Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Sport

Paroles de champions : pourquoi faire du judo ?

Publié par
Assia Hamdi
, le
Paroles de champions : pourquoi faire du judo ?

Vous envisagez de vous mettre au judo mais vous hésitez et vous posez des questions ? Des pratiquants vous expliquent pourquoi cet art martial venu du Japon peut vous correspondre et vous aider à vous dépasser.

Pratiqué par plus de 600.000 personnes, le judo est l' un des sports les plus populaires en France. Les exploits de Teddy Riner aux derniers jeux Olympiques et lors des championnats du monde vous ont donné envie de vous y mettre... mais vous avez peur de vous retrouver plaqué au sol avant même d'avoir commencé ?

Pas de panique ! Trois experts de la discipline vous expliquent pourquoi vous avez tout à gagner à enfiler un kimono et à monter sur le tatami.

Un sport pour tous les gabarits

Art martial japonais devenu sport de combat, le judo consiste à utiliser des gestes précis pour amener son adversaire au sol ou pour l'immobiliser sur le tatami. Pour y parvenir, le judoka doit acquérir une solide technique... mais aussi avoir une bonne préparation physique et mentale.

"Au judo, l'ensemble du corps est sollicité", précise Larbi Benboudaoud, responsable des équipes de France féminines, et vice-champion olympique en 2000. À force d'entraînement, les judokas renforcent leur physique. "Tout le monde peut pratiquer le judo", insiste l'entraîneur.

"Quand j'ai commencé, j'étais un peu 'bouboule'", ose Clarisse Agbegnenou, 25 ans, double championne du monde et vice-championne olympique en 2016. Et je suis devenue musclée."

Judoka au pôle Espoirs de Metz, centre régional où s'entraînent les futurs pros du judo français, Sébastien, 16 ans, a commencé le judo pour perdre du poids. "Je me suis très vite affiné mais j'ai continué parce que j'aimais ça."

Un art martial pour renforcer son caractère

Si le judo développe le physique, il affermit aussi la volonté. Larbi Benboudaoud précise que *le judo consiste "à dépasser ses propres limites" et à évoluer étape par étape. *

"Il ne faut donc pas avoir peur de monter sur un tatami , rassure Larbi Benboudaoud. On apprend tous les mêmes techniques, on fait tous les mêmes gestes." Les objectifs sont définis "selon chaque profil de judoka".

Lire aussi : Sports de combat : cette année, je m'y mets !

En ce qui concerne l'attitude et le mental, "la pratique du judo peut canaliser les agités et aider les complexés à se dépasser", remarque Sébastien, aujourd'hui étudiant en première ES.

En apprenant à encaisser les coups, Clarisse Agbegnenou a pris confiance en elle. " On n'a pas l'habitude que quelqu'un nous fasse tomber. Ça apprend à devenir fort et à ne pas se laisser faire."

Des valeurs de respect et d'engagement collectif

Qu'on débute dans son club municipal ou qu'on s'appelle Teddy Riner, une seule voie pour progresser : l'entraînement. " Il faut bosser pour avoir des résultats , c'est comme pour un examen !", insiste Larbi Benboudaoud.

Espoir de la discipline, Sébastien a pris goût à l'effort. "J'aime faire de la préparation physique, même quand je suis fatigué." Hormis les techniques spécifiques à cet art martial, le judo enseigne aussi la vie en collectivité, au sein d'un groupe.

"Grâce au code moral du judo, j'ai appris le respect des adultes, et de l'autre." Un respect nécessaire car dans ce sport individuel, "on est tout seul sur le tapis mais on a besoin des autres pour s'entraîner et progresser", remarque Clarisse Agbegnenou.

"On peut faire de la course à pied seul, mais on ne peut pas faire de judo seul, compare Larbi Benboudaoud. Le judo, ça rend sociable."

Crédits : P.Rabouin|FF Judo

Sport