Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Web & High Tech

Sur quel réseau social miser ces prochains mois ?

Publié par
Jean-Sébastien Létang
, le
Sur quel réseau social miser ces prochains mois ?

Vous étiez investis comme des fous sur Vine, et il a fermé. Ne pleurez plus... Les autres réseaux sociaux sont toujours là et se modernisent pour mieux vous plaire. Voici un tour d’horizon des nouveautés de chacun d'entre eux... pour savoir avec lequel passer vos soirées, sans le regretter dans quelques semaines.

Snapchat se fait un lifting

Le réseau social préféré des adolescents propose une mise à jour en bêta, accessible sous peu à tous les utilisateurs. Le but : rendre son interface plus claire. Pour cela, Snapchat est (enfin) doté d'une barre de recherche accessible en permanence. Elle permet, entre autres, d'ajouter de nouveaux contacts et de commencer des discussions.

Autre nouveauté : Our Story , qui reprend le principe des Stories collectives éphémères. Si cette fonction est activée, Snapchat pourra à tout moment récupérer vos Stories publiques et les ajouter à sa sélection générée automatiquement. Ces Stories seront alors visibles par tous.

2017 signe également le retour dans la liste de vos contacts des "meilleurs amis" , ceux avec lesquels vous échangez le plus de Snaps. Et des mini-jeux devraient être intégrés dans les différents filtres.

Instagram copie ses amis

En 2016, Instagram copiait les fonctionnalités de Snapchat en créant des Stories et des Stickers de Stories. Le réseau social de photos passait donc à la vidéo. Une trajectoire confirmée en 2017 avec l'inauguration d'une fonction Live. Comme sur Facebook ou Periscope, il est donc désormais possible de diffuser des vidéos en direct sur Instagram. Les vidéos disparaissent une fois l'enregistrement terminé. Ouf, pas de trace !

Facebook mise sur le Live

La fonctionnalité de vidéo en direct a suscité l'engouement sur le réseau social numéro 1. À tel point que Facebook souhaite désormais proposer une version audio du Live qui pourrait bénéficier aux musiciens ou aux journalistes.

Suite au scandale des fausses informations pendant les élections américaines, Facebook teste actuellement en Allemagne un "anti-fake news" dont le but est de faire vérifier les articles partagés, via des équipes indépendantes. S'il s'agit d'une intox, l'utilisateur sera alors prévenu par un message.

Facebook souhaite également généraliser les paiements via sa plate-forme de chat Messenger, déjà disponibles aux États-Unis. Cette fonctionnalité permet à l'utilisateur d'acheter les produits d'un site marchand dans Messenger sans avoir à quitter l'application, et en n'acquitant aucun frais supplémentaire.

Twitter modifie ses tweets

Twitter continue de modifier les règles assez strictes qui faisaient son ADN. Après avoir supprimé la limite de 140 caractères des tweets, il sera désormais possible de les éditer en 2017. Cette modification a été annoncée par son PDG lors d'une conférence fin 2016 et répond ainsi à une forte demande des twittos. Stop aux fautes de frappes non corrigées et les tweets qu'on regrette.

Le réseau de micro-blogging devrait également permettre la création de timelines sur les sujets qui intéressent l'abonné, pour une plus grande clarté. Et des mesures contre le cyber-harcèlement devraient être prises cette année.

Web & High Tech