Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Manga, BD, Livres

Vous fuyez les musées ? 6 bonnes raisons de changer d'avis

Publié par
l'Etudiant
, le
Vous fuyez les musées ? 6 bonnes raisons de changer d'avis

Non, un musee, ce n'est pas qu'une succession de pieces poussiereuses remplies de vieilleries. Y aller regulierement peut meme booster vos etudes, vos soirees, vos amours. Vous en doutez ? Voici six arguments qui vous donneront envie d'y (re)mettre les pieds.

_©Palais des Beaux-Arts de Lille, photo Charles Delcourt. _

Depuis quand n'avez-vous pas mis les pieds dans un musée ? Hum, c'est bien ce qu'on pensait. Gageons qu'à la lecture de ce qui suit, vous aurez envie de vous rattaper !

Argument #1 : vous pouvez ramasser des points bonus dans vos copies

Non, vous n'aurez pas de points en plus au baccalauréat simplement parce que vous avez bu un cappuccino au Starbucks du Louvre. En revanche, sachez que les correcteurs (que ce soit vos professeurs ou ceux qui jugeront votre prose au bac) apprécient les copies enrichies d'exemples personnels pertinents. Cela s'applique particulièrement aux matières littéraires qui abordent des sujets culturels, d'actualité ou de société : français, philo, langues vivantes… Vous n'allez probablement pas pouvoir caser l'expo Star Wars Identities, mais peut-être que "L'Atlantique noir" de Nancy Cunard vous aidera à illustrer un sujet sur le colonialisme, le racisme, ou la liberté d'expression…

Futurs bacheliers ES ou STMG d'Île-de-France, sachez qu'à la Cité des sciences et de l'industrie , l'exposition permanente Des transports et des hommes aborde "les questions d'infrastructures, de régulation des flux, de la place et de l'impact des technologies de l'information et de la communication", rien que ça ! En complément, l'atelier "Mon empreinte écologique" permet mesurer l'impact de nos modes de vie sur l'état de la planète et apprendre à les modifier. Le développement durable : un sujet qui risque – hélas - d'être encore longtemps d'actualité…

Argument #2 : le saviez-vous ? Eux aussi vous organisent des soirées dédiées

Certains musées se démènent pour vous attirer. À commencer par le musée du quai Branly , à Paris, qui organise des soirées Before. Le principe ? Un vendredi soir par trimestre, de 19h00 à 23h00, vous découvrez l'univers associé à l'une des expositions en cours, sous la forme de visite, de rencontres, de spectacles (musique, théâtre, film, danse…). L'accès est gratuit dans la limite des places disponibles. La prochaine Before concerne la militante et poète Nancy Cunard (évoquée plus haut) et se tiendra le vendredi 7 mars. Bonus pour les gourmands : l'offre culinaire (payante) autour de la cuisine créole et de la "soul food" au bar du Théâtre du musée !

Au cours des deux prochaines Nocturnes Jeunes du vendredi au Louvre, 30 danseurs et 12 musiciens, étudiants du Conservatoire de Paris, surgiront sur la musique de Jean-Philippe Rameau, entre peintures, sculptures et objets d'art. Une façon de découvrir le musée différement ! À partir de 19h00, gratuit pour les moins de 26 ans.

Le Palais des Beaux-Arts de Lille propose également des nocturnes gratuites (de 19h00 à 22h00), organisées par des étudiants pour les étudiants et les moins de 26 ans. Au programme : flânerie et animations. La prochaine soirée aura lieu le 16 avril, dans le cadre de l'événement "Open museum", (du 11 avril au 24 août 2014), au cours duquel des artistes inattendus viennent donner leur vision des collections permanentes du musée. Cette année, *le groupe Air composera des musiques originales pour les espaces du musée *: de quoi inciter à porter un regard neuf et différent sur ses chefs-d'œuvre. * *

©Air, photo Linda Bujoli pour le Palais des Beaux-Arts de Lille.

Étudiants strasbourgeois, réservez votre soirée du 20 mars : de 20h00 à minuit, ce sera la Nuit des étudiants dans les musées ! Jeux de piste, DJ… vos petits camarades qui ont participé au projet vous réservent de belles surprises.

Argument #3 : un bon moyen de partager des moments en famille

Un samedi ordinaire : papa en train de faire les courses en ligne, maman entre deux lessives, petit frère collé à sa console de jeux, et vous en train d'hésiter entre votre devoir de maths et votre leçon d'anglais… Et si, pour une fois, vous preniez le temps d'une sortie en famille ? C'est l'occasion de partager une activité sympa ensemble et de discuter de ce que vous avez aimé ou pas. Des expositions, il en existe pour tous les goûts, d'Enki Bilal à David Lynch, en passant par les Indiens des plaines ou l'impératrice Joséphine, vous trouverez forcément une idée qui plaira à toute votre tribu !

Argument #4 : ça peut être un bon plan drague…

Vous avez des vues sur quelqu'un de votre lycée ou de votre fac et vous souhaitez l'inviter à sortir avec vous ? Pourquoi pas changer du traditionnel "on va prendre un café ?" (une situation dans laquelle on risque, au bout de 10 minutes, de se regarder dans le blanc des yeux sans rien trouver à se dire) ou de la sortie ciné (difficile de discuter pendant le film) ?

Proposer d'aller voir une expo, c'est beaucoup plus original, et ça permet d'apprendre à connaître les goûts de l'autre. Ne vous sentez pas obligé(e) de faire passer des messages "subtils" en proposant le musée de la Vie romantique ! Choisissez une expo qui vous attire et voyez si elle intéresse aussi l'élu(e) de votre cœur… (Rien ne vous empêche de partager cet article via Twitter ou Facebook, vous verrez si elle ou il réagit !). Si tout se passe bien, vous pouvez toujours aller boire un verre après la visite. Et dans le cas contraire, vous aurez au moins enrichi votre culture personnelle. Notez au passage que, dans bien des cas, ce plan musée vous coûtera moins cher qu'un café !

Argument #5 : vous y dépenserez moins qu'une sortie shopping !

En effet, l'accès aux collections permanentes des musées nationaux est gratuit pour les étudiants des 27 pays de l'Union européenne âgés de 18 à 25 ans inclus. De nombreux autres musées, à statut municipal, régional ou privé, proposent aussi la gratuité aux jeunes (hors expos temporaires) : les musées de la Ville de Paris, ceux d'Aix-en-Provence (pour tous les étudiants, sans limite d'âge).

À Bordeaux, de nombreux musées, tel que le musée d'Aquitaine, sont gratuits pour les moins de 18 ans, ainsi que ainsi que pour les moins de 25 ans titulaires de la carte Bordeaux ma ville (gratuité aussi, dans certains cas, pour les expos temporaires). Sur le même principe, pour les 12-27 ans de Clermont-Ferrand, la carte (gratuite) Citéjeune permet d'accéder librement aux musées de la ville. À Strasbourg, seuls les mineurs et les étudiants en histoire de l'Art bénéficient de la gratuité, et un tarif réduit (3,50 €) s'appliquent aux autres étudiants dans tous les musées à entrée payante.

Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme ou de la mairie de votre commune, vous pourrez certainement bénéficier de bons plans, où que vous soyez ! Et si la distance vous empêche de vous déplacer, vous pouvez toujours vous consoler avec des visites virtuelles en France ou à l'étranger !

Argument #6 : vous vous découvrirez peut-être une âme d'artiste

Une autre voie possible, pour les franciliens : le 11e festival Ici & Demain, organisé par la Maison des initiatives étudiantes. Vous êtes invités à venir découvrir 40 projets étudiants sélectionnés dans 4 domaines artistiques majeurs : musique, arts visuels, spectacle vivant et court métrage. Tous les événements se déroulent entre le 13 et le 27 mars 2014, l'accès est gratuit pour tous.

Si vous êtes étudiant en Île-de-France (pas forcément en art, tous les profils sont les bienvenus) et que vous souhaitez participer à ce festival en tant qu'artiste amateur, rendez-vous sur le site de la Maison des initiatives étudiantes : un appel à projet est lancé chaque année en octobre-novembre et les lauréats sont sélectionnés en décembre pour participer au festival du printemps suivant.

Manga, BD, Livres