Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Top 5 des bonnes raisons d’être (enfin) gentil(le)

Publié par
Lauren Mezière
, le
Top 5 des bonnes raisons d’être (enfin) gentil(le)

La science l'a prouvé et le prouve encore : la gentillesse est non seulement bonne pour le moral, mais elle fait aussi du bien à notre santé et notre sexualité. Vous avez du mal à y croire ? Voici 5 raisons qui pourraient bien vous faire changer d'avis. En route vers la positive attitude !

1. Être gentil booste votre vie sexuelle

En qualité, et en quantité ! Une étude menée par des chercheurs britanniques en psychologie a prouvé que les personnes ayant effectivement fait preuve de gentillesse durant l'étude, avaient un plus grand nombre de partenaires sexuels, et connaissaient des relations amoureuses plus épanouissantes au lit. Christian Grey est peut-être beau gosse, mais son nombre de conquêtes est très certainement surévalué...

2. Être gentil vous protège de la dépression

La revue scientifique Journal of Health and Social Behaviour de 2001 et diverses études menées sur les personnes engagées dans le bénévolat démontrent que plus on donne de son temps pour la bonne cause, moins on est touché par la dépression. Les bénévoles d'associations caritatives tendraient également à être moins touchés que les autres par la maladie d'Alzheimer.

3. Être gentil vous protège de la crise cardiaque

Et, plus particulièrement, pardonner serait une excellente façon d'entretenir ses facultés cardiaques ! Une étude menée en 2001 a permis de comparer les effets sur le cœur de deux comportements opposés : dans un premier temps, on demandait à un groupe de participants d'imaginer qu'ils se vengeaient, en imaginant en détail les raisons qui les poussaient à prendre leur revanche. Dans un second temps, on demandait à ces mêmes personnes de pardonner, en énonçant les raisons qui pourraient les convaincre de passer l'éponge.

Après comparaison des courbes d'électroencéphalogramme et des mesures physiologiques, il est apparu que la première situation engendrait une accélération du rythme cardiaque et une augmentation de la tension artérielle, tandis que dans le second cas, les participants restaient paisibles...

4. Être gentil rend productif

En 2012, Google a lancé une étude de grande ampleur pour essayer de déterminer quelle était la recette d'un groupe de travail productif. Une étude menée par des ingénieurs, des statisticiens, mais aussi des sociologues et des psychologues, pour tenter de découvrir la fameuse formule magique pour multiplier le rendement d'une équipe.

Résultat ? L'équipe la plus performante est celle dont les membres sont les plus gentils les uns avec les autres. Parce qu'ils se sentent en confiance, les membres du groupe prennent plus de risques, prennent le temps de s'écouter et donc de résoudre les problèmes intelligemment, sans rejeter la faute les uns sur les autres... Bref, vous savez ce qu'il vous reste à faire la prochaine fois que vous constituerez un groupe de révision : embauchez les cœurs d'or !

5. Être gentil rend les gens gentils

Vous pensez que votre gentillesse se retournera immanquablement contre vous ? Que les autres n'auront qu'une hâte, profiter jusqu'au trognon de votre douceur et de votre empathie ? Cliché ! Les études tendraient au contraire à prouver que la gentillesse est contagieuse. En réalité, faire du bien à ceux qui vous entourent les encourage à vous rendre la pareille, et ce n'est pas un phénomène nouveau : dès la préhistoire, prendre soin les uns des autres était un paramètre indispensable à la survie d'homo sapiens et de ses aïeux.

Psycho