Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Quelles astuces pour mieux vivre dans un tout petit appart ?

Publié par
Claire Chédeville
, le
Quelles astuces pour mieux vivre dans un tout petit appart ?

Cette année, vous êtes "l'heureux" habitant d'une studette. Aménagement, ménage, sorties… Découvrez les techniques adoptées par Emma, Laura et Arnaud pour s’accommoder de leur petit nid.

"Je vis dans un 12 m2 depuis septembre et ça se passe super bien", affirme Emma, 19 ans, étudiante en licence LEA (langues étrangères appliquées) à Bordeaux. La jeune femme s'y est prise plusieurs mois à l'avance afin de dénicher la perle rare. "La chambre vient d'être rénovée et je dispose même d'une salle de bains privée. J'ai visité plusieurs appartements avant de faire mon choix, c'est essentiel pour se sentir bien, même si ce n'est que pour un an !"

Selon elle, les seules consignes à respecter pour subsister dans un petit espace sont la propreté et l'organisation. "Je n'ai apporté que l'indispensable pour ne pas être envahie par les meubles et les vêtements. Il faut s'astreindre à faire le ménage une à deux fois par semaine et aérer tous les jours, sinon ça devient vite invivable !"

Meubler son appart comme un puzzle

"L'organisation a d'abord été fastidieuse, mais mon logement est bien agencé, ce qui me permet de stocker et de retrouver facilement toutes mes affaires", témoigne Laura, 17 ans, étudiante en première année de licence de droit à Lyon.

Afin de gagner en espace, il faut pouvoir meubler sa petite pièce comme un grand puzzle, où tout s'imbrique. "J'ai installé des étagères en hauteur (au-dessus de mon bureau, au-dessus de la cuisinière), mais aussi des placards muraux et des rangements ventousés aux murs dans la salle de bains." Les astuces pour grignoter un maximum de place sont nombreuses. Il existe par exemple des lits transformables en bureaux ou des tables rétractables.

Sortir pour ne pas tourner en rond

"Je passe environ une semaine par mois chez mon copain, ça me permet de ne pas rester tout le temps confinée. Parfois c'est lui qui vient ; dans ces cas-là, on sort s'aérer tous les soirs", raconte Laura. Emma, quant à elle, reçoit de temps en temps quelques amis mais elle "n'organise jamais de grande fête" : "Ce serait trop compliqué. Je vais à celles des autres qui se déroulent dans de grands appartements !"

Arnaud, 22 ans, étudiant en master de gestion à Aix-en-Provence, a loué un logement à Paris pour effectuer un stage de six mois. "Je ne suis jamais chez moi. Comme c'est la première fois que j'habite dans la capitale, j'en profite pour faire du tourisme le week-end ou en soirée. Le reste du temps, je travaille. Ça me permet d'oublier la taille exigüe de mon habitation. Je n'y rentre que pour y dormir, en fait !"

Une situation temporaire

"La dernière fois, en pleine nuit, mes toilettes [à broyeur] se sont bouchées et ont débordé, inondant toute la pièce, c'était épouvantable ! Mais je relativise, parce que dans quelques mois, je ne vivrai plus dans ce studio", raconte Arnaud, qui imagine déjà son retour à Aix-en-Provence.

Depuis début avril, Emma se renseigne, elle, sur les appartements pour la rentrée de septembre : "Je viens [d'en] visiter [un] avec ma mère. L'année prochaine, je vais étudier à Lorient. Cette fois-ci, je cherche plus grand, peut-être 20 m2, c'est du luxe !" Selon Arnaud, cette situation ne peut-être que temporaire. "J'avais déjà vécu dans un 9 m2 en Pologne, se souvient-il, mais ce n'est pas envisageable sur le long terme. Ça fonctionne seulement pour du dépannage quand on est étudiant."

Mon appart