Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Ciné & Séries TV

Tu avais repéré ces allusions sexuelles dans les dessins animés Disney ?

Publié par
Priscilla Minos
, le

En y regardant de plus près, les dessins animés Disney ne sont pas si innocents que ça. Les blagues pour adultes ne manquent pas et en voici quelques exemples. 

Quand on a besoin de se réconforter, de faire une pause loin de la brutalité et de la perversion du monde, on sait qu’on a juste à mettre un Disney sur notre TV pour que ça aille mieux. Une histoire de princes et de princesses, avec des animaux qui parlent, des chansons qui mettent du baume au cœur, de la magie et une belle morale à la fin, ça ne peut que faire du bien, n’est-ce pas ? En tout cas, c’est ce qu’on pensait quand on était gosse. Parce que lorsqu’on regarde à nouveau les Disney en étant adulte, on capte soudainement de nombreuses blagues et sous-entendus à caractère sexuel.

La vision laser de Mushu dans Mulan

Mushu est probablement le side kick le plus drôle des dessins animés Disney. Et sa rencontre avec Mulan est d’ailleurs des plus épiques. Ce dernier, ridiculement petit, se vante de ses nombreux pouvoirs et l’un d’entre eux lui permettrait notamment de voir à travers l’armure de Mulan, autrement dit la voir nue. Outrée que le dragon puisse pénétrer dans son intimité, Mulan le gifle. Si, quand on est enfant, on ne comprend pas pourquoi, maintenant, ce geste nous paraît beaucoup plus normal ! Pervers, ce Mushu !

La bosse du centaure dans Hercule

Quand on remate Hercule en étant adulte, on se rend compte que les blagues douteuses ne manquent pas. Et la plus évidente n’est autre que la forme de la bosse qui pousse sur la tête du centaure après que ce dernier se soit cogné lors de la première rencontre entre Meg et Hercule. On est d’accord, ça a la forme d’une partie du corps masculin ou c’est juste nous qui avons l’esprit mal placé ?

Les poils de Gaston dans La Belle et la Bête

Ah, Gaston. Dans La Belle et la Bête, l’homme “au corps d’Apollon” avec du “plomb dans la tête” n’en manque pas une pour se vanter de sa force et de son corps. Il déclare même qu’il est si viril que chaque partie de son corps est recouverte de poils. Oui, chaque partie, ce qui veut aussi dire les parties intimes. Il lance d’ailleurs un clin d’œil lourd de sens pour que sa blague soit bien comprise.

Le tout petit secret de Linguini dans Ratatouille

Alfredo Linguini a un secret : ce n’est pas lui qui fait la cuisine, c’est un rat, caché sous sa toque. Un secret qu’il finit par dévoiler à Colette, sa collègue. Sauf qu’il s’y prend assez mal, créant alors un gros quiproquo. En effet, il lui dit qu’il a “un tout petit, petit secret”, en montrant la taille avec ses doigts. Mais vu le regard de la jeune femme au niveau de la ceinture d’Alfredo, il est évident qu’elle pense qu’il parle d’autre chose et non de son rat.

L’excitation incontrôlée dans Bambi

Petits, quand on voit la scène où Fleur, le meilleur ami de Bambi, trouve une petite chérie et partage son premier baiser, on trouve ça trop mignon. Mais en revoyant le dessin animé des années plus tard, on ne peut s’empêcher de remarquer sa réaction suite au baiser. Ce dernier devient tout rouge et… tout raide. Il ne peut contrôler son excitation, tout comme lorsqu’un mec est particulièrement excité et a une érection.

Les boules de geisha dans Cendrillon

La chanson des souris dans Cendrillon n’est pas aussi candide que l’on croit. Et il suffit de voir leur façon de récupérer les perles du collier qu’elles ont brisé pour comprendre ce qu’on veut dire par là. En gros, pour les réunir, une souris fait glisser les perles sur la queue de l’autre. Et si on n’y voit que du feu quand on est enfant, quand on est adulte, cette image nous fait immédiatement penser à des boules de geisha, une sorte de sextoy qui s’insère dans le vagin.

Crédit : Disney

Le dessin pornographique dans Monstres & Cie

Le job de Sully ? Faire peur aux enfants. Ce n’est pas très sympa, mais en y regardant de plus près, certains pourraient bien le mériter, car sous leurs airs innocents, se cachent quelques perversions. À l’instar de cet enfant qui a dessiné “son oncle Roger” et sa mère en pleins ébats sexuels.

Crédit : Disney

La taille des pieds dans La Reine des Neiges

Au début de La Reine des Neiges, Anna voit ses rêves se réaliser en trouvant l’amour (ou pas) avec un prince, Hans. Entre temps, elle rencontre Christophe et ce dernier, l’esprit mal placé, lui demande notamment la taille de pied de Hans, ce à quoi Anna répond qu’elle n’a pas d’importance. On ne peut alors s’empêcher de penser au dicton “grands pieds, grand…”, mais aussi à la phrase “la taille ne compte pas”.

Qu'on se le dise, même si les scénaristes de Disney se sont bien amusés à glisser quelques blagues et images à caractère sexuel, cela n'enlève tout de même rien à la magie des dessins animés et même à 20 ou 25 ans, ils continuent de nous faire du bien. 

Ciné & Séries TV