Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Beauté au travail : le maquillage

Publié par
l'Etudiant
, le
Beauté au travail : le maquillage

Qu’on le veuille ou non, "la beauté agit comme un facteur discriminant à l’embauche et dans la carrière". Pourquoi ? Quels sont les codes beauté dans le monde de l’entreprise ? Voici quelques explications et conseils extraits du livre "Être femme au travail" d’Anne-Cécile Sarfati.

Le teint

C'est la base de tout maquillage avec une touche d'anticerne sous les yeux. Le fond de teint est supérieur à la crème teintée car il masque davantage les imperfections et unifie mieux le teint. Choisissez-le léger et trouvez une couleur adaptée à votre carnation (ni trop clair ni trop foncé) en demandant conseil à la vendeuse. Puis, ajoutez du blush sur vos joues à l'aide d'un gros pinceau, en partant du haut de la pommette vers l'intérieur. Si vous avez du mal à vous faire seule un beau teint, offrez-vous ou faites-vous offrir un cours de maquillage chez Bobby Brown, cette maison est la championne du teint travaillé qui a l'air naturel. Bien sûr, pensez au nettoyage et au démaquillage quotidien de votre peau, ainsi qu'au gommage régulier, voire au soin en institut, et à l'épilation, si nécessaire, du duvet de votre lèvre supérieure.

Les yeux

Les sourcils trop épilés sont à éviter. Si vous n'aimez pas votre ligne naturelle, offrez-vous une visite dans un bar à sourcils de la marque Benefit, chez Sephora. On vous fera une ligne adaptée à votre visage et on vous apprendra à la refaire. Si vous avez fait des bêtises et vous retrouvez avec une ligne trop fine qui ressemble à un trait de crayon, sachez qu'il existe une chaîne d'instituts [1] à Paris, à Saint-Mandé, à Montpellier et à Lyon, qui peut vraiment arranger cela, au besoin en vous repigmentant en toute discrétion.

Le maquillage. Après l'anticerne, appliquez un léger trait de crayon à la base de votre paupière (presque dans l'œil) et estompez-le en le fondant au moyen d'un pinceau ou d'un crayon gomme. Pour la couleur, préférez le marine, le taupe ou le marron glacé plutôt que le noir qui peut durcir. Puis ajoutez une ombre à paupière neutre (beige ivoire) qui intensifie le regard, donne l'œil plus vif et moins fatigué, capte l'attention et assure une présence. Il est important de finir par du mascara en partant de la base du cil et en recourbant légèrement le bout. Mais fuyez le mascara trop épaississant ou "volumateur", qui lui aussi, peut faire ordinaire.

La bouche

Évitez le crayon qui dessine un contour contrasté de votre bouche. Si vous tenez absolument à en mettre, choisissez-le de la même couleur exactement que votre rouge à lèvres et dessinez votre trait sur votre lèvre et non à l'extérieur, de sorte que lorsque vous appliquerez votre rouge à lèvres, on ne le verra plus.

À proscrire également, le gloss ultra-brillant, voire avec "poudre de diamant", le rouge à lèvres irisé ou alors trop mat. En revanche, autorisez-vous un beau rouge à lèvres, même un peu rouge orangé. Les gammes de "transparents colorés" sont parfaites. Si le reste de votre look est neutre, cela peut finir joliment votre tenue.

(1) Plus d'infos : L'Atelier du sourcil. www.atelierdusourcil.com.

Ce dossier est extrait du livre Être femme au travail, d'Anne-Sophie Sarfati, chez Odile Jacob, 2011.

Enregistrer

Beauté