Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Vivre en colocation : pour quels frais peut-on faire pot commun ?

Publié par
Violaine Djen
, le

La colocation est une bonne solution pour habiter dans un logement plus spacieux a moindre cout. Ce mode de vie intelligent suppose neanmoins une discipline stricte pour vivre ensemble harmonieusement. Apprendre a partager est une condition essentielle de la reussite de votre colocation : les lieux, les taches menageres, mais aussi les finances. Pour maitriser son porte-monnaie, mieux vaut mutualiser le maximum de depenses.

Les bons comptes font les bons colocataires

Pour éviter les querelles liées à l’argent, listez dès le début le montant total des coûts afin que chacun contribue à la cagnotte commune. Sur le plan juridique et administratif, les économies sont réelles.

• Les frais d’agence : dès la signature du bail, l’agence indique ses frais de gestion. Ils sont divisés entre les colocataires et une facture est remise à chacun.

• L’assurance habitation du logement : elle est obligatoire pour louer un logement vide et vous devez fournir une attestation d’assurance au bailleur chaque année. Mieux vaut souscrire ensemble une même assurance contre les risques locatifs (incendie, explosion, dégât des eaux) indiquant les noms de tous les locataires chez le même assureur, cela évitera les éventuels conflits de responsabilité en cas de sinistre.

• La taxe d’habitation : elle est établie au nom de tous les résidents figurant sur le bail et chacun paie sa quote-part.

• La redevance télé désormais appelée contribution à l’audiovisuel public : elle est fixée à 131 € cette année, quel que soit le nombre de postes.

• Les factures d’eau, de gaz et d’électricité, si ce n’est pas déjà compris dans vos charges mensuelles.

Mutualiser pour vivre mieux

Se cotiser pour acheter les produits nécessaires au quotidien permet de réaliser des économies sur le coût de la vie et de conserver son pouvoir d’achat.

• Les courses alimentaires : l’avantage étant d’acheter en quantité pour payer moins cher les aliments de base comme les féculents, les laitages…

• Les produits d’entretien : on partage les tâches ménagères, alors autant partager les produits pour les faire.

• L’accès au Web : Internet, c’est un peu le colocataire virtuel de la maison car il est indispensable à tous pour étudier comme pour se détendre.

• Les soirées : pas question d’organiser une fête sans l’accord de vos colocs, c’est plus drôle de la préparer et de s’éclater à plusieurs, alors chacun y met de sa poche.

• Les meubles : chez Antoine, 23 ans en formation dans l’industrie : “On s’est réparti l’achat des meubles pour le même montant, on en profite tous, mais chacun partira avec ceux qu’il a payés.”

• Les vêtements : pratique pour changer de look plus souvent, il y a toujours des tops ou accessoires à mettre en commun si on s’entend bien.

Chez Caroline, 21 ans, étudiante en philosophie, l’ambiance est chaleureuse “quand on a bien géré le pot commun et qu’il nous reste un peu d’argent, on va boire un verre ensemble”. Bien gérer son budget pour cohabiter en toute convivialité, c’est le secret de la colocation réussie !

Publi-information :

Colocation