Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Le conseil sexy du lundi

Quelles positions sexuelles faut-il privilégier pour tenir plus longtemps au lit ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Quelles positions sexuelles faut-il privilégier pour tenir plus longtemps au lit ?

Il n'est pas toujours évident de tenir longtemps au lit, surtout quand on est jeune. Il suffit d'être un peu trop excité, un peu trop à fond et hop, ça sort plus vite que prévu. Heureusement, certaines positions permettent d'éviter ce petit désagrément.

"Plus c'est long, plus c'est bon", selon le dicton. Oui, mais faut-il encore avoir la capacité de faire durer ça. Si certains n'ont pas trop de mal à tenir longtemps au lit, d'autres n'ont malheureusement pas cette chance et cela peut vite devenir un complexe. Non seulement c'est frustrant pour soi, mais ça l'est aussi pour l'autre. Mais que toi ou ton chéri souffre d'éjaculation précoce ou que tu en aies juste marre d'avoir fini avant ta copine ou que ton copain ait fini avant toi, saches que ça ne doit pas être une fatalité. En effet, certaines positions sexuelles sont particulièrement adaptées à ce genre de situation et permettent notamment de tenir plus longtemps car elles ont une amplitude de mouvement limité. 

Les petites cuillères

S'il y a bien une position qu'il faut privilégier pour retarder l'éjaculation au maximum, c'est celle des petites cuillères. Pourquoi ? Parce que le fait d'être collé l'un à l'autre et l'angle de la position fait qu'on peut pénétrer sa partenaire en profondeur mais qu'on ne peut pas aller vite. Qui plus est, il faut se concentrer pour faire attention à ne pas faire de sortie de route. 

Comment la faire ? On s'allonge tous les deux sur le côté, le garçon derrière la fille et il la pénètre vaginalement, en douceur.

L'Andromaque

Pour tenir plus longtemps, rien de tel qu'une position où la fille est au-dessus, comme celle de l'Andromaque. C'est elle qui a le contrôle et qui peut donc, selon ce que le garçon lui dira, ralentir la cadence quand cela devient trop intense. Cela ne lui empêche pas d'apprécier le moment car elle peut choisir l'angle de la pénétration et y aller plus ou moins profondément.

Comment la faire ? Le garçon s'allonge sur le dos et la fille vient se placer au-dessus de lui, à califourchon, une jambe de chaque côté de son bassin. 

Le face à face

Comme pour la position des petites cuillères, la position du face à face demande un peu de concentration pour ne pas sortir de route. Il faut que l'un des deux tienne constamment le pénis de l'autre pour qu'il reste à l'intérieur. Peu profonde, c'est une position très douce et délicate, qui ne permet pas d'y aller trop franchement, et qui est aussi très intime. 

Comment la faire ? On s'allonge tous les deux sur le côté, face à face, le bassin du garçon plus bas que celui de la fille. La fille soulève sa jambe et l'enroule autour de la taille du garçon. 

Le lotus

La position du lotus est excellente pour faire durer le plaisir car elle ne permet pas une pénétration rapide et sauvage. Au contraire, c'est une position toute en profondeur, qui peut donc être très intense physiquement et émotionnellement, mais qui reste douce au niveau du rythme. C'est la fille qui a le contrôle et qui peut jouer avec différents angles en se penchant, en se rapprochant ou en s'éloignant.

Comment la faire ? Le garçon s'assoit en tailleur, les jambes croisées et la fille vient s'asseoir sur lui, en enroulant ses jambes autour de son dos, croisées également, tandis que les bras s'enroulent autour de son cou. 

La croix

La position de la croix est bien pratique quand le garçon a du mal à tenir, car c'est une autre position où l'amplitude de mouvement est limitée, ce qui facilite le contrôle de la situation. Elle est un peu complexe et au départ, la pénétration est un peu délicate, mais une fois rentré, il suffit d'initier un mouvement de va-et-vient, chacun de son côté.

Comment la faire ? La fille s’assoit sur les genoux du garçon pendant que celui-ci s'allonge complètement. Elle s'allonge alors également de l'autre côté, puis il n'y a plus qu'à aligner les entrejambes et à placer ses jambes de chaque côté du corps de l'autre, ce qui forme une croix.