Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Sport

Sport : pour un ventre ferme et une taille de guêpe

Publié par
Anne-Solange Tardy
, le
No thumbnail

On est, disons les choses comme elles sont, carrément molle du bide. Et on trouve que ça craint. Pour arranger ça, on doit raffermir les grands droits (qui font partie des muscles qu'on appelle les abdos).

La solution : assise par terre, on décolle le dos et les jambes (que l'on peut plier si on veut). Le but du jeu est de tenir en équilibre sur les fesses en faisant attention à garder un dos droit. Pas si facile à dire qu'à faire. Une série de dix, c'est déjà pas mal.

La taille en dessous

Certains canons de la mode ne changent pas. Dans Autant en emporte le vent déjà, Scarlett O'Hara ne rêvait que d'affiner sa taille. Nous c'est pareil : on veut une taille de guêpe. Et pour ça, on s'intéresse aux petits et aux grands obliques (des muscles abdominaux également).

On s'allonge sur le dos, les jambes en crochet (genoux pliés, pieds à plat), les bras croisés et les mains sur les épaules. On décolle la tête et le haut du dos et on amène l'épaule droite sur le genou gauche. On revient en position initiale très doucement, puis on change de jambe.

Ici, on est attentive à sa respiration : il est important de souffler au moment où l'on amorce le mouvement épaule/genou. Une ou deux séries de dix par jour pour être au top.

Le coup du kilo de plume et du kilo de plomb

On a tendance à confondre « poids » et « gras », et cette petite méprise nous joue un sale tour, lorsque, déterminée à nous prendre en main, on décide de se remettre au sport.

Invariablement, quelques semaines plus tard, on tressaille d'horreur en constatant que non seulement on n'a pas du tout perdu un gramme, mais que tout au contraire, la balance aurait une fâcheuse tendance à grimper dans les aigus. Bien entendu, on s'arrache les cheveux et on jure que cette histoire de sport, cette vaste escroquerie, on ne nous y reprendra plus !

Et pourtant, tout cela est normal. Car avec la pratique régulière du sport, notre gras se transforme progressivement en muscle. Mais il se trouve qu'à volume égal, le muscle est plus lourd que le gras. Lorsque qu'on se remet au sport, il n'est pas rare, par exemple, de perdre une taille de jean tout en prenant un kilo. Donc on peut prendre du poids et mincir à la fois. Magique, non ?

*A consulter aussi : *

- La douche, premier rituel de beauté - DOSSIER : « Les cheveux, arme fatale de la belle plante » - Les dents, un capital à entretenir - Des vêtements propres, sinon rien ! - Halte à la transpiration ! - DOSSIER « Bien manger, c'est bon pour la beauté ! » - Les filles, il va y avoir du sport ! - DOSSIER « Petit guide sportif pour être parfaite des pieds à la tête » - Retrouvez un sommeil de rêve - DOSSIER « Soin du visage : il veut ma peau ! » - Acné : la guerre des boutons - Gel douche ou savon, mon corps balance - DOSSSIER « La guerre aux poils » - Les sourcils en ligne de mire - Cheveux : la coloration en question - J'ai peur d'aller chez le coiffeur ! - Soins maison pour chevelure de rêve - Le soleil, mon meilleur ennemi - Beauté : haut les mains ! - Comment arrêter de se ronger les ongles ? - Une manucure dans les règles de l'art - Vernis à ongles : partir sur une bonne base - DOSSIER « Je prends mes pieds en main » - Tout doux avec le gommage - À vos masques ! - Tonique or not tonique ? - DOSSIER « Varices, cellulite, vergetures : les trois fâcheuses » - Compléments alimentaires : gélules magiques ? - Leçon de maquillage : un teint de pêche - Place au correcteur ! - Les poudres : un joli coup de blush - DOSSIER : « Un regard qui en dit long » - Le rouge à lèvres en toute féminité - Bien gérer son budget maquillage

Sport