Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Premier appartement : box, électricité, gaz… comment se brancher

Publié par
Nina Keller
, le
Premier appartement : box, électricité, gaz… comment se brancher

Seul ou en colocation, vous allez am enager dans votre premier chez-vous. Mais comme vous n'etes pas Cro-Magon, il faut que vous vous abonniez a un fournisseur d'electricite, de gaz, que vous preniez une box… Quelles sont les demarches ? Comment choisir ? Nos conseils pour bien s'installer. * *

Si vous emménagez dans une coloc déjà existante, les autres se seront déjà chargés de ces formalités, et vous n'aurez “plus” qu'à payer votre quote-part de toutes ces factures. Mais si vous fondez une coloc, vous aurez un certain nombre de démarches à effectuer pour ne pas vivre comme un homme/une femme des cavernes.

Électricité et gaz

Depuis le 1er juillet 2007, on peut choisir son fournisseur d'électricité et/ou de gaz. Une dizaine de fournisseurs, comme dans le cadre de la téléphonie, rivalisent donc pour appâter le client. Avantage : vous pouvez vraiment choisir la solution la plus adaptée à vos besoins. Inconvénient : il va vous falloir quelques heures pour dépiauter toutes les offres et comparer les multiples formules proposées.

2 possibilités

Que vous emménagiez dans un appart précédemment occupé, dans un logement vide ou dans du neuf, vous avez pour l'instant deux possibilités : soit garder les fournisseurs choisis par les anciens occupants, soit choisir un ou des nouveaux fournisseurs d'énergie.

Si l'électricité et le gaz n'ont pas été coupés, pensez à relever les chiffres du compteur et communiquez-les à votre fournisseur.

*Délai *

Pour établir les nouveaux contrats, contactez votre fournisseur au moins 15 jours avant votre emménagement, surtout si les compteurs ont été coupés.

Ce serait vraiment rageant de ne pas pouvoir prendre une bonne douche chaude après avoir transpiré comme une bête pendant le déménagement...

Comparez

Pour plus de détails et pour comparer toutes les offres, rendez-vous sur le site energie-info.fr. Étudiez bien : les prix de vente, soit la partie fixe – l'abonnement – et la partie variable – la consommation réelle (les kilowattheures, kWh) – ; les services compris ; la durée d'engagement ; les conditions de résiliation.

À noter : le déménagement est une cause légitime de résiliation d'un contrat. Votre fournisseur ne peut donc pas vous facturer d'éventuelles pénalités pour résiliation anticipée, au cas où votre contrat prévoit une durée d'engagement minimale.

La box

Aujourd'hui, les abonnements téléphone et Internet sont devenus aussi indispensables que l'électricité ! Et c'est vrai que les opérateurs rivalisent d'offres plus alléchantes les unes que les autres.

Le téléphone

Vous n'êtes pas obligés d'ouvrir une ligne fixe : vous pouvez vous dire que vos portables persos suffiront. Malgré tout, pour l'accès à Internet, il est très souvent indispensable de souscrire un abonnement.

Et comme les opérateurs proposent tous au moins l'offre “appels illimités vers les numéros fixes”, cela peut se révéler pratique, notamment pour téléphoner aux parents. Surtout si vous avez des colocs, l'abonnement ne vous reviendra pas cher.

Le dégroupage

Le dégroupage, c'est l'opération qui permet aux concurrents de France Télécom d'accéder aux lignes téléphoniques jusqu'à l'abonné. On parle de dégroupage partiel lorsque la partie téléphonie reste gérée par France Télécom et que vous devez donc continuer à lui payer un abonnement.

En revanche, avec le dégroupage total, l'opérateur peut, seul, proposer téléphone, Internet et télévision. Vous n'êtes alors plus client de France Télécom.

Pour savoir à quel type de ligne vous pouvez prétendre (ADSL, VDSL2, cable…), testez l'éligibilité de votre ligne sur degrouptest.com. Selon vos besoins, vous pourrez choisir soit une connexion simple, soit un pack téléphone-Internet-télévision.

Le choix de l'opérateur

Impossible de vous présenter ici toutes les offres des différents opérateurs, elles sont trop nombreuses et trop évolutives. Les associations de consommateurs (comme Que Choisir, ou 60 Millions de consommateurs) publient régulièrement des enquêtes sur les meilleures offres téléphone-Internet. Jetez-y un œil, elles sont généralement très détaillées et, surtout, totalement indépendantes. Donc objectives.

Sachez seulement que certains opérateurs ont l'avantage de posséder des boutiques un peu partout. Ce qui veut dire que si vous avez un jour un souci avec votre ligne (c'est inévitable, tout le monde en passe par là un jour ou l'autre), vous pourrez vous rendre dans la boutique de votre quartier et discuter avec un conseiller en chair et en os.

D'autres opérateurs sont “virtuels”, et on ne peut les atteindre que par téléphone ou Internet, ce qui est évidemment très pratique quand vous voulez les contacter justement parce que votre ligne ne fonctionne pas... Bien souvent, vous n'êtes mis(e) en relation avec un téléconseiller qu'après une course d'obstacles alliant mise en attente, raccrochage au nez en pleine discussion, dossiers égarés, etc. Il y en a plus d'un qui est devenu fou à cause de ça !

Pour vous faciliter la tâche dans vos démarches, imprimez le mémo de survie.

Mémo de survie : j'emménage pour la première fois

• Souscrire un contrat socle GRL (garantie des risques locatifs) si vous n'avez pas de garants ou de fonds pour régler le dépôt de garantie.

• Souscrire une assurance habitation.

• Faire une demande d'aide au logement auprès de votre CAF.

• Contacter votre fournisseur d'électricité (et le cas échéant, de gaz naturel), un fournisseur d'accès à Internet (et un opérateur de téléphonie).

• Anticiper les aspects pratiques du déménagement : réservation de véhicules, cartons, amis...

• Prendre rendez-vous dans votre nouvelle mairie pour vous inscrire sur les listes électorales de votre nouveau lieu d'habitation.

Sur mon.service-public.fr, prévenez d'un coup la CAF, la Sécu, les impôts, la Poste...

Mon appart