sert au petit-déjeuner. Et c'est sans limite ! Ce qui ne veut pas dire qu'il faille se goinfrer... Lucca, Carla et Gemma vont faire de votre séjour dans leur auberge un moment inoubliable. C'est le quatre-étoiles de l'auberge de jeunesse. Ascenseur, salon, salle de jeux, cuisine, laverie et wi-fi gratuit. Comptez entre 18 à 20 € pour une nuitée dans un dortoir de 4 à 8 personnes. Possibilité également d'opter pour une chambre double (environ 60 €). Petit-déjeuner en self-service inclus.

L'Alloggio dei Vassalli. Via Donnalbina, 56 (Centre historique). Charmant B&B à proximité du centre, de la célèbre artère Spaccanapoli et du port. Dans une ambiance familiale, quelques chambres décorées avec soin , grâce à l'heureux mariage du bois sombre des meubles anciens et des tons chauds aux murs. Les chambres sont toutes équipées d'une salle de bains privée, de la télévision et d'une connexion wi-fi ; certaines disposent même d'un petit balcon. Chambre simple à partir de 39 €, double à partir de 79 €.

Où bien manger à petits prix

À Naples, la gastronomie tient à coup sûr une place prépondérante dans un séjour réussi. À partir d'ingrédients simples (d'où le nom de cuisine "pauvre", cucina povera ), elle y est plus subtile qu'elle n'y paraît. La pasta, la pizza, confectionnés avec des produits frais et de qualité, feront vibrer vos papilles. Les petits budgets n'auront aucun mal à se régaler, *un repas complet revenant en moyenne à 10 €. *

La Cantina di Via Sapienza. Via della Sapienza, 40. Cette petite trattoria du centre historique propose des plats populaires napolitains. Le lieu est surtout connu des habitués et des étudiants du quartier. Possibilité de commander son repas à emporter, service très rapide. Du lundi au vendredi, ouvert uniquement le midi. Le samedi, ouvert midi et soir. Repas complet : environ 18 €.

Trattoria Donna Margherita. Vico Il Alabardieri, 4 (Chiaia et le Lungomare). Une trattoria-pizzeria tout à fait typique de la tradition napolitaine ! L'ambiance gouailleuse détonne un peu dans ce quartier très bourgeois. Une cuisine au bon rapport qualité/prix à déguster dans la salle ou sous la tonnelle. Ouvert midi et soir. Autour de 15 € si l'on opte pour un autre plat qu'une pizza.

Sous sa verrière, la Galleria Umberto I abrite boutiques, caffe et habitations à partir du 3 e étage. // © Giorgiogalano/iStockphoto.com

Nos bons plans sorties

Naples offre un grand nombre de cafés et bars, et quelques pubs et discothèques. La ville n'est peut-être pas la capitale de la nuit italienne, mais elle propose un large choix de divertissements pour tous les goûts, de l'amateur de jazz à celui des discothèques cosmopolites, en passant par l'ambiance feutrée des petits bars et caves à vins.

Ba-Bar Kitchen Bar. Via Bisignano, 20. Inauguré en 2013, depuis son ouverture, ce bistrot a gagné sa place dans le cœur des Napolitains. Son succès est facilement explicable par son concept : un lieu de rencontres où prendre un apéro, partager de petits plats avec un bon verre de vin et... jouer au baby-foot entre amis. Ouvert de 18h à 2h du matin. Les vendredis et samedis, ouvert aussi le midi. Fermé le lundi.

Il Caffe Arabo. Piazza Bellini 72. Changement d'ambiance dans ce bar italo-arabe du centre historique, à l'ambiance orientale avec ses tapis persans au sol. Il est très fréquenté par les étudiants du quartier, qui aiment y fumer la chicha. Le bar propose également des petits plats orientaux, comme des couscous, des falafels ou bien le maqluba, un plat palestinien à base de riz, de poulet et d'aubergine. Ouvert tous les jours de 11h à 3h du matin.

Plus d'informations sur Naples dans Le Petit Futé.

Etudes à l'étranger