Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Quitter sa coloc' : la check-list de sortie

Publié par
Nina Keller
, le
Quitter sa coloc' : la check-list de sortie

Comme l 'etat des lieux d'entree, l'etat des lieux de sortie est obligatoire, mais tres rare en cas de colocation : il a de grandes chances que vous echappiez a cette demarche, sauf si tous les colocs partent en meme temps.

Si vous décidez de partir tous en même temps, vous devrez effectivement passer par la case "état des lieux de sortie".

Ce dont vous êtes responsable

Vous y rejouerez la même scène qu'à l'entrée (lire notre article "Coloc' : ne zappez pas l'état des lieux !"), mais avec peut-être davantage d'appréhension, car c'est en fonction des éventuels dommages causés à l'appart, et qui seront notés dans cet état des lieux, que votre propriétaire sera en droit de retenir une partie de votre dépôt de garantie.

Pour comparer plus facilement les deux états des lieux, vérifiez que votre proprio utilise le même mode de présentation que celui de l'état des lieux d'entrée.

Ce dont vous n'êtes pas responsable

Dans la loi, vous n'êtes pas responsable de l'usure des lieux : le papier peint qui se décolle, la peinture qui jaunit, c'est pas de votre faute !

En revanche, un certain nombre de petites bricoles, dites "réparations locatives", sont à votre charge. Par exemple :

- le graissage et l'entretien des portes et des fenêtres ;

- quelques petites installations de plomberie : remplacement des joints, nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement des flexibles de douches... ;

- en ce qui concerne l'électricité : remplacement éventuel des interrupteurs et des fusibles ;

- pour les revêtements : petits raccords de peinture ou de papier peint, rebouchage des trous ;

- enfin, les dégradations liées à la vétusté, à une malfaçon ou un vice de construction sont à la charge du bailleur.

*Aménagements *

Si vous avez effectué durant votre séjour quelques aménagements intérieurs, genre pose d'un nouveau papier peint ou d'une nouvelle peinture, le propriétaire ne peut exiger, à votre départ, que vous remettiez la pièce dans son état d'origine.

À condition toutefois que votre nouvelle déco ne constitue pas "une transformation de la chose louée". En gros, évitez le papier léopard pour votre chambre...

Colocation : un flou juridique

En cas de colocation et de départ d'un seul des colocs, juridiquement c'est très flou. Normalement, vous devez vous charger de la pièce que vous occupez, en l'occurrence votre chambre.

Et, en toute logique, les pièces communes, tout le monde en est responsable, non ? Or, si l'appart se transmet de coloc en coloc, il y a des risques que les dommages causés par le coloc n° 5 en 2008 – et non réparés – soient effectivement constatés lors du départ des colocs n° 27, 28 et 29, en... 2015 ?

Qui, alors, viendra demander des comptes au coloc n° 5, que plus personne ne connaît, mais qui est pourtant responsable de la plinthe arrachée dans l'entrée ? Donc, soyez réglo avec les autres : lors de votre départ, pensez à réparer les bricoles dont vous êtes responsable dans les parties communes. Fair-play...

Anticipez votre départ !

Un seul conseil, donc : anticipez ce départ ! Si vous avez eu la négligence de ne pas faire les petites réparations au fur et à mesure, faites le point un mois avant votre départ.

Examinez les éventuels petits soucis à votre charge afin d'avoir le temps de les réparer avant l'état des lieux de sortie. Genre ? Genre une moquette à remplacer parce que votre souris domestique l'a prise pour une feuille de laitue, tous les trous des étagères murales à reboucher, etc.

Allez, c'est pas la fin du monde, et de toute façon, si vous ne le faites pas vous-même, comptez sur votre proprio pour s'en apercevoir. Et vous facturer les bricoles TTC, en comptant la main-d'œuvre, c'est-à-dire beaucoup plus cher que si vous l'aviez fait vous-même !

Quand ça tourne au vinaigre

En cas de litige portant sur l'état des lieux, vous - ou votre propriétaire - pouvez saisir gratuitement la commission départementale de conciliation, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le siège de cette commission se trouve à la préfecture (pour Paris) ou à la DDE (Direction départementale de l'équipement) dont vous dépendez. Cette commission tentera de trouver un accord amiable entre les deux parties.

Colocation