Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Soirée étudiante : 4 conseils chiants qui sauvent la vie

Publié par
Daisy Le
, le
Soirée étudiante : 4 conseils chiants qui sauvent la vie

Ils vous prennent la t ete pour rien, ils radotent, ils pensent avoir la science infuse... Ils ? Vos parents, evidemment. Et les choses ne s'arrangent pas quand vous leur annoncez que vous "sortez". Avant que rien n'aille plus, lisez donc nos quatre conseils - encore plus penibles que ceux de vos parents - qui pourraient sauver votre soiree (ou mieux, votre vie...).

"Mange quelque chose avant d'y aller !"

Laurent, ancien étudiant à Science Po Rennes : "Lors de mon gala de fin d'année, par un mauvais hasard, il y avait eu une collecte de sang organisée dans l'école le jour-même... Le soir, je n'ai pas du tout supporté l'alcool. Et en plus, je n'avais pas mangé grand chose la journée. Bilan : coma éthylique à l'intérieur de la boîte, baffe des pompiers pour me réveiller et un ami qui a fini par me ramener chez moi... Bref, la totale ! Je ne me souviens absolument pas de la soirée, c'est le trou noir. Je ne retiens qu'une chose : ne pas donner son sang un jour de grosse soirée étudiante !"

Bon conseil Trendy : qu'on donne son sang ou pas, lorsqu'on s'apprête à boire de l'alcool, il faut manger pour reprendre des forces. Rien de tel qu'un bon repas pour ne pas subir de plein fouet les effets néfastes de l'alcool. Avec un estomac plein, vous pourrez profiter plus pleinement de votre soirée. Et évidemment, tout alcool est à consommer avec modération...

"Ne bois pas trop ! Et fais gaffe aux mélanges..."

Mélanie, en deuxième année de BTS MUC : "Si c'était à refaire, c'est vrai, je boirais nettement moins, mais SURTOUT, j'éviterais les mélanges. Mon estomac s'en souvient encore : j'ai passé ma soirée de crémaillère aux toilettes. Je ne boirai plus jamais d'alcools rouges ou bruns après des alcools blancs, par exemple. Je suis même d'avis à bannir totalement le vin blanc au profit du vin rouge, nettement plus digeste. Et pas plus de trois alcools dans une même soirée ! Sinon, c'est certain, vous n'allez pas faire long feu... Avec un peu d'expérience, je me dis que le mieux c'est quand même de boire un verre d'eau gazeuse (ou au moins d'eau tout court) tous les deux verres d'alcool."

Bon conseil Trendy : buvez de l'eau, sans modération ! Et ne jouez pas au cobaye fou en testant des dizaines d'alcools différents : au bout de quelques minutes, vous ne saurez même plus ce que vous goûtez... Et puis vous énerverez tout le monde à force de monopoliser les toilettes. Pensez un peu aux autres.

"Ne parle pas aux inconnu(e)s !"

Gabrielle, ancienne étudiante en école de publicité : " Une nuit, après une soirée arrosée, je me suis réveillée à l'arrière d'une voiture. Au volant, il y avait quelqu'un que je ne connaissais pas. J'ai mis un moment à reprendre mes esprits. On allait dans une direction contraire à celle de mon domicile. Finalement, le jeune homme qui conduisait a rebroussé chemin et m'a ramenée chez moi... Il n'était pas du tout agressif et même très compréhensif.

Apparemment, c'est moi qui avais insisté pour qu'on aille chez lui. Mais je ne me souvenais de rien ! En retrouvant mon domicile, j'étais un peu sonnée. Je n'ai pas compris ce qu'il s'était passé. Maintenant, c'est certain, je fais attention à ce que je bois et je garde mon verre près de moi. On ne sait jamais ce qu'on peut mettre dedans... Et puis j'essaie de discuter plutôt avec des gens que je connais déjà."

Bon conseil Trendy : au cours d'une soirée bien arrosée, l'idéal est de rester à proximité de gens qu'on connait et qui peuvent veiller sur nous, au cas où... Autre point important : ne pas taper la discut' avec n'importe qui, au risque de se retrouver à décuver n'importe où.

"Fais-toi raccompagner !"

Angela, étudiante en LEA à Rennes : "J'avais bu quelques bières et un peu de vin. Je pensais pouvoir rentrer chez moi tranquillement en voiture. Finalement, je suis tombée dans un ravin... Évidemment plus de peur que de mal puisque je ne roulais pas vite et que personne n'arrivait en face. Maintenant, quand je sors, j'évite de prendre ma voiture. Au pire, je dors sur place (ou même dans ma voiture) et je repars le lendemain matin."

Bon conseil Trendy : "Celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". On ne le répétera jamais assez. Si vous n'êtes pas sûr(e) de trouver quelqu'un pour vous ramener chez vous, mettez un duvet dans votre voiture et restez dormir sur place si vous avez bu. Mieux vaut mourir de froid que mourir tout court...

Psycho