Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Mode & Look

Ça le fait pour un entretien ? Trois looks scannés par deux experts

Publié par
Raphaëlle Orenbuch
, le
Ça le fait pour un entretien ? Trois looks scannés par deux experts

Yes ! vous avez enfin décroché un entretien pour un job ou un stage. Oh wait ! mais comment vous habiller ?… Sortir le costume trois-pièces ? Rester casual ? Vous démarquer ? No stress ! Via trois exemples, Mehdi Cheddadi et Benoît Wojtenka, deux experts du costard, livrent leurs “do” et “don’t”.

Chaque secteur professionnel comporte ses propres codes vestimentaires, que l'on maîtrise rarement avant d'y faire ses premiers pas. La tenue d'entretien d'embauche idéale n'est donc pas la même en fonction du milieu que vous visez. Que vous cherchiez un stage dans le journalisme, dans une start-up ou dans le management, nos experts décryptent pour vous les "do" et "don't".

NOS EXPERTS

Mehdi Cheddadi est le cofondateur avec Fabien Barrois de la marque Tailor Corner, tailleur 2.0 expert des costumes et chemises sur mesure pour hommes. Ingénieur de formation, il est également passionné de mode et de technologie.

Benoît Wojtenka est un passionné de mode et des savoir-faire qui a lancé en 2007 BonneGueule, site de conseils en mode masculine 100 % indépendant dont les missions principales sont d'aider les hommes à s'habiller plus intelligemment et les marques vertueuses à se développer.

Look #1 : Clément, 23 ans, en master 1 à l'IEJ (Institut européen du journalisme)

"Je cherche à travailler dans le journalisme. Je crois que la tenue n'est pas très importante dans ce milieu pour un entretien. Bien sûr, il faut quand même être présentable : une chemise blanche et une veste font l'affaire. Porter une cravate, cela ferait sûrement 'trop' pour le milieu du journalisme qui est assez décontracté."

Clément, candidat à un poste dans le journalisme. // © Raphaëlle Orenbuch

*

LE VERDICT DE BENOÎT WOJTENKA*

Son avis : "J'aime beaucoup les bottines, elles sont décontractées, masculines, mais avec juste ce qu'il faut d'élégance. Il y a un bon équilibre dans cette tenue entre pièces habillées et pièces neutres. Globalement, les couleurs sont sans risques et bien adaptées. Clément est pile dans le ton pour son entretien dans le journalisme."

Ses conseils : "Attention au repassage du col de la chemise, dont une des pointes rebique. Il est très important de garder les baleines, ces petites languettes en plastique qu'il y a dans les pointes du col au moment de l'achat (il faut les remettre après chaque lavage). Il ne faut pas hésiter à monter en gamme sur le jean, afin d'avoir une toile qui vieillit mieux au fil des ports. Dernier détail, il aurait été très élégant d'avoir la couleur de la ceinture accordée à celle des bottines."

LE VERDICT DE MEHDI CHEDDADI

Son avis : "Joli style casual, avec une belle harmonie de couleurs, surtout avec les boots marron. Un ensemble adapté au milieu du journalisme. Cependant, la veste semble être très serrée au cintrage et peut-être difficile à fermer, car ouverte, les deux panneaux sont beaucoup trop écartés, surtout au niveau du bassin."

Ses conseils : "Éviter de fermer la veste pour ne pas avoir l'air d'étouffer. Et attention au bas de la chemise qui a tendance à remonter au-dessus du jean, formant ainsi des plis. La chemise est probablement un peu courte. Les pointes du col de la chemise semblent également un peu abîmées. À soigner lors du repassage, ou remplacer éventuellement les baleines du col."

Look #2 : Anthony, 22 ans, en deuxième année à l'École nationale des ponts et chaussées

"Je cherche un stage dans une start-up et, à terme, j'aimerais monter ma boîte. Je ne pense pas avoir besoin de porter un costume ou une tenue trop stricte lors d'un entretien d'embauche, car c'est un milieu assez jeune, où l'apparence n'a pas une place majeure. Néanmoins, je porte toujours une chemise, je n'oserais pas me présenter en tee-shirt à un entretien !"

Anthony, candidat à un stage dans une start-up. // © Raphaëlle Orenbuch

*

*LE VERDICT DE BENOÎT WOJTENKA

Son avis : "Pour quelqu'un qui postule dans une start-up, c'est tout à fait cohérent. La tenue est simple et décontractée. J'aime bien le jean brut qui s'est délavé naturellement, cela donne un aspect authentique à la tenue."

Ses conseils : "Si la coupe des vêtements est bonne, il est dommage de voir si peu de couleurs. Je garderais le jean et le tee-shirt en dessous de la chemise, mais je conseillerais une chemise à la matière et à la couleur plus travaillées : tissu oxford ou chambray par exemple, dans des palettes de bleu pâle. À noter qu'il peut toujours se tourner vers la 'surchemise', sorte de chemise en tissu épais faite pour être portée par-dessus un tee-shirt. Les tissus sur ce vêtement sont plus travaillés et plus variés."

LE VERDICT DE MEHDI CHEDDADI

Son avis : "Le jean tombe bien. En revanche, mettre une chemise blanche ouverte ton sur ton sur un tee-shirt blanc rend moyen. On a l'impression que c'est un sous-vêtement ou une tenue d'hôpital. Un peu fade."

Son conseil : "Favoriser un haut un peu flashy."

Look #3 : Bahadoor, 23 ans, en deuxième année de BTS MUC (management des unités commerciales) à l'école Pigier

"Pour moi, la tenue professionnelle idéale doit refléter une bonne image de ce que je suis. Je ne me vois pas m'habiller autrement qu'en costume classique pour un entretien d'embauche. Et puis, j'aime beaucoup porter un costume, je m'y sens à l'aise !"

Bahadoor, futur diplômé d'un BTS MUC. // © Raphaëlle Orenbuch

*

LE VERDICT DE BENOÎT WOJTENKA*

Son avis : "On voit tout de suite que Bahadoor est très à l'aise en costume, c'est un très bon point, il n'en sera que plus naturel à l'entretien. Tout est bien coupé sur lui : le pantalon a la longueur parfaite, les cuisses sont ajustées sans en faire trop, et les épaules de la veste sont à la bonne taille. L'allure globale est jeune tout en étant élégante."

Ses conseils : "Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le noir n'est vraiment pas une couleur que l'on peut porter dans un cadre professionnel. Un costume bleu marine ou anthracite serait encore plus élégant sur Bahadoor. Il y a également trois petits détails que l'on peut améliorer : 1. La longueur de la cravate : normalement, elle doit effleurer la boucle de ceinture. 2. La largeur de la cravate : il faudrait une cravate un tout petit peu plus large, afin que le nœud soit parfaitement plaqué sur le col (on ne devrait pas voir le dernier bouton du col). 3. Enfin, attention aux rabats des poches de la veste, qui sont rentrés sur la partie gauche de la veste tandis que le rabat de la poche droite est sorti. Mais globalement, Bahadoor part avec d'excellentes bases, il doit vraiment conserver ce goût d'être élégamment habillé."

LE VERDICT DE MEHDI CHEDDADI

Son avis : "La coupe '2 Boutons' est un bon choix de coupe et correspond bien à la morphologie de Bahadoor. Cependant, pour la veste, les manches sont un peu longues. Le nœud de la cravate ne devrait pas laisser entrevoir le bouton du col de la chemise. Enfin, le revers d'une poche est apparent, tandis que le deuxième non."

Son conseil : "Raccourcir un peu la longueur des manches, et soigner le nœud de la cravate."

Mode & Look