Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Rupture du frein : plus de peur que de mal

Publié par
l'Etudiant Trendy
, le
Rupture du frein : plus de peur que de mal

Il arrive fr equemment au debut de la vie sexuelle du jeune homme que son frein se dechire. Ce petit accident est impressionnant mais sans gravite. Explications et conseils.

Rappel anatomique : qu'est-ce que le frein ?

Au bout du pénis se trouve le gland. Ce dernier est recouvert d’une peau mobile appelée prépuce qui le protège au repos et le recouvre tout ou partie. Le prépuce et le gland sont reliées par une membrane très fine appelée frein. C’est grâce au frein que l’on peut ramener le prépuce sur le gland. Quand on décalotte le pénis, on libère le gland du prépuce, toujours grâce au frein qui permet cette mobilité.

Quand le frein se rompt, aïe, aïe

En cas de frein trop court, de décalottage forcé ou bien d’un ébat sexuel trop vigoureux, cette petite peau peut se déchirer, provoquant une douleur aigüe et des saignements. Ce trouble est plus spectaculaire et douloureux que grave et intervient le plus souvent au début de la vie sexuelle du jeune homme.

On fait quoi ?

On ne se laisse pas impressionner par le sang ! Comme pour un bobo ordinaire, on stoppe l’hémorragie en pressant dessus. Le frein cicatrice alors tout seul mais on peut ressentir une gêne lors des rapports sexuels suivants. Il est conseillé de consulté un spécialiste (urologue ou médecin) Un spécialiste pourra vous donner un désinfectant et une pommade facilitant la cicatrisation. Il peut aussi vous proposer si nécessaire une petite intervention chirurgicale (trois fois rien) appelée plastie du frein, qui consiste à allonger ce dernier pour éviter toute nouvelle déchirure. Il faudra attendre quelques semaines avant d'avoir des rapports sexuels.

Love & Sexo