Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Quels sont les causes et les effets du stress ?

Publié par
Patricia Labiano
, le
Quels sont les causes et les effets du stress ?

Tout le monde ne réagit pas de la même manière face à un obstacle. Le stress peut parfois totalement bloquer une personne. Conseils pour l'identifier et le surmonter.

Notre réaction au stress est liée à notre histoire. Certains d’entre nous, qui se sentent en général plus insecure, sont plus vulnérables et plus exposés. Dans ce cas, le risque de se mettre hors jeu parce qu’on n’arrive pas à gérer les situations est plus grand. L’organisme risque alors de brûler toutes ses cartouches, provoquant le burn out, phase ultime du stress.

L’excès de travail, la fatigue, les contrariétés dues à un chef acariâtre, des profs peu psychologues, ou des parents qui nous mettent la pression, mais aussi les transports, la fatigue, le manque de sommeil… les effets de ces perturbations peuvent être aggravés par une mauvaise hygiène de vie, des repas mal équilibrés, la consommation d’alcool, de tabac, l’absence d’activité physique, de moments pour décompresser, s’amuser, se balader, ou simplement ne rien faire…

Comment le stress se manifeste-t-il ?

Vous avez l’impression de manquer d’oxygène, votre cœur bat plus vite, vous êtes tendu, vous avez mal au dos, la nausée, êtes fatigué… Vous êtes anxieux ou vous avez peur, vous n’arrivez plus à ordonner vos pensées, votre tête se vide et, au final, vous êtes moins performant…

Palpitations et transpiration

C’est le système nerveux sympathique, une des parties du système nerveux autonome qui joue le rôle d’accélérateur de stress, qui crée l’état d’alarme. Avec les deux neurotransmetteurs du stress, la noradrénaline et l’adrénaline, il déclenche palpitations, dilatation des pupilles, transpiration…

Le stress affecte la sphère émotionnelle de façon plus ou moins intense selon le profil de chacun, son vécu… Si l’on observe les mêmes effets du stress sur le corps, la façon dont il « squatte » l’organisme et nous affecte le rend plus ou moins facile à gérer.

Comment ne pas s’épuiser ?

De toute évidence, le stress a, dans tous les cas, un coût pour notre santé. À vrai dire, il nécessite de produire un surcroît d’énergie.

Après une phase d’alarme, puis de résistance où on mobilise ses forces pour tenir le coup, le corps risque de s’épuiser. Prenez le temps de mesurer votre stress et réagissez avant qu’il ne consume toute votre énergie.

Gérer ses émotions

La peur, la colère, la joie, la tristesse sont les émotions qui tricotent notre vie amoureuse et affective en général. Les émotions sont au cœur de la vie et de la relation aux autres et il ne faut surtout pas leur tordre le cou. Il faut juste les laisser s’exprimer en les canalisant.

Si je me mets souvent en colère, j’apprends la communication non-violente. Si je suis un(e) grand(e) sensible, j’en fais un atout supplémentaire.

Malheureusement, parfois les blessures de l’enfance, pas tout à fait cicatrisées, nous ont brouillés avec nos émotions d’enfant et il faut souvent se retourner en arrière pour savoir pourquoi il nous est difficile de les exprimer ou pourquoi on les exprime maladroitement.

Êtes-vous stressé(e) ?

Votre stress connaît une courbe ascendante ? Pas si sûr. Mais comme il n’est pas question de franchir la ligne rouge, arrêtez-vous quelques minutes pour pointer où ça pêche et savoir s’il y a vraiment lieu de s’inquiéter. Répondez à quelques questions rapidement pour vous situer sur la courbe du stress et réagir en fonction du résultat.

1. Vous avez de multiples activités et vous avez du mal à suivre.

2. Vous dormez quatre heures par nuit.

3. Vous buvez une dizaine de cafés par jour.

4. Vous goûtez à peine à votre assiette.

5. Vous mangez une plaque de chocolat tous les soirs.

6. Vous avez abandonné tout exercice physique.

7. Vous avez un nœud dans l’estomac à la première petite contrariété.

8. Vous êtes d’humeur agressive.

9. Votre cou vous fait souffrir.

10. Vous ressentez le besoin de dormir dès le matin.

*Vous avez répondu oui entre 0 et 3 fois : *vous n’avez pas d’inquiétude à avoir, continuez !

Vous avez répondu oui de 3 à 6 fois : prenez le temps de souffler et de respirer.

Vous avez entre 5 et 10 réponses positives : il est temps de passer aux grandes manœuvres et de DÉ-STRES-SER !

Psycho