Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Quitter sa colocation : comment s'organiser ?

Publié par
Nina Keller
, le
Quitter sa colocation : comment s'organiser ?

Certains prennent plaisir à rester longtemps dans le même appart, d’autres ont la bougeotte et ne supportent pas d'habiter plus de six mois au même endroit. Chaque déménagement implique son lot de démarches et de formalités, et le fait d’être en coloc ne vous en dispense pas ! **

La première de ces démarches, c'est bien entendu le préavis. Dès que vous serez décidée à partir, vous devrez envoyer à votre propriétaire votre préavis de congé, qui ne vous concerne que vous perso, pas les autres colocs.

Les délais de préavis au propriétaire

Attention, ce préavis comporte généralement un délai de trois mois !

Le préavis de trois mois

Vous ne pourrez réellement partir (ou tout au moins cesser de payer vos loyers, car bien entendu vous pouvez partir avant !) que trois mois jour pour jour à compter de la date à laquelle votre propriétaire aura reçu votre courrier.

D'où l'importance d' envoyer ce courrier en lettre recommandée, avec accusé de réception. Car si litige il y a avec votre proprio sur la date du congé, l'accusé fera office de preuve.

Le préavis d'un mois

Il existe cependant d'autres cas, moins connus, où vous pouvez raccourcir ce préavis à un mois.

Par exemple lorsque vous êtes en fin de contrat, en cours de mutation, en situation de première embauche, ou encore en cas d'obtention du RMI ou de nouvel emploi consécutif à la perte du précédent.

Pour être bien certain(e) que vous appartenez à l'une de ces catégories, avant d'envoyer votre préavis, contactez l'ANIL (Agence nationale pour l'information sur le logement) pour confirmation.

À lire aussi dans ce dossier :

- Donner son préavis : la lettre type

- Trouver un colocataire remplaçant

- Procéder aux changements d’adresse

Colocation