Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

Qi Qong : la méthode chinoise pour aller au bac sans stress

Publié par
Sophie de
, le
Qi Qong : la méthode chinoise pour aller au bac sans stress

*Tout le mois de juin, a l'occasion des 21emes journees nationales du QI Qong (prononcez tchi-kong), des ateliers sont organises partout en France. L'occasion d'apprendre cet art millenaire dont les chinois raffolent, et qui peut vous servir pour calmer vos nerfs la veille des epreuves du bac. *

Les lycéens et étudiants sont à l'honneur des journées nationales du Qi Qong. Plus d'une cinquantaine d'ateliers anti-stress sont organisés en juin pour les aider affronter les examens au mieux de leurs capacités. Ainsi, le 7 juin 2015, de dix heures à dix-huit heures, des séances de relaxation seront proposées place de la République à Paris pour aider les jeunes à se préparer aux examens. Le Qi Gong, littéralement "travail de l'énergie", est une gymnastique traditionnelle de santé chinoise qui allie le travail du corps, la respiration et la concentration de l'esprit.

"Le problème des étudiants est l'excès d'informations à gérer lors des révisions" , nous explique Claire Lextray, de la Fédération des enseignants de Qi Gong, art énergétique. Et d'ajouter : "la pression des examens gêne l'énergie du foie et son mouvement vers l'extérieur, pouvant provoquer l'irritabilité d'humeur, la colère. Enfin, dit-elle : la peur de l'échec bloque l'énergie des reins et nous enlève l'assurance et la confiance en soi". Voici quatre exercices à faire chez vous si vous ne pouvez pas participer à un atelier.

1. La montagne Tai : pour relâcher les tensions

Position de départ, debout, les pieds écartés de la largeur des épaules, les bras de chaque côté du corps, les paumes des mains regardent vers le sol. Étirez le dos en rentrant légèrement le menton et la poitrine. À l'inspiration, soulevez les épaules vers le haut en poussant les talons vers le bas. À l'expiration, relâchez d'un coup les épaules en fléchissant les genoux. Les mains restent relevées, les paumes vers le bas, à la hauteur des hanches.

2. Chercher la lune dans la mer : pour chasser la fatigue du dos

Position de départ, debout, les pieds parallèles, écartés d'un peu plus de la largeur des épaules. Les bras sont le long du corps. À l'inspiration, amenez les mains devant le bassin, paumes tournées vers le haut. Soulevez les deux mains devant le corps. Quand les mains arrivent à hauteur du visage tournez-les vers l'avant puis vers l'extérieur pendant que les bras s'écartent.

À l'expiration, redressez le corps vers le haut, continuez à pousser les mains de chaque côté en les tournant progressivement vers la terre. Relâchez le bassin, le corps se penche en avant. Les bras suivent le mouvement en descendant devant le corps vers le sol comme pour aller ramasser un ballon. À l'inspiration suivante, fléchissez légèrement les genoux. Mettez les mains en coupe comme si elle portait un ballon et redressez-vous lentement en commençant par les lombaires.

3. Le Phœnix rouge étire ses ailes : pour faire circuler l'énergie

Position de départ, debout, pieds écartés de la largeur des épaules, bras le long du corps. Inspiration, soulevez les bras de chaque côté, paumes des mains tournées vers l'arrière. Les bras se tournent pour que les mains viennent se rejoindre devant la poitrine en croisant les doigts. Inclinez la tête en avant dans l'espace entre les bras, sans forcer. Étirez les bras vers l'avant, la tête suit le mouvement vers l'avant en essayant d'allonger le cou. Pensez à ouvrir les omoplates vers l'extérieur pour relâcher les muscles du haut du dos.

Expiration, redressez doucement la tête en relâchant les épaules et les bras qui descendent, paumes des mains vers le bas, pour rejoindre la position initiale. Inspiration suivante, les mains viennent se croiser en arrière, au niveau de la région lombaire, paumes des mains tournées vers le dos. Étirez les mains en arrière et en bas, en ouvrant la poitrine en avant. Inclinez la tête en arrière, le regard est dirigé vers le ciel.

4. Le massage en peigne

Massez de l'avant vers l'arrière de la tête jusqu'à la nuque en appuyant légèrement.

Merci à Ke Wen (en photo), professeur de QI Qong **.

À quoi sert le QI Qong ?

1. Faire circuler l'énergie

L'excès de concentration, les heures de travail dans l'immobilité, favorisent la stagnation de l'énergie. L'énergie Yang est bloquée dans le haut du corps, amenant tensions, douleurs des cervicales et du haut du dos provoquant sensation de nervosité et insomnie. L'énergie Yin ne circule pas, amenant les jambes lourdes, une digestion ralentie et une sensation de fatigue.

2. Trouver le calme intérieur

Lors d'un examen, l'élève doit extérioriser des connaissances acquises. Pour favoriser ce moment d'expression, il faut pouvoir se reconnecter avec son intérieur, par le calme et le relâchement.

3. Équilibrer les émotions

Le contexte d'un examen provoque un stress, une tension qui peut perturber les émotions, qui doivent toujours rester équilibrées pour que l'on soit en pleine possession de ses moyens.

En bref : Journées nationales du Qi Qong du 1er au 30 juin 2015. Le 7 juin, journée spéciale bac et examens place de la République à Paris, de 10 h à 18 h. Infos pour trouver un atelier lycéens et étudiants près de chez vous.

Préparer le bac sur letudiant.fr

- Épreuves et programmes par série. - Les dates des épreuves, série par série. - Tous les sujets probables pour chaque série. - Alerte résultats du bac. - Tous les sujets tombés à l'étranger. - Les sujets et corrigés du bac 2014. - Nos applis gratuites pour réviser le bac.

Santé