Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Tomber enceinte, un jeu d'enfant ?

Publié par
l'Etudiant Trendy
, le
No thumbnail

MA SEXO, MA SANTE - La nature est souvent bien faite mais parfois un peu complexe. Pour qu 'une femme tombe enceinte, il est indispensable que l'un de ces ovules, au moment de son ovulation (une fois tous les 28 jours), rencontre un (seul) spermatozoide. Statistiquement, cela signifie qu'il y a quand meme peu de chance pour que ça arrive… Alors comment est-ce possible ?

#

Si une femme n'ovule qu’une fois par mois, la durée de vie d'un ovule est de 24 heures et celle d’un spermatozoïde est de quatre jours. Ce qui donne tout de même une période de fertilité (possibilité de tomber enceinte) de 5 jours, soit une semaine par mois ! C'est déjà pas mal. Les spermatozoïdes, ces grands voyageurs infatigables, savent aussi gravir la pente du vagin grâce à leur flagelle (queue), ce qui leur permet d'atteindre le sommet (le col de l’utérus), certes fatigués, mais toujours actifs… Donc pour ne pas tomber enceinte, il n’y pas cinquante solutions : éviter qu’un spermatozoïde rencontre un ovule. Et pour cela, les préservatifs masculins et/ou féminins sont de bons moyens de contraception. Ils sont faciles à se procurer, à mettre et restent peu onéreux. Par ailleurs, ils doivent être mis dès le début de la relation sexuelle, et avant tout contact génital car des spermatozoïdes peuvent s'échapper avant l’éjaculation et même en absence de celle-ci.

Comment savoir si l'on est enceinte ?

Quand une fécondation a lieu, la machine à procréer se met en marche et une multitude d’indices apparaissent :

. l’absence de règles, surtout si le cycle est d'habitude régulier . les seins qui grossissent ou qui deviennent douloureux . des nausées ou des vomissements inexpliqués . quelques vertiges . une grande fatigue anormale . des pertes blanches inhabituelles . une acné qui se développe soudainement . une envie anormale de manger ou de ne manger que certains aliments en particulier . une humeur instable, on se sent irritable

Si vous avez rencontré quelques uns des phénomènes cités ci-dessus, en plus de l’absence de vos règles, la première chose à faire est d’acheter un test de grossesse en pharmacie. Let's go !

Le test de grossesse

Il est vendu en pharmacie et sans ordonnance, même aux mineurs. Son fonctionnement est très simple : il permet de détecter l’hormone hCG présente dans l’urine quand une femme est enceinte. Il se présente sous forme d’un bâtonnet à passer pendant quelques secondes sous l'urine, aux toilettes. Il doit être fait après un retard de 10 jours minimum des règles ; avant cela il est inefficace car le dosage des hormones est insuffisant pour détecter quoi que ce soit. Il vaut mieux le faire le matin au réveil car c’est à ce moment là que les urines sont les plus concentrées. Les tests urinaires coûtent entre 10 et 20 euros. La majorité des tests sont vendus en pharmacie et ne nécessitent aucune prescription médicale. Ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais peuvent être pris en charge dans les centres de planification. Si la femme est enceinte, une coloration apparait au bout de quelques minutes sur le bâtonnet. Ce test est fiable à 99% s’il est positif. Si le test est négatif et que vous n'avez toujours pas vos règles, il est conseillé de le refaire deux ou trois jours plus tard au cas où. Mais que le test soit positif ou négatif, en cas d’absence des règles, le plus sûr reste la prise de sang. N'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant rapidement.

La prise de sang

Elle peut s’effectuer dans les laboratoires d’analyses mais nécessite l’ordonnance d’un médecin. Il est également possible de se rendre dans un planning familial qui pourra éventuellement prescrire la prise de sang. Elle peut être réalisée dès le premier jour de retard des règles et elle est remboursée par la sécurité sociale. Les résultats sont fiables à 100% et permettent même de déterminer la date de fécondation !

* *

En parler au lieu de se murer dans le silence

Si l'on craint d'être enceinte, après par exemple un rapport non protégé, il ne sert à rien de paniquer ou de se cacher sous sa couette au fond de son lit ! La meilleure chose à faire est d’en parler avec une personne de confiance (parents, grande sœur, infirmière scolaire, planning familial, ou médecin). Ils sauront vous conseiller, vous accompagner dans cette démarche et surtout vous rassurer.

Love & Sexo