Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Simplifiez-vous la vie !

Publié par
Clémentine Delignières
, le
Simplifiez-vous la vie !

Achats en période de soldes, souvenirs de soirées entre potes, cadeaux farfelus qui n'ont jamais quitté le tiroir… Dans votre studio ou votre coloc, les objets s'accumulent et vous en avez assez ? Avez-vous pensé au minimalisme ? Trendy vous aide à donner un grand coup de balai chez vous.

Moins vous serez encombré, plus vous gagnerez du temps. Vous aurez besoin de moins de meubles et le ménage sera plus rapide. Devant votre armoire, vous choisirez plus facilement votre tenue du jour. Vous ne craindrez plus les déménagements et voyagerez léger. Julie, auteure du blog Forthemermaids, est devenue une adepte du minimalisme lorsqu'elle a quitté le domicile parental. "J'ai constaté que j'avais beaucoup trop d'affaires. La galère, avec tous ces cartons ! Je n'arrivais pas à juger ce qui était futile ou utile au quotidien". *Et vous, ça vous dit un petit tri ? *

Triez pour de bon

Selon Marie Kondo, auteure de "La Magie du rangement" (éd. First 2015), il faut s'atteler pleinement au tri, si besoin sur plusieurs jours consécutifs, plutôt qu'en réaliser un peu de temps en temps. Allez-y franco : regroupez par exemple toute votre paperasse, y compris celle qui traîne chez vos parents. C'est dingue comme ça s'accumule vite ! Pour faire la sélection, faites trois piles : "À jeter", "À classer", "À traiter". Ne gardez que ce qui a une raison évidente d'être gardé (talons de chèque, factures, etc.). Pour les papiers en attente (lettres à poster, factures à payer), prévoyez une boîte, pour vous en occuper dès que possible.

À garder ou à donner ?

Pour chaque objet, demandez-vous : "Est-ce que je l'utilise ?" ou "Est-ce que j'éprouve du plaisir à le conserver ?". Si ce n'est pas le cas, débarrassez-vous-en. Vous pouvez tenter de le vendre ou de le donner aux associations type Emmaüs ou une ressourcerie. "Le désencombrement est juste la partie visible de l'iceberg. Le minimalisme, c'est tout un processus mental pour arriver à se dire 'je sais ce dont j'ai besoin'", explique Julie. Ce cadre avec une photo trop mignonne de vos 4 ans ? Vous ne le regardez plus mais n'osez pas le jeter parce qu'on vous l'a offert ? Alléger votre intérieur vous permettra de vous libérer de certains souvenirs, parfois pesants.

Laissez de côté ce qui vous fait douter

Vous hésitez encore ? Mettez cet objet de côté et attendez un mois. "Souvent, on se rend compte ensuite que cela ne nous plaisait pas. Instinctivement, on garde toujours ce qu'on aime vraiment ! Ne plus l'avoir en face de soi permet de se détacher émotionnellement ", assure Julie. Tant pis pour ce joli pull trop grand qui squatte votre placard depuis des siècles.

Privilégiez les expériences

Une fois le tri effectué, ne revenez pas en arrière. Il existe une règle en la matière : un objet entre, un autre sort. Vivre des expériences s'avère bien plus enrichissant qu'accumuler des possessions. Plutôt que de vous ruer dans les magasins à la moindre occasion, préférez aller au cinéma ou sortir avec vos potes. Vous pouvez prévenir vos proches, pour qu'en période d'anniversaire ou de fêtes, ils pensent à vous offrir un massage ou une place de concert, au lieu d'une énième écharpe !

Investissez dans du durable

Lorsque, vraiment, il vous manque quelque chose dans votre intérieur, donnez-vous le temps d'y réfléchir, de choisir vos priorités et d'avoir les moyens d'investir. Accessoire de cuisine en inox plutôt qu'en plastique, étagère en bois massif plutôt qu'en aggloméré, ordinateur aux performances adaptées à votre usage plutôt qu'un premier prix… Les minimalistes investissent dans de belles pièces solides, ponctuellement, sans enchaîner du bas de gamme. Un choix meilleur pour le portefeuille, pour l'environnement… et pour votre amour propre.

Mon appart