Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Peut-on se maquiller quand on a de l’acné ?

Publié par
Marion Mayer
, le

L’acné touche un Français sur dix, c'est peut-être votre cas. Pour le dissimuler, une des solutions que vous avez choisie est le maquillage. Mais est-ce le bon réflexe ? Trendy a enquêté pour vous…

Léa, 20 ans, a toujours réussi à trouver des astuces pour camoufler ses boutons : BB Crème, correcteur et poudre. Mais, selon elle, le plus important est de détourner l’attention : " Si j’ai un bouton sur le menton, je mets l'accent sur mes yeux. Si mes boutons apparaissent sur le front, je mise tout sur un beau rouge à lèvres !"

C’est peut-être ce qu'il y a de mieux : ne pas focaliser l’attention sur ses boutons, tout en laissant respirer sa peau et éviter ainsi les infections. " Je ne me maquille pas non plus tous les jours, pour ne pas abîmer ma peau. Cela pourrait aussi boucher mes pores ", ajoute Léa.

Si vous choisissez de vous maquiller, pas de problème, à partir du moment où vous vous démaquillez bien le soir : " Utilisez des eaux ou des gelées micellaires. Surtout pas de baumes ou d’huiles , trop grasses pour les peaux à problèmes", rappelle Noémie, pharmacienne à Paris.

Camoufler ou ignorer ?

"J’ai plutôt une peau acnéique, confie Mathilde, 20 ans, mais je ne mets jamais de fond de teint. À la limite, un peu de poudre quand j’ai envie d’avoir meilleure mine. Le fond de tein masque mais ne traite pas l’acné ! C’est un cercle vicieux : vous allez masquer votre bouton, mais il s'infectera et ne disparaîtra pas ! Alors qu’en le laissant tranquille, vous en serez débarrassé beaucoup plus vite !"

"J’ai commencé à avoir des boutons d’acné en 6e, se souvient Tal, 17 ans. Alors que toutes mes copines camouflaient déjà leur acné, ma mère m’a interdit de me maquiller. Aujourd’hui, je l’en remercie. Mon acné n’a jamais empiré, contrairement aux filles que je connais qui se maquillaient. C'est logique, ces produits étouffent la peau !"

L’importance d’une bonne routine

D'après Évelyne Teboul, professeur de cosmétique à l’ISIPCA Versailles, " une peau acnéique peut être maquillée. Le tout est de choisir les bonnes marques, et de bien traiter son acné au préalable. Mais attention, chaque cas est différent ! Vous n’utiliserez pas les mêmes produits à 13 ans ou à 18 ans, et le mieux est encore de consulter un dermatologue. Les marques américaines (Clinique, M.A.C) sont plus adaptées aux peaux mixtes à grasses, car 60 % des Américaines sont dans ce cas, contre environ 40 % des Françaises. Mais il existe aussi des formules adaptées en parapharmacie (Ducray, La Roche-Posay, ou Avène). Une fois que vous avez trouvé celle qui fonctionne pour vous, ne changez plus vos habitudes !"

Pour nettoyer sa peau, il faut choisir… la manière douce. " Les boutons sont des petites blessures, ne décapez pas votre peau, au contraire ! Pensez à bien l’hydrater ! Utilisez des fluides hydratants, plutôt que des crèmes trop riches. Et choisissez uniquement des produits non-comédogènes, c’est-à-dire conçus pour ne pas obstruer les pores. De la même façon, privilégiez les fards en poudre pour les yeux et le blush, plutôt que des textures crème."

Niveau make-up, elle conseille une BB Crème qui permet à la fois de renvoyer la lumière, d’hydrater et de camoufler les imperfections. "Une BB Crème suffit largement pour hydrater. Mais n’hésitez pas à ajouter un peu de stick anti-bouton, un peu plus clair que votre carnation, pour masquer les plus tenaces !"

Pour Évelyne Teboul, le maquillage est un bon moyen de décomplexer si vous vivez mal votre acné. "C’est très important de se sentir bien dans sa peau ! Ne gâchez pas votre adolescence pour de l’acné ! En utilisant de bons produits et en faisant attention à votre alimentation, votre peau ne risque rien, et vous vous sentirez mieux".

Beauté