Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Voici comment vous devriez vous laver les cheveux

Publié par
Éléonore de
, le
Voici comment vous devriez vous laver les cheveux

Vous vous lavez les cheveux depuis des années, sans jamais avoir eu besoin d'un mode d'emploi. Mais êtes-vous convaincu(e) d'avoir les bons gestes ? Shampoing, massage, séchage… voici ce que vous devez savoir pour prendre soin de votre chevelure.

Aériens, soyeux, légers, brillants... vos cheveux, vous les aimez… jusqu'à ce qu'ils se salissent. Et là, c'est le branle-bas de combat. Tout sauf cette sensation désagréable de les sentir sales, limite collants, tout au long de la journée. Résultat : les lavages se rapprochent, jusqu'à devenir quotidiens.

"Mieux vaut éviter de les laver tous les jours. Dans l'idéal, il faut pouvoir patienter 2 ou 3 jours entre chaque lavage", prévient Mathilde Javerliac, membre de l'équipe de France aux Championnats du monde de coiffure 2017. Le risque ? Que le cheveu ternisse et que le cuir chevelu s'engorge de sébum.

Plus facile à dire qu'à faire ! Pour arriver à espacer les shampoings, vous pouvez tenter de grappiller un jour ou deux en alternant avec du shampoing sec ou en faisant un masque à l'argile verte pour vous débarrasser des impuretés.

Point trop n'en faut

Avouez, question shampoing, souvent vous mettez la dose. Cependant l'astuce, c'est d'appliquer une petite quantité de produit en renouvelant l'opération deux fois. Si vous avez les cheveux courts ou mi-longs, utilisez l'équivalent d'une noisette. Pour les cheveux longs, pas plus de la taille d'une pièce de 2 €. Privilégiez les shampoings aussi naturels que possible, sans sulfates, ni silicone. Ne soyez pas surpris s'ils ne moussent pas. Qui dit mousse, dit additifs (parfums, tensioactifs, silicones). Pas top sur le long terme !

Un cuir chevelu apaisé

Allez-y mollo sur le cuir chevelu. Inutile de frotter trop fort ou d'utiliser vos ongles (comme on vous l'a sans doute appris), surtout si vous voulez éviter que votre tignasse regraisse trop vite ou qu'elle casse. Pour ne pas être irrité et surréagir, massez la doucement, du bout des doigts. Conseil de pro : maintenez une pression minimale tout en faisant des mouvements circulaires. Un pur moment de détente !

De l'eau, encore de l'eau

On a tendance à sous-estimer le rinçage pour gagner du temps, alors que c'est une étape cruciale du lavage. Tout en veillant à ne pas utiliser un jet trop fort, aspergez d'abord le haut de la tête au niveau des racines, puis faites ruisseler l'eau sur les pointes. Attention à bien régler la température de l'eau. L'eau chaude fragilise les cheveux et assèche le cuir chevelu. Si vous avez le courage, vous pouvez finir le rinçage avec un jet d'eau froide, histoire de vous remettre les idées en place.

À l'air libre

Dernière formalité, mais pas des moindres : le séchage. "Stop au frictionnage intensif qui est une perte de temps car cela va emmêler vos cheveux, voire accélérer leur chute", avertit Mathilde Javerliac. À la place, optez pour un essorage en douceur. Laissez votre crinière reposer tranquillement dans une serviette enroulée autour de votre tête pendant une dizaine de minutes , ou, si vous êtes pressé, tamponnez-la délicatement avec un linge. Quant au sèche-cheveux, maniez-le avec parcimonie, en évitant de le coller au cuir chevelu.

Quel shampoing choisir ? * Face à la profusion de produits capillaires proposés à la vente, difficile de vous y retrouver. Premier réflexe : *choisissez un shampoing adapté à votre nature de cheveux. Pour vous aiguiller, vous pouvez demander conseil à votre coiffeur, ou à votre dermato si vous avez un profil allergique. Misez sur des produits de qualité supérieure. Ils sont plus chers à l'achat, mais moins nocifs pour vos tifs. L'engouement pour les shampoings bio ne faiblit pas. En gel, poudre ou solide, de nouvelles marques comme Lamazuna, Cattier, Biocoiff, Pachamamaï ont fait leur apparition dans les rayons des magasins bio. Il ne vous reste plus qu'à les tester !

Beauté