Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Complexée par vos sourcils : s'épiler sans se louper

Publié par
Anne-Solange Tardy
, le
Complexée par vos sourcils : s'épiler sans se louper

Vous n'aimez pas vos sourcils : vous les trouvez trop epais, trop touffus, trop rapproches ou pas assez dessines ? Vous aimeriez vous epiler mais vous manquez de pratique. Trendy vous livre ses conseils pour entretenir vos sourcils et mettre votre regard en valeur.

On croit souvent, à tort, que l'on est toutes obligées de passer par la case épilation, alors qu'un sourcil non épilé (s'il a une jolie forme) peut être très beau et donner du caractère à un visage.

On le fait soi-même ou on se confie à un pro ?

Si on a une ligne naturellement bien dessinée, c'est assez simple à faire soi-même : on vire, à la pince à épiler, les petits poils en bataille qui dépassent dessous.

Sinon, le mieux est d'aller les faire épiler en institut. Ça ne coûte pas une ruine et, vraiment, c'est le meilleur moyen d'éviter les ratés. Ensuite, vous n'aurez plus qu'à faire de petites retouches une fois tous les deux ou trois jours. Un rendez-vous tous les trois mois pour refaire une jolie ligne devrait suffire.

Épilation à la maison, comment éviter la cata ?

On travaille uniquement à la pince à épiler. La cire est trop compliquée à manier soi-même lorsqu'on travaille sur les sourcils, et toute autre méthode d'épilation est à bannir.

On brosse bien son sourcil afin de déterminer le sens naturel de sa forme et voir ce qu'on peut corriger. Mais inutile d'essayer de transformer radicalement le dessin naturel du sourcil, mieux vaut souligner sa ligne que de tenter des transformations.

On délimite. Pour savoir où commence et où doit finir le sourcil, on prend un crayon que l'on place à la verticale sur une ligne imaginaire qui rejoint la narine et le coin interne de l'œil. C'est ici que doit commencer votre sourcil. Ensuite, toujours en partant de la narine, on dirige la ligne vers le coin externe de l'œil : c'est là que doit finir le sourcil. Ce qui dépasse : on l'épile à la pince.

On n'épile jamais le dessus du sourcil. Sinon, c'est garanti : on perd le dessin de la ligne naturelle et après, bonjour pour la retrouver. On se contente d'exterminer les petits poils au-dessous de l'arc du sourcil.

On n'épile surtout pas trop ! Rien de plus étrange que les lignes ultrafines qui nous font ressembler au mime Marceau. Mieux vaut épiler petit à petit pour ne pas risquer de mauvaise surprise. Si ça allait à Greta Garbo, sur nous c'est autre chose...

On triche. Si on trouve que ces jolis arcs sont insuffisamment fournis, on n'hésite pas à ajouter quelques traits tout fins (comme si on dessinait des poils, en somme) de crayon spécial pour les rendre plus denses. Évidemment, on en choisit un de la teinte exacte de nos sourcils et on y va mollo !

Et si vraiment vous vous êtes ratée, foncez chez l'esthéticienne ou dans un bar à sourcils pour rattraper le coup !

Beauté