Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

SOS je pue des pieds ! Si on soignait ça à la rentrée ?

Publié par
Nathalie Helal
, le
SOS je pue des pieds ! Si on soignait ça à la rentrée ?

Souvent negliges, les pieds riment souvent avec odeurs douteuses, ongles incarnes, ou talons rugueux… Profitez de la rentree pour prendre votre pied (en mains), et on vous dit comment !

_ © Plainpicture_

"Avoir les pieds qui transpirent, et que l'odeur se remarque, c'est ma hantise ! S urtout au moment de se déshabiller, pour le sport ou dans l'intimité avec ma copine , raconte Théo, 21 ans, en licence d'histoire à Paris 1. J'avais tendance à utiliser du talc en grande quantité dans mes chaussures, un truc que m'avait donné mon père, mais ça ne suffisait pas. Jusqu'à ce que je jette à la poubelle toutes mes chaussettes et que je m'en rachète en fil d'Ecosse. Je sais, c'est pas donné, mais ça change carrément la vie et en plus, c'est du solide !"

"Quand on est jeune, on souffre rarement d'une pathologie du pied, explique le podologue Claude Huertas. Mais le pied jeune est aussi un pied qui n'est pas à l'abri de certains inconvénients, comme la transpiration, les callosités, et les ongles incarnés", poursuit-il.

Rassurez-vous, tout peut se régler très vite, à condition de suivre quelques règles simples. À commencer par l'ennemi numéro 1 :

#1 L'angoisse du pied qui pue

Un tabou pour de très nombreuses personnes, filles et garçons à égalité, comme en témoigne notre expert. " On appelle ‘bromidrose’ le pied qui transpire de façon excessive , et surtout qui sent mauvais, avec une odeur évoquant le rance ou le moisi. Beurk. Oui, mais pas une raison suffisante pour faire l'autruche et refuser de se traiter. Surtout que ça peut être gênant en cours, ou lorsque l'on doit se changer devant des camarades."

La cause

"C'est lié au système nerveux sympathique, ce qui signifie que la transpiration et les bouffées de chaleur arrivent pile au moment d'un stress ou d'une grande émotion ", décrypte Claude Huertas. Concrètement, si vous êtes calme et zen, vous avez trois fois moins de chances de puer des pieds qu'un individu anxieux et émotif. Et comme la plante du pied est l'endroit du corps où sont concentrées le maximum de glandes sudoripares, pas besoin de vous faire un dessin !

Le remède

Règle n°1 : une hygiène rigoureuse. Lavez-vous VRAIMENT les pieds sous la douche, c'est-à-dire savonnez-les, et sèchez-les parfaitement, pas à la va-vite. Deuxième reco : virez définitivement les chaussettes ou les mi-bas en synthétiques de ses tiroirs. Et misez tout sur le coton , pour limiter au maximum l'effet de macération dans la chaussette. Enfin, évitez de porter à longueur d'année des chaussures de sport, la plupart du temps faites de matériaux composites donc pas terribles pour l'évaporation de la transpiration. Pour la même raison, privilégiez les chaussures ouvertes en été... et n'hésitez pas non plus à investir dans un spray ou une crème spécifiques.

Le bon shopping

1. Spray fraîcheur instantanée jambes fatiguées et pieds échauffés, Pédirelax, 5,99 € le spray de 125 ml. 2. Crème déodorante 12 heures, Yves Rocher, 9,80 € le tube de 50 ml. 3. Spray déodorant pieds, Etiaxil, 6,15 € le spray de 100 ml.

#2 L'inconfort des callosités

Là, c'est l'inverse : "C'est typiquement le problème du pied sec , explique Claude Huertas. Elles apparaissent d'autant plus facilement en été qu'on a affaire à une population jeune, qui se promène avec des chaussures qui ne maintiennent pas bien le pied", ajoute-t-il. Conséquence du port des tongs, mules, et autres "claquettes" : la plante des pieds est soumise à des chocs répétés, donc elle se défend en s'épaississant (hyperkératose). Du coup, on se retrouve avec une partie jaunie ou blanche pas très appétissante sous le talon, voire carrément sur la majeure partie de la plante. Et si on ne traite pas, gare aux crevasses ou pire, aux saignements !

Le remède

Un seul mot d'ordre : l'hydratation, matin et soir. Juste après la douche ou le bain, où vous pouvez aussi profiter d'un petit gommage, par exemple. Munissez-vous d'une râpe et d'une lime adaptée pour râper les callosités (avec précaution) et poncer régulièrement. Attention à ne pas faire de zèle en maniant ces instruments ! Et, si ça ne suffit pas, filez chez le pédicure, qui lui "tranchera" le problème à l'aide d'une lame ("abrasion kératosique"). Dernier conseil, pour éviter que les callosités (et aussi les cors ou durillons) ne reviennent trop vite : ne pas zapper les crèmes spécifiques.

Le bon shopping

1. Crème Jeunesse des pieds, Clarins, 23,30 € le tube de 125 ml. 2. Crème de gommage zones rugueuses, Pédirelax, 10,55 € le tube de 50 ml. 3. Gommage pieds aux roches volcaniques, Bernard Cassière, 20,75 € le tube de 75 ml. 4. Crème pieds ultra-réconfortante, Rêve de Miel de Nuxe, 13,10 € le tube de 75 ml. 5. Crème réparatrice pieds secs, Cattier, 9,20 € le tube de 75 ml. 6. Gel poudré Douceur des pieds, Payot, 22 € le tube de 125 ml.

#3 La douleur des ongles incarnés

"Là encore, typique d'une population jeune et... pressée", s'amuse notre podologue. On s'est mal coupé les ongles, ou on les a carrément arrachés par flemme , du coup, on se retrouve avec une esquille qui pénètre dans les chairs (le bourrelet péri-unguéal, précisément). Ça peut faire (très) mal et même s'infecter et provoquer des mycoses si on ne fait pas attention.

Le remède

Anticipez en se coupant correctement les ongles courts et au carré (pas en angles dans les coins), à l'aide d'un vrai coupe-ongles. Pour les finitions, prenez une lime souple, en carton, passez-la doucement sur les ongles en les arrondissant.

Le bon shopping

1. Sérum Nailgrowth miracle, Sally Hansen, 11 € le flacon de 11 ml. 2. Xérial 40, SVR, environ 17 € le tube de 10 ml. 3. Traitement des ongles, Becur Naloc, 22,60 € la cure de trois mois.

Santé