Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Jeux vidéo

"Seasons After Fall", le jeu indé qui va vous emballer

Publié par
Stéphane Moret
, le

Déjà disponible sur PC depuis la rentrée 2016, "Seasons After Fall" s’installe sur les consoles PS4 et XBoxOne. Vaut-il le coup, allez-vous craquer ? Notre avis.

Il existe des titres simples mais poétiques, qui arrivent à nous emmener dans leur univers en quelques minutes et qui ne nous lâchent plus. "Unravel", "Journey" ou encore "The Witness" font partie de ceux-là. Il faudra désormais y ajouter "Seasons After Fall", un puzzle game riche en énigmes, au charme simple et à la direction artistique soignée, notamment sur le plan du design graphique.

Vous incarnez une graine de lumière qui prend possession du corps d'un renard pour une quête énigmatique. Guidé au départ par une autre graine, vous allez vite vous rendre compte que celle-ci est votre ennemie, et que les gardiens ancestraux, sous forme d'animaux, ont été endormis volontairement à mauvais dessein.

Le décor comme personnage principal

La première sensation en jouant à "Seasons After Fall", c'est de se sentir perdu. D'abord dans un décor qui semble ne pas proposer beaucoup d'interactions. Puis par une ligne narrative qui vous guide à peine. À vous d'explorer, de trouver ce que l'on vous demande de chercher. Si vraiment vous prenez le mauvais chemin, une voix vous le fera remarquer.

Mais ce qui fait la force du jeu, c'est de donner le beau rôle au décor, qui évolue en fonction des pouvoirs que vous allez acquérir , en rapport avec les quatre saisons. Vous pouvez transformer un lac en glace pour mieux grimper à une paroi, faire souffler le vent d'automne pour pousser une feuille, et ainsi de suite. C'est la vraie bonne idée de ce jeu de plate-forme , donnant ainsi à un élément que vous pensiez anodin une réelle utilité pour poursuivre l'aventure.

Une aventure graphique

Entraînant, le jeu devient vite obsédant, et pousse le gameplay et les énigmes de plus en plus loin , au fur et à mesure que vous récupérez de nouveaux pouvoirs. La musique vous aide également à plonger dans cet univers, tout comme le fait de ne jamais mourir.

Seul bémol, le manque d'accompagnement dans la progression. À un moment donné, vous aurez plusieurs quêtes en parallèle, et pourriez ne pas réussir à les compléter à 100 % chacune, ce qui est un peu frustrant, tout comme la maniabilité parfois chaotique et le manque de lisibilité sur certains objectifs. Le jeu vous demandera une toute petite dizaine d'heures de gameplay , tout juste assez pour le prix proposé, mais l'aventure artistique vaut indéniablement le coup.

Jeux vidéo