Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

Quatre méthodes pour retrouver sa concentration

Publié par
Patricia Labiano
, le
Quatre méthodes pour retrouver sa concentration

Garder son calme et sa concentration en toutes circonstances, ça se travaille ! Par des exercices simples pratiques regulierement, on parvient a une meilleure maitrise de soi. Un sacre atout !

Devenir son propre maître, diriger sa pensée, chasser les conflits intérieurs… tout le monde peut y arriver par une pratique méditative.

La méditation

À raison de vingt minutes quand vous le souhaitez, la méditation permet de calmer son esprit, de se recentrer, d’oublier les pensées négatives et d’adopter une attitude, à la longue, globalement positive.

Il suffit de concentrer son esprit sur un mot, une phrase, une image et de chasser les pensées intruses qui surgissent.

La circulation de l’énergie

En qi gong (chi kung), les pratiquants font circuler, pendant la méditation, l’énergie – le qi ou chi – accumulée dans le « dan tien » (centre suprême de stockage du chi situé, situé deux doigts au-dessous du nombril) dans tout le corps, le long des méridiens qui se situent sur le trajet des artères et des nerfs.

Cela afin de rester en bonne santé en partant du principe que si le chi (l’énergie) stagne dans un méridien, l’organe correspondant est perturbé (lire notre dossier : « Gyms douces : laquelle choisir ? »).

Un exercice de méditation

Assis(e) en tailleur, les mains posées sur le haut des cuisses, paumes tournées vers le ciel. Votre dos et votre tête sont droits. L’idéal est d’être assis(e) sur un petit coussin épais (un zafu, coussin traditionnel).

Respirez lentement et profondément. Lorsque vous êtes bien installé(e) dans votre respiration, fixez votre attention sur un mot, une courte phrase, une image qui vous plaît, une couleur qui vous va… Peu importe. L’important est de ne pas vous déconcentrer et de ne pas vous laisser distraire. Vous pouvez aussi fixer la flamme d’une bougie placée devant vous, mais l’idéal est de fermer les yeux.

Chaque fois qu’une pensée négative vient obscurcir votre détente, qu’un nuage passe dans le tableau que vous avez placé devant vos yeux, chassez-le, obligez-vous à revenir au mot, à la phrase, à l’image, à la couleur initiale. Et ce, jusqu’à ce que la position devienne inconfortable, que votre esprit dérive et que vous ayez du mal à rester concentré(e). Même si, au départ, vous avez du mal à maintenir la position et à ne pas vous passer le film de vos idées noires, persistez.

Un moment viendra, dans une semaine, un mois, cela dépend, où vous obtiendrez, en vous mettant en position, la paix, le calme, la détente, qui vous permettra d’aborder la journée le sourire aux lèvres ou de vous endormir paisiblement, bercé(e) par des mots doux, de belles images, du soleil plein la tête…

La relaxation

La relaxation ouvre la voie d’un meilleur équilibre « corps-mental ». Esprit et corps ne font qu’un : quand l’un est calme, l’autre se tient tranquille !

La relaxation permet, grâce à des mouvements, à la respiration, la visualisation, l’appel aux sens et aux émotions, de plonger dans le ressenti et d’adopter une attitude positive.

Le but : libérer le corps de ses tensions et par là-même le mental, se reconnecter à son corps et le réconcilier avec son esprit. La relaxation est le passage obligé vers le bien-être.

La respiration

À vivre en apnée, ou à pratiquer une respiration atrophiée, on s’épuise deux fois plus vite, on entretient son état de stress, on fait fuir le sommeil… Pour retrouver son souffle d’enfant, il faut réapprendre à respirer profondément.

« La respiration des anxieux est rapide et saccadée, incomplète. Un certain nombre de personnes pensent contrôler leurs émotions en bloquant les muscles du thorax et de l’abdomen », explique Michèle Freud, psychothérapeute et sophrologue dans Réconcilier l’âme et le corps.

On doit donc réapprendre à respirer comme le font les nouveau-nés, pleinement, en faisant partir sa respiration du ventre, voire de ses pieds (mais oui, on peut respirer depuis les pieds !) pour la laisser remonter jusqu’au nez. L’expiration doit être plus longue que l’inspiration.

La visualisation

Mettre en images, en parfums, en musique, les plus belles choses de la vie, celles qui vous font vibrer et penser qu’il y a du soleil toute l’année est le meilleur moyen de vous regonfler, de recharger les batteries rapidement.

Voici quelques exercices pour vous initier à cette méthode : téléchargez la fiche « 3 exercices de visualisation ».

La visualisation est utilisée notamment en sophrologie. En prenant son corps comme objet de visualisation, on apprend à l’aimer davantage.

Alors, allez-y, faites preuve de créativité et vous vous sentirez canon toute l’année !

Santé