Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Web & High Tech

Réseaux sociaux : ce qu'en pense un ado

Publié par
Stéphane Moret
, le
Réseaux sociaux : ce qu'en pense un ado

Hier, etudiant anonyme, Andrew Watts a cree le buzz du moment en donnant son avis concernant les differents reseaux sociaux. Mais qu'a-t-il bien pu dire pour faire autant parler de lui ?

Facebook, Twitter, Instagram... qu'en pensez-vous vraiment ? //© Andrew Watts

Andrew Watts est un étudiant de l'université du Texas dont vous n'auriez jamais dû entendre parler. Sauf que ce jeune homme en avait marre que les "experts" donnent sans cesse leur avis sur la façon dont les ados utilisent les réseaux sociaux , et qu'aucun de ces teenagers ne prenne lui-même la parole. Ce jeune homme de 19 ans a donc publié un article sur son blog qui a été lu plus de 500.000 fois en quelques jours et approuvé par les spécialistes de la Silicon Valley. Pas de grande étude, pas de données compilées pour en faire des statistiques, Andrew donne juste son avis. Qui semble être celui de nombreux ados. Traduction et résumé.

Facebook

"C'est mort pour nous. On s'y est inscrit quand on était plus jeune, mais désormais ça ressemble à un dîner étrange en famille. C'est bizarre et ennuyeux de l'avoir, mais ça l'est encore plus de ne pas l'avoir : 'Tout le monde est sur Facebook, pourquoi pas toi ?'. On l'utilise pour les groupes, pas pour le fil d'actu. La messagerie est populaire aussi, car elle nous permet de causer avec des gens dont on n'ose pas demander le numéro. Et soyons honnêtes, tu croises quelqu'un en soirée, tu lui demandes pas son Twitter ou son Instagram, tu lui demandes encore son Facebook".

Instagram

"Celui qu'on utilise le plus. Quand je 'like' ou commente une publication, je n'ai pas peur que cela se retrouve dans le fil d'actu de quelqu'un, et donc qu'il puisse réagir. Meilleure qualité des publications, et pas 10.000 posts par jour : les Instagramers sont plus polis sur le posting. Pas encore envahi par les plus vieux. Surtout, pas de lien Internet sur Instagram, donc pas de pub invasive. Et les 10-16 ans auxquels j'ai parlé n'ont pas Facebook, juste Instagram."

Twitter

"On ne voit pas l'intérêt. On ne trouve pas facilement ses amis. Beaucoup l'utilisent juste pour se plaindre de l'école ou des parents. Mais certains font gaffe car ils savent que leur futur employeur pourra voir leurs tweets."

Snapchat

"L'endroit où on peut vraiment être nous-mêmes, sans la pression des likes et commentaires. Tu ne trouveras aucun autre réseau sur lequel tu peux poster une photo avec la phrase 'Je m'ennuiiiiiiiie'. Et pour en avoir parlé avec d'autres, on n'est pas dupes. On sait que Snapchat n'efface pas vraiment nos photos, mais on s'en fout, ce ne sont que des selfies..."

Youtube

"Ça a changé le monde, tu ne peux pas l'ignorer. Certaines vidéos sont hyper complémentaires de nos cours. Il y en a pour tous les goûts, du tuto beauté, aux jeux vidéo, en passant par les extraits d'émission."

Vine

"Plutôt pour regarder que pour participer. Le pire, c'est qu'on regarde plutôt des compils des meilleurs Vines sur les autres réseaux, comme Youtube."

Google+

"Je ne connais personne qui l'utilise de manière active. C'est plutôt pour les férus de technologie, et pourtant il y a tellement de potentiel."

LinkedIn

"On y est parce qu'il faut y être, mais on ne l'utilise pas avant d'être à la fac."

Pinterest

"Principalement pour les femmes, avec un côté art / hipster."

WhatsApp

"Tu le télécharges, tu t'en sers un peu, et puis tu reviens sur iMessage et Facebook Messenger, et donc tu le supprimes."

GroupMe

"La plus utilisée à l'université en ce moment, tout le monde adore. On peut changer son nom d'une discussion à l'autre, mettre des gifs, et c'est dispo sur toutes les interfaces : ordi, tablette, smartphone."

Et si vous deveniez connus en donnant votre avis sur les réseaux sociaux ? D'accord / pas d'accord avec Andrew ? Partagez en commentaire.

Web & High Tech