Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Make-up : quoi mettre dans sa première trousse ?

Publié par
Anne-Solange Tardy
, le
Make-up : quoi mettre dans sa première trousse ?

Comment choisir entre les nombreuses marques de maquillage, avec des prix qui varient souvent du simple au triple ? Quels sont les accessoires indispensables pour bien appliquer les produits ? Et bien sur sans vous ruiner… Nos conseils et astuces. **

Privilégier le maquillage de moyenne gamme

Le prix n'est pas forcément gage de meilleure qualité. Mais les très bas prix ne sont pas toujours bon signe non plus. Donc pour ne pas se tromper, on choisira plutôt des produits de moyenne gamme : les grandes marques que l'on trouve en supermarché sont idéales.

En fait, lorsqu'une marque un peu haut de gamme sort un nouveau produit doté de vraies petites nouveautés, soyez certaine de retrouver ces innovations un an plus tard sur vos marques fétiches. Toutefois, il faut savoir que les actifs y sont souvent un peu moins concentrés.

Investir dans le fond de teint

Si on souhaite s'offrir un petit plaisir de temps en temps avec une marque un peu plus chabada, on privilégie le fond de teint, car pour lui un bon produit est indispensable.

Les filles aux yeux fragiles prendront soin d'acheter un mascara et un khôl de qualité. Alors que les ombres à paupières et le rouge à lèvres offrent une gamme de produits tout à fait performants et un choix tout ce qu'il y a de plus vaste du côté des marques un peu plus cheap.

En revanche, on évite à tout prix les fins de stock des marchés ou des boutiques à 1 € pour ce qui est make-up : on ne sait pas quel traitement ont subi ces produits ni s'ils ont passé ou non leur date de péremption. Il s'agit de notre peau, ne l'oublions pas.

Acheter de bons pinceaux de maquillage

Il est toujours préférable d'avoir des outils de bonne qualité, même si les pinceaux sont souvent un peu onéreux et qu'on n'a pas forcément les moyens ni l'envie d'investir dedans.

Alors oui, si on peut, on achète de bons pinceaux (surtout celui à poudre, celui à fond de teint et celui à blush), sinon on se contente de produits de moyenne gamme.

Mais on évite à tout prix la mauvaise qualité. Un très mauvais pinceau est une vraie calamité : les poils partent et on en retrouve partout sur les vêtements, il applique par paquets ou n'applique pas du tout… un bonheur. Vous avez sûrement déjà vu dans le bus des filles avec des poils de pinceaux collés sur la figure… pas super-glamour…

Distinguer l'indispensable du superflu

Dans sa trousse de maquillage, il faut avoir obligatoirement :

- 1 pinceau à poudre : c'est le gros, bien volumineux et qui permet de travailler sur de grandes surfaces. Lorsqu'il est de bonne qualité, il est en poils de poney ou de chèvre ;

- 1 pinceau à blush : plus petit que le pinceau à poudre, il est plus plat et s'ouvre en corolle ;

- 1 Coton-Tige : absolument indispensable ! Le Coton-Tige, au même titre que les mouchoirs en papier, est l'allié des petits dérapages incontrôlés (une bavure de mascara, un petit bouton à camoufler...), il peut même faire office d'applicateur de fortune pour une ombre à paupières. C'est notre meilleur ami…

Et si on a le budget et la place, on ajoute :

- 1 pinceau à fond de teint : il est en fibre synthétique, plat et à bout arrondi. Pratique, mais pas indispensable (on peut aussi se maquiller au doigt ou à l'éponge) ;

  • 1 éponge : c'est plutôt pratique d'en avoir une, au cas où. Elles sont top pour les petites retouches. On ne se casse pas la tête pour la choisir : celles que l'on trouve au rayon maquillage des supermarchés font l'affaire ;

  • 1 pinceau à ombre à paupières : bien pratique pour travailler précisément, il en existe de toutes sortes : en poils, en mousse… C'est utile lorsque l'on souhaite faire un travail de précision. Mais on peut s'en passer... et en plus, il est souvent fourni avec le produit ;

- 1 pinceau à lèvres : comme pour l'ombre à paupières, le pinceau à lèvres est utile pour faire un travail de précision, mais il n'est pas indispensable. Il est petit, avec des poils denses. Souvent, il est muni d'un petit bouchon qui protège les poils ;

- 1 pince recourbe-cils : pas du tout indispensable, mais pratique pour celles qui ne jurent que par un cil idéalement recourbé ;

- 1 brosse à dents : top pour bien séparer les cils après l'application du mascara ou pour donner une jolie forme aux sourcils.

À vous de voir à l'usage quel matériel vous utilisez le plus souvent et de quels outils vous pouvez aisément vous passer, ce sera toujours ça d'économisé !

Beauté