Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Permis

Première voiture : la check-list pour ne pas vous faire rouler

Publié par
Lauren Mezière
, le
Première voiture : la check-list pour ne pas vous faire rouler

Apres en avoir tant reve, a vous la liberte, vous etes sur le point d'acquerir votre premiere voiture. Mais, avant de signer pour le modele qui vous fera des appels de phares, attention aux dangers : si l'on n'y connait rien, un vehicule peut devenir un gouffre financier. Voici 5 astuces pour vous lancer dans l'aventure en limitant la casse…

Après le permis, l'achat d'une première voiture est sans doute l'un des événements majeurs de la vie d'un étudiant. À vous les concerts à l'autre bout de la France et les vacances improvisées entre potes ! Oui, mais avant de profiter de votre sublime 3 portes, un sacré casse-tête vous attend : dénicher le bon modèle, gérer les démarches impératives, prévoir le budget adéquat … Ces précautions sont indispensables pour ne pas transformer cette aventure en cauchemar sans nom.

1. Une voiture d'occasion plutôt qu'un véhicule neuf

À condition de dégoter un modèle d'occasion suffisamment récent pour ne pas trop consommer, une voiture d'occasion est toujours plus avantageuse pour un premier achat. D'abord parce qu'elle est moins chère à assurer qu'une voiture neuve, ensuite parce que la décote est moins importante la première année. Sans compter que, la plupart du temps, une voiture neuve est tout simplement hors budget pour un étudiant lambda.

2. Demander conseil à vos parents peut vous sauver la mise

Modèle, type de carburant, check-list des problèmes techniques... C'est le genre de choses que l'on n'apprend pas à la fac, et pas forcément non plus en auto-école – vous étiez trop obnubilé par votre prochain démarrage en côte. Ça tombe bien, il existe deux personnes, très proches de vous, qui ont été régulièrement confrontées à ce type de questions et qui ont généralement su les résoudre avec brio : vos parents ! Mettez donc votre ego au placard pour l'instant, et demandez-leur de l'aide.

3. Les concessionnaires ne sont pas (forcément) vos amis

Non seulement ils ne connaissent pas toujours par cœur et dans le détail les différents modèles qu'ils proposent, mais ils sont également soumis à des objectifs. Ce qui signifie qu'en gobant les paroles du premier vendeur qui passe, vous pourriez vous retrouver avec une voiture trop chère à entretenir, ou pas tip top question sécurité. Avant de vous lancer, comparez et faites jouer la concurrence.

4. Oui, une voiture coûte cher

Assurance, contrôle technique, essence, remboursement de l'emprunt... Vous ne vous y attendiez peut-être pas, mais devenir l'heureux propriétaire d'un véhicule, même tout petit, entraîne un certain nombre de frais à prévoir avant votre achat. Si vous venez de perdre votre bourse d'études ou votre job étudiant, il est peut-être encore temps de vous mettre à la bicyclette.

5. Une voiture, ça se teste

En particulier si vous optez pour une voiture d'occasion ! Après avoir vérifié que le véhicule est bien en règle, qu'il a subi son contrôle technique il y a moins de 6 mois (pour les voitures de plus de 4 ans), et que la carte grise est effectivement au nom du vendeur, il est temps de tester la bête ! Ses pneus, ses équipements (climatisation, autoradio, GPS, etc.), mais aussi la façon dont elle se comporte sur la route. Vérifiez en particulier l'embrayage, la boîte de vitesse et le frein à main, mais aussi le comportement du véhicule sur une voie rapide, ou après de multiples arrêts et démarrages.

Permis